mediacongo.net - Actualités - Conservation de la nature : l’organe de gestion de la CITES transféré à l’ICCN

Retour Science & env.

Conservation de la nature : l’organe de gestion de la CITES transféré à l’ICCN

Conservation de la nature : l’organe de gestion de la CITES transféré à l’ICCN 2017-09-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/11-17/ambatobe_amy_17_0002.jpg -

Amy Ambatobe, ministre de l’Environnement et du Développement durable

Un arrêté de 10 pages signé le 31 août 2017 par le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Dr Amy Ambatobe, confie l’Organe de gestion de la convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), à l’Institut congolais pour la conservation de la nature, ICCN.

Le ministre justifie cette décision par la nécessité pour la RDC de rencontrer les recommandations de la 66ème session du comité permanent de cette convention, tenue du 11 au 15 janvier 2016 à Genève, concernant l’application de l’article XIII de ladite convention.

Depuis plusieurs décennies la RDC est accusée de mauvaise application de cette convention illustrée, selon le ministre, par le dépassement chronique des quotas d’exportation annuels des spécimens d’espèces de faune et de flore sauvages inscrits aux annexes de la CITES, la circulation de faux permis en provenance de la RDC, le non-respect d’échéances de présentation des rapports annuels, biennaux et spéciaux.

A cela s’ajoute également, l’insuffisance d’efforts internes pour éradiquer le trafic illicite des spécimens d’espèces protégées à l’instar du commerce domestique de l’ivoire et d’autres spécimens d’éléphants ainsi que la prolifération des parcs animaliers privés et la détention par les particuliers des spécimens vivants d’espèces sauvages en violation de la convention CITES et des lois nationales...

Au terme de cet arrêté ministériel No 021/CAB/MIN/EDD/AAN/WF/05/2017, une coordination CITES composée de 7 membres à été mise en place pour assurer la gestion courante de la CITES.

L’arrêté définit les compétences des membres de la coordination à pourvoir et dont le Directeur coordonnateur est déjà nommé en la personne d’Augustin Ngumbi, alors point focal CITES et directeur de la cellule juridique à l’ICCN.


MCNTEAM / mediacongo.net
416 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Décideurs politiques et parlementaires se concertent sur les enjeux de la ratification de la...

Science & env. ..,

Le gouvernement lève la suspension sur l’exploitation forestière dans le Haut-Katanga

Science & env. ..,

Le Pnud compte susciter l’engagement des Congolais à la préservation de l’environnement

Science & env. .., Kinshasa

Le ministre de l'Environnement invité à se saisir des dossiers urgents

Science & env. .., Kinshasa