mediacongo.net - Actualités - Général Kanyama : « Nous avons reçu les instructions pour que les mesures sécuritaires soient renforcées » 
Retour Société

Général Kanyama : « Nous avons reçu les instructions pour que les mesures sécuritaires soient renforcées »

Général Kanyama : « Nous avons reçu les instructions pour que les mesures sécuritaires soient renforcées » 2017-07-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/kanyama_celestin_17_003.JPG Kinshasa-

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise, ville de Kinshasa, le général Célestin Kanyama

« La population peut se calmer et faire confiance à la police. Nous avons reçu les instructions de la hiérarchie pour que toutes les mesures sécuritaires soient renforcées afin que la population vaque librement à ses occupations. 

Que ce soient les édifices de l'Etat, que ce soient les marchés. Je crois que nous avons renforcé les mesures sécuritaires », a déclaré à Radio Okapi le général Célestin Kanyama, commissaire provincial de la police à Kinshasa au lendemain d’une attaque d’hommes armés de machettes et de fusil qui a fait au moins deux morts au marché central de Kinshasa vendredi 14 juillet. Le responsable de la police a, en outre, demandé à la population de Kinshasa, mégalopole de près de dix millions d’habitants, à collaborer avec la police, en dénonçant les suspects.

« Nous tous, que ce soit la population, que ce soit nous-mêmes [policiers] nous devons servir de service de renseignements. Nous devons informer les services de l'Etat pour qu'ils prennent les malfrats en charge à temps. Je crois que c'est le plus important au lieu de s'accuser mutuellement », a poursuivi le général Célestin Kanyama.

Les points de contrôle nocturne et les bouclages de certains quartiers depuis plus d’un mois n’ont pas empêché des attaques ciblées contre les édifices de l’Etat parfois en plein jour.

Quatre attaques des symboles et institutions de l’Etat ont été enregistrées, en l’espace de deux mois, par des hommes armés non identifiés.

La première a été enregistrée le 17 mai dernier sur la prison centrale de Makala, causant la mort, d’après le gouvernement congolais, d’une dizaine de personnes dont quatre policiers et des dégâts matériels importants.

Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, avait attribué cette attaque qui avait aussi occasionné l’évasion de plus de quatre mille détenus, aux adeptes de Bundu dia Mayala du député national Ne Muanda Nsemi. Ce dernier s’est évadé de prison à cette occasion.

Le 10 juin dernier, deux attaques ont été dirigées simultanément contre le Parquet de grande instance de Matete et le bureau de la police du district de Mont-Amba. L'attaque du Parquet a fait deux morts dont une policière alors que celle du district de Mont-Amba avait occasionné l'évasion des détenus ainsi que l'incendie des bâtiments et véhicules.

Le 29 juin dernier, le commissariat de la police, situé près de la maison communale de Kalamu, a été pris d'assaut par des hommes armés. Plusieurs policiers ont été blessés et l’un des gardes du corps du bourgmestre de la commune de Kalamu tué.

La dernière attaque de la série remonte au vendredi dernier. L’administratrice du marché central de Kinshasa a été tuée dans son bureau ainsi que deux des policiers commis à sa sécurité par des hommes armés de machettes et d’un fusil AK-47. Les assaillants ont aussi incendié deux postes de police avant de s’évaporer dans la nature.


RO
3027 suivent la conversation
20 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
fausseliberation - 18.07.2017 08:28

Cela ne se déclare pas. Nous avons besoin de preuves et des résultats.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 17.07.2017 23:23

On vous demande de renforcer la sécurité après avoir enregistré autant de morts, une police affamée qui ne fait tracasser la population!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 17.07.2017 17:38

LE PEUPLE A BIEN COMPRIS QUE VOUS VOUS AGITEZ LORSQUE L'ILLÉGALE POUVOIR DE VOTRE PATRON EST MENACÉ! MAIS MALHEUREUSEMENT POUR VOUS, MAINTENANT LE PEUPLE EST PRÊT À SE PRENDRE EN CHARGE ET NOUS NE POURREZ PAS L'ARRÊTER CAR IL A COMPRIS QUE VOUS N'AVEZ PAS SAISI VOTRE MISSION qui est celle de protéger le peuple, MAIS VOUS, VOUS PROTÉGEZ UN INDIVIDU QUI NE RESPECTE MÊME PAS SES PAROLES! VOUS VERREZ LORSQU'IL SE TOURNERA CONTRE VOUS, VOUS NE LE RECONNAITREZ PAS! SOUVENEZ VOUS DU HÉROS COLONEL NDALA QUI A RENDU UN GRAND SERVICE MAIS QUI A ÉTÉ REMERCIÉ EN MONNAIE DE SINGES PAR VOTRE BOSS!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
hypolite - 17.07.2017 17:31

C'est toi Kanya la prochaine cible bien identifiée comme tu devient l'homme fort après évasion. Mais quand les hommes meurent tu ne te fais pas voir

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Kongo - 17.07.2017 17:05

Tu étais où quand les jeunes du PPRD, sans doute recrutés pour la circonstance, ont marché. Quand il s'agit pour le peuple de revendiquer ses droits, tu deviens l'homme fort avec un dispositif sécuritaire impressionnant. Mais quand le camps que tu sers tues le compatriotes, tu disparais. Pitié pour vous. Vous avez vendu l'âme au diable pour l'argent. Bravo. Tout se paye ici bas.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Monde12 - 17.07.2017 16:48

Mon Général, ce qui nous étonne c'est le fait que le renforcement de la sécurité des édifices publics vient en retard alors que les séries de terroristes ne sont pas à leur première action. Maintenant on se demande pour renforcer le palais du peuple, le stade de Martyre, Marché de liberté, certaines églises et autres faudra-t-il attendre encore une victime de plus?

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okoko omelwanga - 17.07.2017 16:45

Sans le soutien populaire, vous ne ferez plus rien, si pas violer les droits humains. LA CPI Vous attend. Il sied de comprendre que le pouvoir vous a quitté depuis....

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KabilaDegage - 17.07.2017 15:30

Tika batu! Vous etes General et vous attendez des instructions apres plus de 4 evasions dans toute la republique? cette partie du commentaire a été supprimée pour insultes et propos grossiers

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 17.07.2017 15:16

Vous nous tromper chaque fois que vous dites que nous avons appréhendé un ou deux parmi eux. Mais pourquoi vous ne parvenez pas à les identifier à partir de ces échantillons que vous prenez? Prière les montrer aussi a la télévision comme Molière le fait.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi - 17.07.2017 15:14

le peuple congolais a compris, tous ces montages, c'est vous le pouvoir en place qui les organisé pour chercher le moyen de déstabilisé le pays.à kin, ça ne va pas réussir. nous n'allons pas vous donnez l’occasion de vous éternisé au pouvoir, le peuple ne veulent plus de vous. les stratégies vous manquent vraiment.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BM - 17.07.2017 15:05

Mon Général, je crois que la série de ses attaques a commencé depuis le 17 mai dernier et c'est aujourd'hui càd 2 mois après que vous renforcez les mesures de sécurité? Quelle façon d'agir???? Moi j'estime que c'est à vous de proposer les mesures à apprendre depuis le jour où ces attaques ont commencé au lieu d'attendre les instructions de votre hiérarchie. Cette manière de travailler ou d'agir n'est pas professionnelle!!!!

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 17.07.2017 15:03

A quoi sert alors les bouclages le soir ? Chose gave, en lieu et place de fouiller les voitures, on demande les pièces d'identités (c'est normal), le volet jaune ou la carte rose (c'est normal). Et pourquoi le permis de conduire ???, pourquoi le controle technique ????? Si tu donnes 1000 FC, on ne fouille meme pas, ces voleurs. Qui est ce bandit armé, qui doit attendre son tour pour qu'il soit fouillé,carrement il fait un detour. Chérs agents de securité, un peu d'imagination sinon on arretera pas ces bandits qui enlevent nos soeurs en plein jour.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Sage - 17.07.2017 14:58

Merci mon Général pour cette revue mais le peuple Congolais est entrain de subir et endure en entendant la paix. Les Kuluna, bandits meme les policiers tracassent le peuple sans moyen... nous allons collaborer oui mais que faites-vous de ceux qui envoient ces gens là? Nous devons avoir la paix pour aller aux élections... En prophète je sais que si vous faites bien ce travail les concepteurs de l'état d'urgence vont vous interdire pour continuer les désordres enfin d'éviter les élections.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Egyptien Joseph - 17.07.2017 14:51

Quant Moïse venais dire à Pharaon de laisser les enfants d’Israël aller offrir à leur Dieu dans le désert, Pharaon disais qu'ils étais des pareceux, après il avais demandé aux commissaires d'augmenter les tâches afin de faire souffrir d'avantage les peuples Israélites, chose vécu à Kinshasa et ds toute la Rdc, multiplier encore la sécurité, car l'heur vient et elle est déjà venu d’où vs allez fuir et le peuple vous prendra en charge et Dieu tout puissant va le libérer comme ont été libérer les enfants d’Israël et Pharaon et sa bande se sont noyeux dans la mer à cause de incrédibilité. A bientôt c'est votre tour Mr Celestin Kanyama

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis RDC - 17.07.2017 14:49

Et quand on reçoit les pseudo instructions on doit publier ça à la radio ou télé?. cette partie du commentaire a été supprimée pour insultes

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge k - 17.07.2017 14:35

Oui mon général les kinois ont droit a la sécurité et non aux tracasseries policières

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 17.07.2017 14:31

Bokanisaki na coup wana, population akosala pillage po profiter état d'urgence. Vous êtes honteux !

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 17.07.2017 14:30

Bon courage mon Général, nous sommes derrière vous. Car on ne peut ^pas demander une chose et son contraire au même moment. Le peuple a demandé les élections, alors qu'il s'engage dans une voie qui cherche à perturber le déroulement normal de la révision du fichier électoral. Nous donnons parfois nous même aux politiques de peser sur nous!!! La CONSCIENCE DE TOUS EST EXIGEE TRES CHERS COMPATRIOTES!!!

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 17.07.2017 14:23

Pour assurer la sécurité le peuple doit attendre les instructions ?????????????? c'est étonnant.

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Après l'Administration et les Entreprises publiques, Joseph Kabila nomme dans la Police et l'Armée

Société .., Kinshasa

Un pasteur traite de "sorcier" tout celui qui l'interpelle sur la pollution sonore

Religion .., Kinshasa

Bruno Tshibala à Kalamu après l’attaque du commissariat de la Funa

Société .., Kinshasa

RDC vs Congo : "Tout le périmètre du stade des Martyrs sera bouclé", prévient le général...

Sport .., Kinshasa