mediacongo.net - Petites annonces - ASPECTS MEDICO JURIDIQUES DE BLESSURES

ASPECTS MEDICO JURIDIQUES DE BLESSURES

ASPECTS MEDICO-JUDIRIQUES DE BLESSURES
Par le Prof.Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA ,Ph.D

Les coups et blessures sont les atteintes physiques qui
entraînent toujours de mesures médicales et judiciaires dont l'O.P.J. est appelé à connaître dans l'administration et l'instruction du dossier criminalistique.

1. BLESSURES DANGEREUSES

On entend par blessure dangereuse, c'est celle qui entraîne un risque pour la santé ou pour la mort de la victime. En Médecine Criminalistique et en Criminologie, sont considérées comme blessures dangereuses :

1.Celle qui est près du cœur, du système nerveux central (tête), les poumons, du foie, de la rate ou du grosse veine et artère important. La Topographie Anatomique permet de mettre en exergue les pénalités et les prétentions de la scène criminelle.
Et le Droit-Pénal ainsi que la Jurisprudence aidera le Criminologue et l'O.P.J. à bien catégoriser l'inculpation et la responsabilité de chacune de blessures.

2. CULPABILITE EN CAS DE BLESSURES OU COUPS

L'inculpation et la responsabilité légale de coups et
blessures se situent au niveau d’actes criminogènes ou
d’omission et négligence dans les professions médicales,
sportive, militariste et en cas de conflits familiaux et agressions diverses.

Toutefois, une blessure grave peut causer la mort par :

1. HOMICIDE: C'est-à-dire que la blessure a causé la destruction d'un être humain par un autre humain.

2. MEURTRE: Si la blessure a conduit à une homicide volontaire et sera réglé au parquet. Dans ce cas, l'homicide est possible d'être justifié par tentative au viol ou juste défense (légitime) sans disproportion entre l’agression et la défense.

3. CULPABILITE: L’inculpation est possible que par un meurtre ou coup et blessure volontaire, prémédité c'est-à-dire, une homicide volontaire avec désir de tuer ou de faire le mal ou encore de faire couler le sang. Elle peut aussi être sanctionnée par conservation ou négligence criminelle; cas d'un chauffeur qui tue et écrase un individu, un médecin ou un autre professionnel de santé gui tue et déforme un patient
lors de soins médico-chirurgicaux.

La seule façon d'instruire toutes ces criminalités est la sagesse du Juge et de l'O.P.J.

NB: le suicide comme l'a étudié le Sociologue Français DURKHEIM est considéré comme un meurtre et il est condamné dans certaine législation comme en Angleterre. Même le suicide à deux est aussi condamnable.

Dans les pays du tiers monde, plusieurs cas de
coups et blessures sont parmi les crimes de
bagarres, de querelles, de conflits armés, de mauvaise pratique médicale et de circulation.
La solution négociée est la base de tout règlement de paix.
V.3. PLAIES PAR INSTRUMENT TRANCHANTS

Cela peut être due à :
- Une piqûre (aiguilles);
- Coupures (couteau) la grande caractéristique de ces
Plaies.
1) Est qu'il y a pas perte de substances ou objets
tranchants (arme blanche). Ex: ciseaux, morceau
de vitre, casse, pierre, rasoir, etc.
2) Plaie perpendiculaire aux fibres musculaires reste béante.
3) Plaie horizontale aux fils se fermera. Ces plaies sont plus larges et moins profondes que l'instrument, car il y a élongation de tissus. Si un instrument traverse un membre, la plaie d'entrée est plus large que celle de sortie. Ceci est pour reconstituer une scène criminelle.

Certaines plaies par les instruments non tranchants (contondant), ex: Bâton, ressemble à celle provoquées par les
instruments tranchants par éclatement de tissus au niveau
de : 1) Créiliague; 2) Arcade sourcilier; 3) Mâchoire
Inférieure.
2) A la loupe, les racines des poils sont des
orientées dans tous sens.
3) En cas de coupure, le fond de la plaie est bien
nette.
NB : Les plaies peuvent être lacérées (déchirures) ce sont celles produits par les instruments contondants et par morsures des certains animaux et humains. Leurs bords sont irréguliers et le fond déchirés il y a aussi perte de tissus.

Elles ont le bord contusionnés, hémorragie +/- abondante, la reconstruction est difficile, guérison lente avec la grande cicatrisation.
- La plaie peut être pénétrante c'est-à-dire, des
tissus entre dans une cavité de l'organe (Abdominal. Le ou thoracique) et provoquée par les instruments contondants.
- La plaie perforante c'est-à-dire traverse l'épaisseur des tissus et ressort de l'autre côté d'un membre.

Dans l'administration de crime ont dit que les plaies peuvent être:
- Incisées;
- Pénétrantes;
- Perforantes;
- Lacérées.
V. 4. CONTUSION, HEMATOME, ABRASION, EGRATIGNURE

a) CONTUSION: C'est une rupture de continuité dans la
structure de tissus provoquée par un instrument contondant sans changement de forme. La contusion peut être présentée avec une plaie ouverte et la qualité du sang accumulé (Ecchymose) dépend de la force du coup, de la vascularisation de tissu et de lascivité de tissus. Ex : Dans la contusion de la paupière : Il y a gonflement par ecchymose, coagulation
d'ecchymose et diminution de volume résorption du caillot après séparation du sérum du caillot. Ceci s’appelle : Hématome

b) HEMATOME: C’est la coagulation du sang après 10 jours ou après le coup. Chez un cadavre, elle peut être avant ou après la mort.

1. Avant la mort, il y a de la pression dans le sang (du sang à flot).
2. Après la mort, pas de pression, c’est une petite collection du sang locale, petite hématome (voir lividité cardiaque + hématome).

c) ABRASION- EGRATIGNURE: C’est une petite place très large, mais peu profonde, ne dépassant pas l’épiderme.
En médecine : La guérison est vite mais en droit pénal, il faut :
-Chercher soigneusement l’endroit de l’égratignure
(face, avant-bras), etc.
-Les abrasions de l’avant-bras permettent de
Reconstituer le crime surtout avec les piqûres dans la
foule ou la mêlée ou en cas du viol ;
-Les abrasions de bas-ventre (hypogastre) et cuisse
chez les femmes peuvent faire penser à une tentative
de viol.
-Les abrasions ne donnent pas l’hémorragie après la mort, elles sont sèches.

V.5.PLAIES PAR ARME A FEU OU FUSILLADE

Les facteurs influençant l’aspect de plaie sont :
- La nature de l’arme ;
- La position de projection ;
- La distance de tir (vitesse) ;
- La résistance offerte par les tissus et la direction du tir.
1.La nature de l’arme : ce sont : Fusil militaire, Fusil d'assaut, Fusil de précision, Fusil de chasse et Fusil à poudre noire. En criminologie, on tient compte des armes possédées par des civils en vue de répondre à des usages différents au fil de l'histoire. Par le passé tout le monde était plus ou moins armé car les outils servaient tout aussi bien à travailler qu'à faire face aux brigands.
La diminution de l'insécurité et l'amélioration de la police, légitime détentrice du monopole de la puissance physique, tend selon certains à rendre les armes de plus en plus inappropriées chez les civils. La nette séparation entre lieu de travail et vie privée ainsi que le développement technologique réduisent d'autant la disponibilité d'armes potentielles dans la vie quotidienne.
Effet, les principaux usagers des armes restent les États, qui tout en en contrôlant le développement, la production et l'accès, les destinent en premier lieu aux militaires et à la police. Le contrôle des armes est considéré par certains comme primordial dans une société développée, tandis que d'autres affirment que les citoyens devraient toujours disposer d'une arme afin de pouvoir lutter, si nécessaire, contre un agresseur (concitoyen abusif ou envahisseur) ou un pouvoir corrompu.
Mais souvent la nature d’arme criminogène peut-être un revolver, un pistolet automatique (flag ou jpeg),un fusil de chasse ou un silencieux.
Modèle type:
Etude du revolver: L’invention du premier revolver revient à l’américain Samuel Colt en 1836. Ce mécanisme permet d’éjecter la douille en dehors de l’arme.
Il y a le Revolver Turbiaux Protector 1882 avec son barillet radial de 10 coups en 6mm et son livre de transport.

Douilles amortisseur, douilles de manipulations et de formation.


Les différents pistolets : IL existe deux grandes catégories de pistolets: les semi-automatiques et les revolvers. Les pistolets semi-automatiques sont équipés d'un chargeur rectangulaire, les balles sont mises les une au -dessus des autres, tandis que pour un revolver le chargeur est un barillet qui est rond et qui contient la plupart du temps 6 balles.
Personnellement j'ai une nette préférence pour les pistolets semi-automatiques. Donc voici une petite sélection de pistolet:
Il existe deux grandes

C'est une arme découverte grâce à deux jeux: Mafia et Vietcong. Encore

- Le Luger Parabellum : C'est une arme qui a fait ses preuves durant les deux premières guerres mondiales. Cette arme est de fabrication allemande, ce qui est une référence en termes de fabrication d'arme à feu.
Le Luger Parabellum a été développé par Georg Luger, un allemand, en 1898. Pour la petite histoire le nom de Parabellum vient d'une phrase de latin qui dit Si vis Pacem, Para bellum (si tu veux la paix, prépare la guerre).
Ce pistolet tire des cartouches de 7.65 mm et mesure 230 mm lorsqu'il est équipé d'un canon de 102 mm (le canon peut mesurer de 98 à 203 mm). Son chargeur a une capacité de 8 cartouches.
Cette arme était vraiment d'une redoutable précision surtout elle était très en avance sur son temps.

- Le Colt M1911 C'est une arme découverte grâce à deux jeux: Mafia et Vietcong. Encore une fois ce pistolet a "fait ses armes" lors des deux premières guerres mondiales.
C'est après la demande de l'US Army en 1907 que Colt associé à Browning développa cette nouvelle arme. Elle fut donc créée en 1911 après une longue phase de test.
-Le M1911 tire du .45 ACP avec un chargeur qui a une capacité de 7 cartouches. Il mesure 206 mm et pèse 1080 g.
On peut considérer que le M1911 de Colt est vraiment le pistolet le plus populaire dans le monde, grâce à sa simplicité d'utilisation et à sa fiabilité.
-Le Desert Eagle possède un chargeur de 7, 8 ou 9 cartouches. Il mesure de 260 mm et pèse 1715 g

________________________________________
- Le S&W Model 360 "AirLite Sc"

C'est le seul revolver qu’on aime réellement posséder et apprécié particulièrement son style compact.
Ce modèle tire du .357 Magnum et possède un barillet avec 5 chambres. Il mesure environ 180 mm.
Ce revolver est sorti en 2000 et est fabriqué grâce à un mélange d'aluminium et d'un élément rare: le scandium (d'où l'appellation "Sc"). Le premier revolver de la gamme S&W est sorti en 1896, c'est dire.
Je vais vous présenter le Glock 17 Basic. Il s'agit du premier pistolet de le Magnum Research inc. Desert Eagle .

C'est le pistolet préfèrée. Il en existe plusieurs versions différentes qui correspondent aux différents types de balles utilisées. En effet on peut utiliser du .50 AE, du .357 ou .44 Magnum.

Une petite préférence pour le .50 qui fait légèrement plus de dégâts. Car il faut bien avoir conscience qu'avec cette arme on ne cherche pas seulement à déstabiliser un adversaire mais on cherche essentiellement à le déchiqueter.
Le Desert Eagle possède un chargeur de 7, 8 ou 9 cartouches. Il mesure de 260 mm et pèse 1715 g


En médecine criminalistique, on cherche aussi les destinées des armes , si cela est pour agresser son prochain, pour se défendre de ces agressions ou pour faire régner l'ordre public, devant la gringle. Les armes civiles répondent à des critères de discrétion, de dissuasion et de relative innocuité.

En armement criminalistique, le Revolver est compris comme une arme à répétition avec des balles à rebord et formable :

1) Dans cet instrument, la balle se fraye le passage avant de sortir ;
2) Pour le coup part, le cliver doit taper sur la douille ;
3) La balle est déformante ;
4) On emploie de la poudre noire parfois ;
5) La vitesse de la balle est de 200mm/sec ;
6) La portée utile de révolver est de 20-30m, maximum 50-75m.

Aujourd'hui, Caractéristiques du coup de révolver :

1) Coup à bout portant : C’est–à-dire le coup est tiré vis-à-vis de l’endroit qu’il doit toucher. L’orifice est déchirée (orifice d’entrée), la forme stellaire de l’origine autour de la plaie présente une brûlure et les poils brûlés. Autour de la plaie, il y a un anneau de fumée et le tatouage ou les incrustations.
2) Coup tiré à quelque cm de distance : L’orifice dans ce cas d’entrée est ovale ou ronde de grandeur correspondant de la balle, il y a contusion autour et éversion de bord cutanés avec signes du Colet graisseux.
3) Coup tiré environ de 20cm de distance : Il n’y a pas de brûlure, il y a encore anneau de fumée autour et des incrustations.
4) Coup tiré à 30cm :Pas de brûlure, pas d’anneau de fumée ni incrustations. L’orifice de la balle sortie d’un révolver est déchiré. Si la balle brise un os, celui-ci est mis en éclat partout alors que l’origine d’entrée est petite. En cas de doute pour une arme comme révolver, si oui ou non, cette arme a provoqué la mort de quelqu’un, on recommence simplement la racine, c’est-à-dire, refaire le coup en remettant la victime sur la place du dernier soupir. Sauf dans la balle tirée à bout portant, la plaie d’entrée est plus petite que celle de la sortie qui est plus large.

A) ETUDE DE PISTOLET AUTOMATIQUE ET SEMAUTOMATIQUE

Il se charge par chargeur, il a un orifice d’éjection.
La cartouche est mise en place ,la poudre employée est une poudre sans fumé(mélange). Voir image ci-dessus.

La forme de douille est celle de Révolver.
Il y a de douille de Révolver et douille de pistolet

La vitesse de la balle est rapide 400 m/sec portée donc beaucoup plus grande.
Poudre employée Nitrate de Potasse, le soufre.
Poudre sans fumée : formée par un mélange de Nitrocellulose
et Nitroglycérine. Ici la poudre explose au même moment
(instantanément) : plus de carbone - comme dans la poudre
noire qui s'enflamme moins vite.
C) ETUDE DE FUSIL : Même principe pe que le Révolver.
En médecine légale on étudie plus deux genres ou plusieurs fusils.IL y a : Fusil militaire, Fusil d'assaut, Fusil de précision, Fusil de chasse et Fusil à poudre noire mais la médecine légale se limite à deux typologies principales :
1) FUSIL D'ORDONNANCE : près ou dans les armes (Massasses)
très précis dans son tir, chargement par un verrou, coup par coup ouvrir, changer la balle, fermer retirer, balle puissance et rapide.
2) FUSIL MINIATURE: chasse à oiseaux ou sport, calibre 12,
pou pou et fusil d'ordonnance : portée 800 m/sec.
3) FUSIL D'ORDONNANCE : portée 800 m/sec et maximum 1000 ml sec.(voir armement).
http://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png

Retour à la liste Petites annonces
Espace Etudiants (385 annonce(s))
Insérée le: 06.12.2017

ASPECTS MEDICO JURIDIQUES...

Voir toutes ses annonces Voir son profil
Ville : KINSHASA
Pays : Congo (R.D. Congo)
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI
ASPECTS MEDICO-JUDIRIQUES DE BLESSURES
Par le Prof.Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA ,Ph.D

Les coups et blessures sont les atteintes physiques qui
entraînent toujours de mesures médicales et judiciaires dont l'O.P.J. est appelé à connaître dans l'administration et l'instruction du dossier criminalistique.

1. BLESSURES DANGEREUSES

On entend par blessure dangereuse, c'est celle qui entraîne un risque pour la santé ou pour la mort de la victime. En Médecine Criminalistique et en Criminologie, sont considérées comme blessures dangereuses :

1.Celle qui est près du cœur, du système nerveux central (tête), les poumons, du foie, de la rate ou du grosse veine et artère important. La Topographie Anatomique permet de mettre en exergue les pénalités et les prétentions de la scène criminelle.
Et le Droit-Pénal ainsi que la Jurisprudence aidera le Criminologue et l'O.P.J. à bien catégoriser l'inculpation et la responsabilité de chacune de blessures.

2. CULPABILITE EN CAS DE BLESSURES OU COUPS

L'inculpation et la responsabilité légale de coups et
blessures se situent au niveau d’actes criminogènes ou
d’omission et négligence dans les professions médicales,
sportive, militariste et en cas de conflits familiaux et agressions diverses.

Toutefois, une blessure grave peut causer la mort par :

1. HOMICIDE: C'est-à-dire que la blessure a causé la destruction d'un être humain par un autre humain.

2. MEURTRE: Si la blessure a conduit à une homicide volontaire et sera réglé au parquet. Dans ce cas, l'homicide est possible d'être justifié par tentative au viol ou juste défense (légitime) sans disproportion entre l’agression et la défense.

3. CULPABILITE: L’inculpation est possible que par un meurtre ou coup et blessure volontaire, prémédité c'est-à-dire, une homicide volontaire avec désir de tuer ou de faire le mal ou encore de faire couler le sang. Elle peut aussi être sanctionnée par conservation ou négligence criminelle; cas d'un chauffeur qui tue et écrase un individu, un médecin ou un autre professionnel de santé gui tue et déforme un patient
lors de soins médico-chirurgicaux.

La seule façon d'instruire toutes ces criminalités est la sagesse du Juge et de l'O.P.J.

NB: le suicide comme l'a étudié le Sociologue Français DURKHEIM est considéré comme un meurtre et il est condamné dans certaine législation comme en Angleterre. Même le suicide à deux est aussi condamnable.

Dans les pays du tiers monde, plusieurs cas de
coups et blessures sont parmi les crimes de
bagarres, de querelles, de conflits armés, de mauvaise pratique médicale et de circulation.
La solution négociée est la base de tout règlement de paix.
V.3. PLAIES PAR INSTRUMENT TRANCHANTS

Cela peut être due à :
- Une piqûre (aiguilles);
- Coupures (couteau) la grande caractéristique de ces
Plaies.
1) Est qu'il y a pas perte de substances ou objets
tranchants (arme blanche). Ex: ciseaux, morceau
de vitre, casse, pierre, rasoir, etc.
2) Plaie perpendiculaire aux fibres musculaires reste béante.
3) Plaie horizontale aux fils se fermera. Ces plaies sont plus larges et moins profondes que l'instrument, car il y a élongation de tissus. Si un instrument traverse un membre, la plaie d'entrée est plus large que celle de sortie. Ceci est pour reconstituer une scène criminelle.

Certaines plaies par les instruments non tranchants (contondant), ex: Bâton, ressemble à celle provoquées par les
instruments tranchants par éclatement de tissus au niveau
de : 1) Créiliague; 2) Arcade sourcilier; 3) Mâchoire
Inférieure.
2) A la loupe, les racines des poils sont des
orientées dans tous sens.
3) En cas de coupure, le fond de la plaie est bien
nette.
NB : Les plaies peuvent être lacérées (déchirures) ce sont celles produits par les instruments contondants et par morsures des certains animaux et humains. Leurs bords sont irréguliers et le fond déchirés il y a aussi perte de tissus.

Elles ont le bord contusionnés, hémorragie +/- abondante, la reconstruction est difficile, guérison lente avec la grande cicatrisation.
- La plaie peut être pénétrante c'est-à-dire, des
tissus entre dans une cavité de l'organe (Abdominal. Le ou thoracique) et provoquée par les instruments contondants.
- La plaie perforante c'est-à-dire traverse l'épaisseur des tissus et ressort de l'autre côté d'un membre.

Dans l'administration de crime ont dit que les plaies peuvent être:
- Incisées;
- Pénétrantes;
- Perforantes;
- Lacérées.
V. 4. CONTUSION, HEMATOME, ABRASION, EGRATIGNURE

a) CONTUSION: C'est une rupture de continuité dans la
structure de tissus provoquée par un instrument contondant sans changement de forme. La contusion peut être présentée avec une plaie ouverte et la qualité du sang accumulé (Ecchymose) dépend de la force du coup, de la vascularisation de tissu et de lascivité de tissus. Ex : Dans la contusion de la paupière : Il y a gonflement par ecchymose, coagulation
d'ecchymose et diminution de volume résorption du caillot après séparation du sérum du caillot. Ceci s’appelle : Hématome

b) HEMATOME: C’est la coagulation du sang après 10 jours ou après le coup. Chez un cadavre, elle peut être avant ou après la mort.

1. Avant la mort, il y a de la pression dans le sang (du sang à flot).
2. Après la mort, pas de pression, c’est une petite collection du sang locale, petite hématome (voir lividité cardiaque + hématome).

c) ABRASION- EGRATIGNURE: C’est une petite place très large, mais peu profonde, ne dépassant pas l’épiderme.
En médecine : La guérison est vite mais en droit pénal, il faut :
-Chercher soigneusement l’endroit de l’égratignure
(face, avant-bras), etc.
-Les abrasions de l’avant-bras permettent de
Reconstituer le crime surtout avec les piqûres dans la
foule ou la mêlée ou en cas du viol ;
-Les abrasions de bas-ventre (hypogastre) et cuisse
chez les femmes peuvent faire penser à une tentative
de viol.
-Les abrasions ne donnent pas l’hémorragie après la mort, elles sont sèches.

V.5.PLAIES PAR ARME A FEU OU FUSILLADE

Les facteurs influençant l’aspect de plaie sont :
- La nature de l’arme ;
- La position de projection ;
- La distance de tir (vitesse) ;
- La résistance offerte par les tissus et la direction du tir.
1.La nature de l’arme : ce sont : Fusil militaire, Fusil d'assaut, Fusil de précision, Fusil de chasse et Fusil à poudre noire. En criminologie, on tient compte des armes possédées par des civils en vue de répondre à des usages différents au fil de l'histoire. Par le passé tout le monde était plus ou moins armé car les outils servaient tout aussi bien à travailler qu'à faire face aux brigands.
La diminution de l'insécurité et l'amélioration de la police, légitime détentrice du monopole de la puissance physique, tend selon certains à rendre les armes de plus en plus inappropriées chez les civils. La nette séparation entre lieu de travail et vie privée ainsi que le développement technologique réduisent d'autant la disponibilité d'armes potentielles dans la vie quotidienne.
Effet, les principaux usagers des armes restent les États, qui tout en en contrôlant le développement, la production et l'accès, les destinent en premier lieu aux militaires et à la police. Le contrôle des armes est considéré par certains comme primordial dans une société développée, tandis que d'autres affirment que les citoyens devraient toujours disposer d'une arme afin de pouvoir lutter, si nécessaire, contre un agresseur (concitoyen abusif ou envahisseur) ou un pouvoir corrompu.
Mais souvent la nature d’arme criminogène peut-être un revolver, un pistolet automatique (flag ou jpeg),un fusil de chasse ou un silencieux.
Modèle type:
Etude du revolver: L’invention du premier revolver revient à l’américain Samuel Colt en 1836. Ce mécanisme permet d’éjecter la douille en dehors de l’arme.
Il y a le Revolver Turbiaux Protector 1882 avec son barillet radial de 10 coups en 6mm et son livre de transport.

Douilles amortisseur, douilles de manipulations et de formation.


Les différents pistolets : IL existe deux grandes catégories de pistolets: les semi-automatiques et les revolvers. Les pistolets semi-automatiques sont équipés d'un chargeur rectangulaire, les balles sont mises les une au -dessus des autres, tandis que pour un revolver le chargeur est un barillet qui est rond et qui contient la plupart du temps 6 balles.
Personnellement j'ai une nette préférence pour les pistolets semi-automatiques. Donc voici une petite sélection de pistolet:
Il existe deux grandes

C'est une arme découverte grâce à deux jeux: Mafia et Vietcong. Encore

- Le Luger Parabellum : C'est une arme qui a fait ses preuves durant les deux premières guerres mondiales. Cette arme est de fabrication allemande, ce qui est une référence en termes de fabrication d'arme à feu.
Le Luger Parabellum a été développé par Georg Luger, un allemand, en 1898. Pour la petite histoire le nom de Parabellum vient d'une phrase de latin qui dit Si vis Pacem, Para bellum (si tu veux la paix, prépare la guerre).
Ce pistolet tire des cartouches de 7.65 mm et mesure 230 mm lorsqu'il est équipé d'un canon de 102 mm (le canon peut mesurer de 98 à 203 mm). Son chargeur a une capacité de 8 cartouches.
Cette arme était vraiment d'une redoutable précision surtout elle était très en avance sur son temps.

- Le Colt M1911 C'est une arme découverte grâce à deux jeux: Mafia et Vietcong. Encore une fois ce pistolet a "fait ses armes" lors des deux premières guerres mondiales.
C'est après la demande de l'US Army en 1907 que Colt associé à Browning développa cette nouvelle arme. Elle fut donc créée en 1911 après une longue phase de test.
-Le M1911 tire du .45 ACP avec un chargeur qui a une capacité de 7 cartouches. Il mesure 206 mm et pèse 1080 g.
On peut considérer que le M1911 de Colt est vraiment le pistolet le plus populaire dans le monde, grâce à sa simplicité d'utilisation et à sa fiabilité.
-Le Desert Eagle possède un chargeur de 7, 8 ou 9 cartouches. Il mesure de 260 mm et pèse 1715 g

________________________________________
- Le S&W Model 360 "AirLite Sc"

C'est le seul revolver qu’on aime réellement posséder et apprécié particulièrement son style compact.
Ce modèle tire du .357 Magnum et possède un barillet avec 5 chambres. Il mesure environ 180 mm.
Ce revolver est sorti en 2000 et est fabriqué grâce à un mélange d'aluminium et d'un élément rare: le scandium (d'où l'appellation "Sc"). Le premier revolver de la gamme S&W est sorti en 1896, c'est dire.
Je vais vous présenter le Glock 17 Basic. Il s'agit du premier pistolet de le Magnum Research inc. Desert Eagle .

C'est le pistolet préfèrée. Il en existe plusieurs versions différentes qui correspondent aux différents types de balles utilisées. En effet on peut utiliser du .50 AE, du .357 ou .44 Magnum.

Une petite préférence pour le .50 qui fait légèrement plus de dégâts. Car il faut bien avoir conscience qu'avec cette arme on ne cherche pas seulement à déstabiliser un adversaire mais on cherche essentiellement à le déchiqueter.
Le Desert Eagle possède un chargeur de 7, 8 ou 9 cartouches. Il mesure de 260 mm et pèse 1715 g


En médecine criminalistique, on cherche aussi les destinées des armes , si cela est pour agresser son prochain, pour se défendre de ces agressions ou pour faire régner l'ordre public, devant la gringle. Les armes civiles répondent à des critères de discrétion, de dissuasion et de relative innocuité.

En armement criminalistique, le Revolver est compris comme une arme à répétition avec des balles à rebord et formable :

1) Dans cet instrument, la balle se fraye le passage avant de sortir ;
2) Pour le coup part, le cliver doit taper sur la douille ;
3) La balle est déformante ;
4) On emploie de la poudre noire parfois ;
5) La vitesse de la balle est de 200mm/sec ;
6) La portée utile de révolver est de 20-30m, maximum 50-75m.

Aujourd'hui, Caractéristiques du coup de révolver :

1) Coup à bout portant : C’est–à-dire le coup est tiré vis-à-vis de l’endroit qu’il doit toucher. L’orifice est déchirée (orifice d’entrée), la forme stellaire de l’origine autour de la plaie présente une brûlure et les poils brûlés. Autour de la plaie, il y a un anneau de fumée et le tatouage ou les incrustations.
2) Coup tiré à quelque cm de distance : L’orifice dans ce cas d’entrée est ovale ou ronde de grandeur correspondant de la balle, il y a contusion autour et éversion de bord cutanés avec signes du Colet graisseux.
3) Coup tiré environ de 20cm de distance : Il n’y a pas de brûlure, il y a encore anneau de fumée autour et des incrustations.
4) Coup tiré à 30cm :Pas de brûlure, pas d’anneau de fumée ni incrustations. L’orifice de la balle sortie d’un révolver est déchiré. Si la balle brise un os, celui-ci est mis en éclat partout alors que l’origine d’entrée est petite. En cas de doute pour une arme comme révolver, si oui ou non, cette arme a provoqué la mort de quelqu’un, on recommence simplement la racine, c’est-à-dire, refaire le coup en remettant la victime sur la place du dernier soupir. Sauf dans la balle tirée à bout portant, la plaie d’entrée est plus petite que celle de la sortie qui est plus large.

A) ETUDE DE PISTOLET AUTOMATIQUE ET SEMAUTOMATIQUE

Il se charge par chargeur, il a un orifice d’éjection.
La cartouche est mise en place ,la poudre employée est une poudre sans fumé(mélange). Voir image ci-dessus.

La forme de douille est celle de Révolver.
Il y a de douille de Révolver et douille de pistolet

La vitesse de la balle est rapide 400 m/sec portée donc beaucoup plus grande.
Poudre employée Nitrate de Potasse, le soufre.
Poudre sans fumée : formée par un mélange de Nitrocellulose
et Nitroglycérine. Ici la poudre explose au même moment
(instantanément) : plus de carbone - comme dans la poudre
noire qui s'enflamme moins vite.
C) ETUDE DE FUSIL : Même principe pe que le Révolver.
En médecine légale on étudie plus deux genres ou plusieurs fusils.IL y a : Fusil militaire, Fusil d'assaut, Fusil de précision, Fusil de chasse et Fusil à poudre noire mais la médecine légale se limite à deux typologies principales :
1) FUSIL D'ORDONNANCE : près ou dans les armes (Massasses)
très précis dans son tir, chargement par un verrou, coup par coup ouvrir, changer la balle, fermer retirer, balle puissance et rapide.
2) FUSIL MINIATURE: chasse à oiseaux ou sport, calibre 12,
pou pou et fusil d'ordonnance : portée 800 m/sec.
3) FUSIL D'ORDONNANCE : portée 800 m/sec et maximum 1000 ml sec.(voir armement).
mediacongo
mediacongo
mediacongo
Vu 220 fois
1 commentaire(s)
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 06.12.2017 12:13

La poursuite du criminel qui sera orientée par l'intelligence de son enquêteur, selon le cas du crime jusqu'à atteindre à leurs auteurs. Les traces laissées sur l'endroit du crime, les empreintes digitales, les témoins trouvés sur le lieu, sont des éléments que l'enquêteur prendra au sérieux pour arrêter les auteurs et les mettre à la disposition de la Justice.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
Annnonce Suivante : APPEL D'OFFRE À TOUS
left
Annonce Précédente : ASPECTS MEDICOJUDIRIQUES DE BLESSURES