mediacongo.net - Actualités - Justice : l’Asadho dénonce l’enlèvement et la détention illégale du général Sikatenda 
Retour Société

Justice : l’Asadho dénonce l’enlèvement et la détention illégale du général Sikatenda

Justice : l’Asadho dénonce l’enlèvement et la détention illégale du général Sikatenda 2017-09-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/11-17/asadho_logo_17_0001.jpg -

L’association parle des opérations menées sans mandat qui sont illégales et constituent des violations graves des droits fondamentaux des citoyens garantis par la Constitution et les conventions internationales ratifiées par le pays.

L’Association africaine de défense des droits de l’Homme (Asdho) a exprimé, le mardi 12 septembre, sa vive préoccupation face à « l’enlèvement et la détention illégale du lieutenant général Sikatenda Shabani retraité des Fardc ». Pour cette ONG, l'arrestation et la détention opérées sans mandat sont illégales et constituent des violations graves des droits fondamentaux des citoyens garantis par la Constitution et les conventions internationales ratifiées par la RDC. L’Asadho a, en effet, noté que le général Sikatenda Shabani a été enlevé, le 23 août 2017, de sa ferme à Kalemie par les agents de la sécurité militaire pour être conduit à Lubumbashi où il a été placé sous haute surveillance par les éléments des Fardc. « Il sera conduit à Kinshasa, au cachot de la Démiap où il est détenu jusqu’à ce jour, privé de tout droit de visite des membres de sa famille et de son avocat », a précisé cette association.

Face à cette situation, l’Asadho exhorte le président de la République à instruire la mise en liberté du lieutenant général Sikatenda Shabani, détenu illégalement au cachot de la Démiap, ou ordonner le transfert de son dossier devant les juridictions compétentes. L’ONG attend également du chef de l’État de veiller à ce que les agents des services de sécurité ne soient pas instrumentalisés par des hommes politiques. Au responsable de la Démiap, l’association a recommandé d’ouvrir des poursuites disciplinaires contre les agents impliqués dans ce dossier.

Lieutenant général Sikatenda Shabani, note-t-on, est un ancien compagnon de lutte du feu président Laurent Désiré Kabila. Membre de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), il a occupé plusieurs fonctions dont celles de commandant de la première région militaire, responsable de la détection militaire des activités anti patrie (Démiap), de l’Agence nationale de renseignements/Goma (ANR), Direction générale de migration/Goma (DGM), inspecteur général des Fardc jusqu’à sa mise en retraite en 2013.

Lucien Dianzenza
Adiac-Congo / MCN
471 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 13.09.2017 12:54

Quand on voit des ennemis partout, on a plus confiance même dans son propre camp, cela signifie que la fin est proche.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

«L’Asadho exige la libération des membres du mouvement citoyen TELEMA EKOKI »

Politique ..,

Beni : triple assassinat à Baswagha Madiwe, la société civile décrète deux journées de...

Provinces ..,

RDC : l’Asadho accuse la Majorité présidentielle de manupiler la Cour constitutionnelle

Politique ..,

Ayant récusé le rapport de Global Witness sur les 750 millions usd : La GECAMINES invitée à...

Economie ..,