mediacongo.net - Actualités - Choléra : Kinshasa contraint de négocier les doses du vaccin 
Retour Santé

Choléra : Kinshasa contraint de négocier les doses du vaccin

Choléra : Kinshasa contraint de négocier les doses du vaccin 2017-07-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/kinshasa_vue_17_003.jpg -

L’épidémie annoncée se propage à une vitesse inquiétante à travers la RDC qui se veut souverainiste et indépendantiste

C’est confirmé ! L’épidémie de choléra qui s’est déclarée il y a peu, se propage à une vitesse inquiétante en République démocratique du Congo, où 18 des 26 provinces sont fortement touchées. Selon les experts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui suivent de près l’évolution de l’épidémie, la propagation de cette maladie devient réellement un problème de santé publique.

Mais nous pensons quant à nous qu’il s’agit d’un problème de santé publique doublé de soucis politiques, exigeant des responsables du pays un peu plus de réalisme. Celui-ci doit les pousser plutôt à coopérer avec les Etats du Nord, mieux outillés, pour les aider à endiguer l’épidémie en les éloignant d’emboucher continuellement les clairons du souverainisme et de l’indépendantisme, qui n’apportent rien à leur peuple !

D’après des sources dignes de foi, proches des chancelleries diplomatiques occidentales et autres à Kinshasa, près de 70 millions de doses de vaccin sont nécessaires pour mettre les Congolais à l’abri de ce terrible fléau. Selon toujours les mêmes sources, il n’est pas certain que le gouvernement de la RDC puisse disposer des moyens nécessaires à l’organisation d’une campagne massive de vaccination en un temps record sur son , en tenant compte de la vitesse prise par l’épidémie ainsi que de son ampleur !

Contrairement aux espoirs suscités par la propagande souverainiste et indépendantiste du gouvernement en place à Kinshasa, aucune action préventive n’a été entreprise jusqu’ici contre le mal, qui continue pourtant à faire des ravages dans différents endroits en RDC.

On s’attend à enregistrer de nombreux appels à la solidarité de la communauté internationale de la part des partenaires intérieurs et extérieurs de ce pays, mais beaucoup moins du gouvernement dit de la République, qui tiendrait à aller jusqu’au bout de sa logique souverainiste et indépendantiste !

Dans les circonstances actuelles, qui ne sont pas loin d’être qualifiées de tragédie, les grandes puissances occidentales se rendent plus que jamais désirables auprès des masses populaires du pays, qui ne cessent de maudire le gouvernement, accusé de préparer une hécatombe à sa manière ce  que d’aucuns seraient tentés de qualifier de « génocide ».

Il est évident que le monde, qui ne pourrait rester indifférent face à la propagation de l’épidémie qui ravage présentement le pays à petit feu, ne manquera pas de conclure à un crime de non assistance à population en danger dont se saisiraient d’office les juges de la Cour Pénale Internationale, qui continuent de suivre la situation de la RDC avec une attention soutenue.

Bamporiki Chamira
La Tempete
250 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

L’épidémie de choléra en voie d’être maitrisée à Goma

Provinces .., Goma

Ocha s’inquiète de l’épidémie de choléra dans les Kivus

Santé ..,

Déjà quatre morts suite à une épidémie de choléra dans le Nord-Kivu, en RDC

Santé ..,

Choléra : une nouvelle épidémie sévit dans 18 des 26 provinces de la RDC, selon l'ONU

Santé ..,