mediacongo.net - Actualités - Afrique du Sud : quiproquo au sujet du statut du pasteur congolais Mukungubila 
Retour Diaspora

Afrique du Sud : quiproquo au sujet du statut du pasteur congolais Mukungubila

Afrique du Sud : quiproquo au sujet du statut du pasteur congolais Mukungubila 2017-04-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/mukungubila_joseph_17_002.jpg Pretoria-

Le pasteur Joseph Mukungubila

Cet opposant au président de la RDC Joseph Kabila est réfugié en Afrique du Sud depuis 2014. Mukungubila est recherché par son gouvernement pour son implication présumée dans des violences en RDC fin 2013. En début de semaine, celui-ci affirmait avoir obtenu l'asile politique, mais ces affirmations ont aussitôt été démenties par le gouvernement sud-africain. Cependant, la justice lui a donné raison, selon son avocat.

Selon l'avocat du pasteur Mukungubila, celui-ci a bien obtenu l'asile politique, malgré ce qu'affirme le gouvernement sud-africain. La Haute Cour de Pretoria, dit-il, s'est substituée au ministère de l'Intérieur et lui a accordé l'asile. Il ajoute que le gouvernement avait failli à ses obligations et que son refus initial d'accorder l'asile au pasteur congolais - sous prétexte qu'il était recherché dans son pays - allait à l'encontre de la Constitution sud-africaine.

Joseph Mukungubila s'est dit soulagé et parle de « manigance politique ». « La Haute Cour s’est substituée au ministère de l’Intérieur, voyant qu’il y avait une manigance politique. Interpol est venu, ils m’ont pris à la maison, en citant le terme de "criminel". J’ai dit "moi criminel ?" Mon casier judiciaire est très propre. C’est une manigance pour me faire taire parce que je suis en train de mener le combat pour le pays, pour ma nation ».

Le pasteur ajoute qu'il va continuer le combat depuis l'Afrique du Sud. Quant au ministère de l'Intérieur, il a indiqué qu'il ferait appel de ce jugement de la Haute Cour.


RFI / MCN
1584 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
mushikazi - 19.06.2017 16:23

les faut pasteurs de la RDC mal formé ne peuvent rien réalisé si c'est ne que dérangé les gent avec de tam-tam et des lances voie.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kilulu - 24.04.2017 09:57

Toujours dans la polygamie excessive et le détournement des épouses, filles et financées débités adeptes? C'est cette gangrène qui finira par t'emporter

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Cour d'Appel CPI - 21.04.2017 15:07

Bonne note

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 21.04.2017 14:32

Hommes de Dieu, faux prophètes, vous qui êtes Contre la Trinité de Dieu, le Père, Fils,Esprit Saint L’Esprit Saint est contre vous, pour vos crimes contre son mystère. Dieu vous punira, pour vos crimes, si vous ne confessez pas vos péchés

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France