mediacongo.net - Actualités - Les gros mangeurs de viande rouge plus exposés aux inflammations de l'intestin 
Retour Santé

Les gros mangeurs de viande rouge plus exposés aux inflammations de l'intestin

Les gros mangeurs de viande rouge plus exposés aux inflammations de l'intestin 2017-01-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/9-15/viande_rouge_17_0001.jpg -

Les hommes amateurs de viande rouge seraient plus à risque de diverticulite, une inflammation de l'intestin, selon une étude américaine.

Les intestins ne sont pas friands de la viande rouge . Quand elle est consommée en excès, cette alimentation pourrait être liée au développement d'une diverticulite, une forme courante d'inflammation de l'intestin. Les résultats de cette étude de l'université de Boston (Etats-Unis) et parue dans la revue Gut , n'établissent en revanche pas de lien direct de cause à effet. Les chercheurs se bornent à mettre en garde les gros mangeurs de viande rouge contre le risque de perturber leur flore intestinale et de générer un terrain inflammatoire.

Pour les besoins de l'étude, les régimes alimentaires de 46 000 hommes américains ont été observés pendant 26 ans. Au final, 764 des participants ont développé une diverticulite, des excroissances semblables à des petits sacs sur la paroi interne de l'intestin. Les travaux soulignent que ceux qui mangeaient le plus de viande rouge avaient 58 % plus de risques d'avoir une diverticulite par rapport à ceux qui en consommaient le moins.

Les chercheurs estiment que la relation entre viande rouge et cette inflammation reste floue. Il est possible que cette alimentation déséquilibre les bactéries intestinales, ce qui pourrait altérer le système immunitaire et irriter les intestins.

L'étude pointe que les hommes qui ont présenté une diverticulite présentaient d'autres facteurs de risque : ils mangeaient moins de fibres, fumaient plus et étaient relativement sédentaires.

"Substituer la viande rouge non transformée par du poisson ou de la volaille peut être une solution pour limiter les risques de diverticulite", recommandent les chercheurs cités par The Independent .

Des travaux supplémentaires vont être conduits pour en apprendre plus sur ce mécanisme.

La viande rouge, un vif débat

Cette étude n'est pas la première à mettre en cause la viande rouge pour son impact sur la santé . La société américaine de néphrologie avait recommandé une réduction de sa consommation en raison du risque supposé d'insuffisance rénale . D'autres travaux ont suggéré un lien entre excès de viande rouge et puberté précoce . Sans compter la polémique qui avait fait grand bruit en 2015 quand le Centre international de rechecrhe sur le cancer avait mis en garde contre un risque de cancer colorectal lié à la consommation de cet aliment. Une information par la suite tempérée par l'Organisation mondiale de la Santé .

Emilie Cailleau
Top Santé / MCN
800 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie