mediacongo.net - Actualités - Les billets à valeur faciale élevée posent toujours problème 
Retour Economie

Les billets à valeur faciale élevée posent toujours problème

Les billets à valeur faciale élevée posent toujours problème 2017-02-27
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/27-28/francs_congolais_billets_17_0001.jpg Kinshasa-

Des billets de Francs Congolais

Malgré la mise au point de la Banque centrale du Congo (BCC), les consommateurs se montrent de plus en plus réticents face aux billets de 5.000, 10.000 et 20.000 francs congolais.

Pour certains commerçants, la mise au point de la BCC n’a pas résolu grand-chose. « Les billets de banque à problèmes continuent à circuler. Jusqu’en ce moment, nous ne savons distinguer le vrai du faux. Et pour éviter de se retrouver avec des billets que l’on ne saura écouler, nous préférons ne pas prendre les billets de banque à valeur faciale élevée », s’est résigné un commerçant du marché Gambela sous le sceau de l’anonymat.

D’autres par contre, estiment qu’ils restent vigilants face aux billets contrefaits. Question d’être à mesure de distinguer le vrai du faux. « Nous restons toujours vigilants. Au stade actuel, nous ne pouvons laisser passer aucun billet contrefait. A l’aide des explications fournies il y a quelques jours par l’Institut d’émission, nous savons bien distinguer le vrai du faux », a déclaré Alain Baba, un vendeur opérant dans la commune de Bandalungwa.

Des billets contrefaits de 5.000, 10.000 et 20.000 francs congolais sont contrefaits par des personnes non autrement identifiées.

Bon nombre d’observateurs estiment qu’il se pose un problème de communication au niveau de l’Institut d’émission. Ce qui fait que les populations deviennent de plus en plus perplexes. « Il serait souhaitable que la BCC organise mieux sa communication. Au stade actuel, les populations ne comprennent pas très bien ce qui se passe réellement.

La BCC publie son communiqué en français alors que la majorité de commerçants parlent les langues nationales », s’est indigné un enseignant de relations publiques.

Il y a quelques jours, la BCC a rendu public un communiqué affirmant que les billets à valeur faciale élevée ont cours légal. L’Institut d’émission met en garde toute personne qui s’hasarderait à s’illustrer par la contrefaçon des billets de banque. La BCC avait également donné quelques indications devant permettre de distinguer le vrai billet du faux.

Le directeur général en charge de politique monétaire et opérations bancaires à la BCC, Jean-Louis Kayembe a annoncé l’organisation dans les tout prochains jours, d’une campagne visant à sensibiliser les populations congolaises à ce sujet.


MCN TEAM / mediacongo.net
942 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

La BCC préconise une nouvelle présentation des billets de francs congolais d’ici 2018

Economie .., Kinshasa

Faux billets des francs congolais : des indiens dans les filets de la police

Société .., Kinshasa

Affaire de faux billets : un Directeur de la BCC aux arrêts !

Société ..,