mediacongo.net - Actualités - Un policier tué lors d'une fusillade sur les Champs-Elysées à Paris, l’EI revendique l’attaque

Retour Monde

Un policier tué lors d'une fusillade sur les Champs-Elysées à Paris, l’EI revendique l’attaque

Un policier tué lors d'une fusillade sur les Champs-Elysées à Paris, l’EI revendique l’attaque 2017-04-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/champ_elysee_17_005.jpeg Paris-

Une fusillade a eu lieu jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris. Un policier a été tué et deux autres blessés. Un des auteurs présumés des coups de feu a été abattu. Une intervention de police est en cours.

Selon le ministère français de l'Intérieur, le bilan de la fusillade sur les Champs-Elysées est d'un policier mort et deux policiers blessés.

Les assaillants seraient au nombre de deux, selon une source policière citée par l'agence Reuters. L'un d'entre eux a été abattu, a fait savoir le ministère de l'Intérieur.

Une intervention de police est en cours, a indiqué de son côté la préfecture de police sur Twitter. Elle a également conseillé d'éviter le secteur des Champs-Elysées.

Des coups de feu ont éclaté sur les Champs-Elysées aux alentours de 21h ce jeudi 20 avril. Un assaillant a ouvert le feu à l'arme lourde sur un car de policier stationné sur l'avenue parisienne. Un policier a été tué et deux autres ont été blessés, l'un grièvement, l'autre plus légèrement. Les policiers ont été « délibérément visés », a précisé le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet. Une passante a également été blessée.

« L'agresseur est arrivé en voiture, est sorti. Il a ouvert le feu sur le car de police à l'arme automatique, a tué l'un des policiers et à essayé de s'en prendre aux autres en courant », a rapporté à l'AFP une source policière. La police a riposté et l'a abattu, a précisé le ministère de l'Intérieur.

« On sortait tout juste du restaurant et à ce moment là il y a eu un mouvement de panique, tout le monde s'est levé de la terrasse et à commencé à courir, a raconté un témoin de la scène, Augure, au micro de RFI. Je n'ai pas eu le temps de regarder la scène et de voir exactement comment cela s'est passé, mais il y a eu des tirs, ça c'est sûr et certain, il y en a eu deux ou trois au moins mais je ne peux pas vous préciser s'il s'agissait d'une arme lourde ».

Une attaque revendiquée par l'EI

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque un peu plus tard dans la soirée par la voie de son organe de propagande habituel. L'enquête de police a débuté et une perquisition a été menée en Seine-et-Marne au domicile présumé de l'assaillant.

Le procureur de la République de Paris, François Molins, a annoncé avoir ouvert une enquête pour assassinat et tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroristes. Il a également affirmé que l'identité de l'assaillant était connue et vérifiée, mais qu'elle resterait pour le moment secrète pour les besoins de l'enquête.


RTS
1630 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Vraie congolais - 21.04.2017 16:45

Il y a eu utilisation disproportionnée de force, que fracois hollande sache que la CPI l'attend, une seule ou deux personnes puis la police utilise des arme disproportionel aulieu de les maitriser?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 21.04.2017 15:10

LA DOMINATION OCCIDENTALE Les pauvres Congolais pensent que la solution à leurs problèmes partira des occidentaux, FAUT PAS REVER

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 21.04.2017 09:23

Il y a eu utilisation disproportionnée de force.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba - 21.04.2017 01:46

Oh! Médias Congo. En quoi la situation de Paris intéresse les Congolais? Placez au premier plan notre actualité et le reste en retrait. Vous ne verrez jamais les médias français commenter les tueries du Kasaï comme vous le faites pour eux...

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Royaume-Uni: pour la première fois, une femme dirige la garde de la reine
AUTOUR DU SUJET

France : majorité écrasante pour Macron, abstention record, aux législatives

Monde .., Paris, France

France : les candidats de La République en marche, parti du président francais Emmanuel Macron,...

Monde .., Paris, France

Tennis: à 20 ans, Jelena Ostapenko remporte son premier titre du Grand Chelem à Roland-Garros

Sport ..,

Le ministre de l'Environnement invité à se saisir des dossiers urgents

Science & env. .., Kinshasa