mediacongo.net - Actualités - Climat : quel bilan tirer de la COP22 ? 
Retour Science & env.

Climat : quel bilan tirer de la COP22 ?

Climat : quel bilan tirer de la COP22 ? 2016-11-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/14_21/cop22_summit_marakech_16_005.jpg Marrakech-

Ce vendredi 18 novembre 2016 à Marrakech, les négociateurs de près de 190 pays mettent un point final à la 22e conférence de l'ONU sur le climat (COP22). Malgré l'incertitude créée par l'élection aux Etats-Unis du climatosceptique Donald Trump, cette réunion est censée permettre d'avancer dans l'application de l'accord de Paris. Quel bilan en tirer ? Que retiendra-t-on de la réunion ?


Ce vendredi 18 novembre, indique l'une de nos envoyées spéciales à Marrakech, Christine Siebert, tout le monde attend impatiemment les décisions qui devraient être rendues au cours de cette journée, après le fameux coup de marteau. La journée du jeudi 17 novembre s’est terminée avec un moment de gloire pour le Maroc qui a eu sa proclamation, la proclamation de Marrakech.

Urgence de redoubler les efforts

« Nous, chefs d’Etat, de gouvernement et délégations réunis à Marrakech, appelons à accroître l’ambition et à renforcer notre coopération », dit ce texte qui rappelle l’urgence de redoubler les efforts afin de respecter l’objectif de l’accord de Paris, celui de contenir la hausse des températures bien en deçà des deux degrés. Le texte appelle aussi à une solidarité forte avec les pays les plus vulnérables et affirme l’objectif qui consiste à mobiliser 100 milliards de dollars par an pour les pays les plus affectés par le changement climatique.

Deux années d'avance ?

Ces déclarations d’intention qui rappellent en gros ce que contient déjà l’accord de Paris ; il reste maintenant à concrétiser les mesures pour y arriver. Théoriquement, ces règles liées à l’accord de Paris auraient dû entrer en application en 2020 et c’est là la principale avancée de cette COP22 face à l’urgence climatique. En accélérant le calendrier, ces fameuses règles devraient être prêtes dès 2018 donc avec deux ans d’avance.


Agriculture, la grande oubliée ?

La déception pour les délégations africaines présentes à Marrakech, indique notre envoyée spéciale, Florence Morice, se situe au niveau de l’agriculture, un secteur très perturbé par les dérèglements climatiques, indispensable à la survie de millions d’Africains.

Et pourtant, ce sujet a encore été cette année le parent pauvre des négociations. Il n’y a pas encore de consensus entre le Nord et le Sud sur la nécessité d’aider les pays les plus vulnérables à transformer leur agriculture afin de faire face aux sécheresses et aux inondations. Les discussions sur le sujet ont été repoussées à 2017.

Il ne faut cependant pas oublier qu’en marge des négociations, l’Afrique, sous l’impulsion du Maroc a tout de même réussi à imposer son agenda à travers le lancement de plusieurs grands programmes, y compris sur l’agriculture. Ces programmes doivent permettre aux Africains d’agir très concrètement sur le terrain, sans dépendre du rythme parfois laborieux des négociations.


RFI / MCN
299 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
avatar
LA MISÈRE DU CONGO - 18.11.2016 15:03

Tout le moyen qu'on peut disponibilisé pour sauver notre planète bleu sera le bienvenu, mais dans tout ça il faut donner a l'homme toutes information et formation nécessaire pour son exploitation judicieux, si aujourd'hui nous assistons au changement climatique c'est l'homme qui est au centre où à la base. Merci.

Non 0
Oui 0
Message pertinent
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

OIF: la RDC a pris une part active au XVIème Sommet d'Antananarivo

Culture 29.11.2016, Kinshasa

Création d’un Réseau Africain des Journalistes Climato à Marrakech

Société 23.11.2016, Marrakech, Maroc

Changement climatique : Marrakech appelle à des engagements politiques fermes

Science & env. 19.11.2016, Marrakech

Secteur du palmier à huile : le WWF salue la signature de la Déclaration de Marrakech

Economie 17.11.2016,