mediacongo.net - Actualités - Rapport de Global Witness : les révélations de l'ONG compromettent l'appui financier du FMI

Retour Economie

Rapport de Global Witness : les révélations de l'ONG compromettent l'appui financier du FMI

Rapport de Global Witness : les révélations de l'ONG compromettent l'appui financier du FMI 2017-07-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/24-30/Lagarde_Christine_DG_FMI_Tranchante_mediacongo.jpg -

Mme Christine Lagarde, Directrice générale du FMI. (© DR)

Alors que l’économie du pays se dégrade, un rapport de Global Witness fait état de près de 750 millions Usd échappés au Trésor public de la RDC entre 2013 et 2015. Avant toute reprise de la coopération formelle avec la RDC, le FMI devra faire un audit pointu des états financiers. Le gouvernement est donc invité à faire la lumière sur ce dossier sale qui ternit l’image du pays.

Le Fonds monétaire international (FMI) avait suspendu, en 2012, son programme formel avec la République démocratique du Congo à la suite du bradage des concessions minières de la Gécamines (Générale des carrières et des mines) par les dirigeants congolais. Cette institution de Bretton Woods trouvait anormal que Kinshasa quémande un appui budgétaire au titre d’assistance financière pendant que des concessions minières des entreprises relevant du portefeuille de l’État sont vendues à vil prix à des partenaires économiques souvent proche du pouvoir.

C’est la raison principale qui a poussé le FMI à suspendre sa coopération formelle avec la RDC. Depuis cet incident, Kinshasa n’est pas en programme formel avec cette institution financière internationale. La bonne gouvernance reste donc le maître-mot dans la coopération entre les institutions de Bretton Woods et les pays partenaires.

Dans la logique du FMI, il est inconcevable de continuer à assister financièrement un pays alors qu’il a tous les atouts pour accroitre ses revenus budgétaires de l’intérieur. C’est le cas de la République démocratique du Congo qui regorge d’immenses ressources naturelles, mais qui ne sont toujours pas mises en valeur pour le bonheur de tous les Congolais. La RDC reste un paradoxe : le pays est bourré de richesses, mais la population reste très pauvre.

Pour le moment, l’économie de la RDC patauge. Le pays a payé un lourd tribut de sa dépendance de l’industrie extractive. La baisse des cours des matières premières, notamment le cuivre et le pétrole sur le marché international ces deux dernières années, a précipité l’économie congolaise dans le gouffre. Le taux de croissance a chuté à 2,4% en 2016 venant de 9,5% en 2014 et de 6,7% en 2015. Les réserves de changes sont passées de 1,4 milliard Usd fin 2015 à 706 millions Usd fin juin 2017. Sur le marché de change, le franc congolais se déprécie continuellement alors que l’inflation monte en flèche sur le marché des biens et services.

Face à cette situation, le gouvernement Tshibala a sollicité, fin juin, des appuis budgétaires auprès du FMI. Cette institution financière internationale a réservé une fin de non recevoir à la requête de Kinshasa. Le FMI conditionne son appui par la normalisation de la situation politique, conformément à l’Accord du 31 décembre 2016, et la publication d’un calendrier électoral non sans ignorer l’exigence de bonne gouvernance.

Alors que Kinshasa est loin de satisfaire à ces conditions, voilà que des nouvelles révélations sur la dilapidation des revenus miniers viennent de ternir davantage la crédibilité des dirigeants actuels. Selon un rapport de Global Witness, près de 750 millions Usd ont échappé au Trésor public de la RDC entre 2013 et 2015, soit 30% des recettes payées par les entreprises minières. Du coté du gouvernement, c’est le silence radio jusque-là.

Dès lors, il est à craindre que les mêmes causes, qui ont conduit à la suspension du programme formel avec le gouvernement en 2012, soient les mêmes qui compromettront la reprise de la coopération entre la RDC et le FMI. Le gouvernement congolais doit éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale sur les impôts et taxes payés par les miniers au Trésor public durant cette période et se laver de tout opprobre.

Toutefois, on sait qu’avant toute reprise de la coopération formelle, le FMI fait généralement un audit pointu des états financiers du pays membre de manière à déceler ses problèmes avant de prescrire un programme susceptible de l’aider à retrouver la croissance économique sinon un cycle vertueux de son économie. La balle est donc dans le camp du gouvernement qui doit faire la lumière dans ce dossier sale.


Le Potentiel / MCN, via mediacongo.net
2076 suivent la conversation
13 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
gogerdol@outlook.fr - 08.08.2017 14:19

Bonjour chers amis(e) vous avez besoin d'un médium( marabout) sérieux efficace ? , il vous aidera à retrouver une vie normale dans les domaines comme: Business; emploi, Argent, Sante, Amour, Chance, problème judiciaire etc.. quelques soit votre problèmes les pouvoirs naturels sont à votre service j'ai déjà fais mes preuves avec vos compatriotes: medium.medecine.traditionnelle@gmail.com 0022-995-273-254 Contactez moi

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 25.07.2017 11:59

Past. DSK, nous savons qui tu es et continues à défendre bec et ongles, ces voleurs,criminels, et affameurs du peuple, continues à les suivre comme les moutons de Panurge et tu finiras, noyé comme eux. Tu es soi-disant pasteur, tu connais bien ce verset: Il y a un temps pour toutes choses, un temps pour rire et un temps pour pleurer. Tu sais que toi et ton patron Kabila ainsi toute sa bande des canailles, avez beaucoup ri et le temps de pleurer et proche. Le peuple ayant beaucoup pleuré, son temps de rire est arrivé. Ainsi, rira bien qui rira le dernier.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jbgb - 25.07.2017 11:44

Il est possible de se développer sans recourir TOUT LE TEMPS au FMI.Comment?? Limiter les dépenses aux encaisses,Orienter toutes les recettes vers les comptes du trésors,contrôler et sanctionner la mauvaise gestion. Bref la bonne gouvernance. Pouvons nous le faire en RDC??

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jbgb - 25.07.2017 11:40

je vous signale que lorsque vous allez solliciter de l'aide auprès d'un tiers, vous vendez une partie de votre "souveraineté". Savez-vous que tous les minings exploitent dans les concession de la gecamine??Pourquoi n'a-t-on pas seulement restructurer la gecamine??

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bokungu Nkoy - 25.07.2017 11:30

Depuis plus de 30 ans, les mêmes rengaines " programme avec le FMI", et la situation économique du Congo-Zaïre est en déclin continuel!Il y a de quoi se poser des questions! N'est-ce pas un marché de dupes!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 25.07.2017 11:27

C'est un secret pour personne que Kabila et sa famille, ainsi ses amis, volent, détournent, spolient,escroquent et pillent toutes les richesses de la RDC. Les rapports se suivent et se ressemblent, c'est une bande des maffieux, une association des malfaiteurs et premiers ennemis du peuple. Le FMI ne prêtera plus 1 centime à la RDC, parce qu'il a compris que Kabila, et sa famille cachent dans les banques offshore, des milliards de dollars. Tant que ces voyous et criminels seront au pouvoir, le peuple croupira toujours dans la mouise. Même Mobutu en son temps n'avait pas fait pire. Peuple réveilllons-nous pour chasser ces malfrats, au plus vite, sinon, ça sera la souffrance...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
truth - 25.07.2017 11:04

Les voleurs veulent encore s'enrichir au delà des limites...ils volent deja dans les caisses caisses de l'État,ils ont des paradis fiscaux partout,des combines occultes...Mais ils veulent encore detourner les aides du FMI. Bopesa te,bloque cadenas!

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo - 25.07.2017 10:53

C'est fantastique comme décision, tout l'argent de la RDC Kabila et ses idiots font la fête entre temps la population souffre, Kabila, sa famille et les idiots de MENDE et consorts jouent avec l'argent de congolais, ils demandent encore l'argent pour remplir encore les poches avant leur départ ils pensent que ceux qui sont à FMI sont si bête et idiot comme eux. Les gens sans conscience, j'ai pitié de la RDC un abruti au sommet de L'ÉTAT vous vous attendez à quoi et comme TOSHIBA aussi croyait traité avec les vrais gens lui même est coincé maintenant, obandaki yango okosilis'ango

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 25.07.2017 10:50

Est-ce que ces petits blancs n'ont rien à faire chez eux que de venir créer des confusions et troubles dans des pays jadis paisibles??? Ce sont eux qui tissent le feu, après nous vendront les armes, après reviendront pour le non respect de droit de l'homme et démontrer qu'il n'y a pas démocratie dans nos pays. Que ce soit la dernière fois qu'ils font des tels rapports sans fondement. S'ils récidivent, nous allons tout simplement les chasser dans notre Pays. Un homme averti en vaut 100.000!!!

Non 10
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pax dey - 25.07.2017 10:49

la dilapidation des revenus miniers viennent de ternir la crédibilité de la kabilie. Un rapport de Global Witness, 750 millions Usd ont échappé au trésor public de la RDC entre 2013 et 2015, soit 30% des recettes payées par les entreprises minières. Du coté du gouvernement, c’est le silence radio jusque-là. La kabilie doit éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale sur les impôts et taxes payés par les miniers au Trésor public durant cette période.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pax dey - 25.07.2017 10:44

la dilapidation des revenus miniers viennent de ternir la crédibilité de la kabilie. Un rapport de Global Witness, 750 millions Usd ont échappé au trésor public de la RDC entre 2013 et 2015, soit 30% des recettes payées par les entreprises minières. Du coté du gouvernement, c’est le silence radio jusque-là. La kabilie doit éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale sur les impôts et taxes payés par les miniers au Trésor public durant cette période.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 25.07.2017 10:18

Bonne decision madame Christine,une fois vous leur financez ils vont encore voler,c'est une classe dangereuse des vipeurs qui vives au detrument du peuple.Coup de chapeau madame Christine.Une decision sensee et motivee comme le dit toujours alain atundu.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 25.07.2017 10:02

La balle est donc dans le camp du gouvernement qui doit faire la lumière dans ce dossier sale.....TROP SALE MEME TROP MEME PUANT.....

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Mines : Vector Ressources en voie d’acquérir deux nouveaux projets aurifères de Sokimo

Economie ..,

Nord-Kivu : l’exportation minière a rapporté plus de 36 millions USD

Economie ..,

Georges Kapiamba : « Les avantages illégaux accordés à SICOMINES s’apparentent à un...

Société ..,

CAF- Awards 2017: Mihayo et Mazembe nominés

Sport ..,