mediacongo.net - Actualités - Elections en 2019 : « Une déclaration de guerre au peuple congolais », selon Félix Tshisekedi

Retour Politique

Elections en 2019 : « Une déclaration de guerre au peuple congolais », selon Félix Tshisekedi

Elections en 2019 : « Une déclaration de guerre au peuple congolais », selon Félix Tshisekedi 2017-10-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/7-13/tshisekedi-felix-rassemblement-udps-limete.jpeg -

Félix Tshisekedi, président du Rassemblement de l’opposition congolaise (Rassop).

Félix Tshisekedi, le président du Rassemblement de l’opposition congolaise (Rassop) et secrétaire général adjoint de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a réagi à l'annonce de la possible tenue des élections en avril 2019 par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) en affirmant que le président Joseph Kabila et le président de la Commission électorale avaient « déclaré la guerre au peuple congolais », suite à l'annonce faite par la Ceni qu'il n'y aurait pas d'élection présidentielle avant 2019.

« Devant cette énième forfaiture, Joseph Kabila et son serviteur Corneille Nangaa ont déclaré la guerre au peuple congolais et se sont de ce fait disqualifiés », a indiqué Félix Tshisekedi, à l'issue d'une réunion de l'opposition à Kinshasa.

Dans sa déclaration, faite ce jeudi 12 octobre à la presse, le président du Rassemblement se dit affligé par les tournures des évènements.

« Je suis affligé de constater que la voie de notre cheminement vers l’alternance démocratique demeure parsemé d’embuches et d’obstacles, à cause de la boulimie du pouvoir d’un seul homme qui ne cesse de multiplier les subterfuges de toute sorte, défiant ainsi tout un peuple », dénonce le président du Rassemblement.

Félix Tshisekedi qualifie les propos du président de la Ceni « d’irresponsables ». Il estime que seul l’engagement du peuple congolais et de la communauté internationale va permettre la tenue effective des élections en RDC.

« J’ai appris avec indignation, les propos irresponsables de Corneille Nangaa qui renvoyait la tenue des élections prévues au plus tard le 31 décembre 2017, en 2019. Devant cette nième forfaiture, j’annonce le lancement de la campagne de mobilisation populaire. En même temps, le Rassemblement entreprend des démarches auprès de la communauté internationale à travers l’ONU pour une implication directe dans l’organisation des élections en RDC », lance Félix Tshisekedi.

Pour lui, c’est à ce prix que le peuple Congolais peut « espérer avoir droit à un processus électoral apaisé et crédible, ouvrant la voie à la première alternance démocratique » en RDC.

Une élection présidentielle au mieux en début 2019

Il faudra au moins 504 jours après la fin d’enrôlement pour arriver au jour de scrutin, selon le chef de la Ceni, Corneille Nangaa.

« La Ceni a besoin réellement de 621 jours mais après compression des jours, la Ceni a besoin de 504 jours après la fin d’enrôlement pour arriver au jour de scrutin », soutient M. Nangaa dans un article posté sur le site internet de la CENI. Ce qui annoncerait une élection présidentielle, au mieux, début 2019.

Joint par VOA Afrique, le president de la Ceni, Corneille Nangaa, a refusé de s'exprimer sur le calendrier électoral qui devrait être publié sous peu. Il consulte toujours la société civile et les différents acteurs du processus ou encore la Cenco.

M. Nangaa estime que si les moyens financiers et techniques (notamment des avions gros porteurs) des partenaires sont mis en œuvre, ce délai de 504 jours peut être réduit.

Selon l'accord politique du 31 décembre, la Ceni devrait convenir avec le Conseil de suivi de l'accord et le gouvernement pour convenir de la date des élections. Selon cet accord, les élections devaient se tenir avant fin 2017.

Une tripartite est annoncée pour les prochains jours en vue d'évaluer le processus. Mais déjà, le gouvernement et la Ceni ont annoncé qu'un calendrier "réaliste" pourra être publié.

Eddy Isango
VOA / RO / MCN, via mediacongo.net
6373 suivent la conversation
48 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
DYNAMIQUE SAUVONS LE CONGO - 15.10.2017 18:17

Le peuple congolais a besoin d'un mot d'ordre claire et d'une mobilisation forte plutôt que de simples déclarations devant les journalistes ou à la presse. Il faut mobiliser le peuple pour barrer la route à l'imposture. QUE VIVE LA RÉPUBLIQUE.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Atundelango mende - 14.10.2017 11:55

Ce n'est pas un problème de Felix , de l'avenir de tout un peulpe que nous sommes. Un vrai Kongolais et non un Congorais, ne peut réagir comme ceux insultent Felix, il n'a sonné que la sonnette d'alarme. celui qui a des yeux pour voir il voit bien les manoeuvres de Kabira et sa bande, celui qui se souci de l'avenir du congo, ne pourra que se lever et barrer la route à ces imposteurs de la MP et leur président étiquette. Vous les étrangers qui s'éclipsez avec des fausse identités de congolais, laissez nous le temps de réclammer l'avenir de notre pays. A l'époque du Zaïre, les banyarwanda étaient fiers de leur identité Rwandaise, la preuve en est que quand les Hutus...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Atundelango mende - 13.10.2017 18:59

Ce n'est pas un problème de Felix , de l'avenir de tout un peulpe que nous sommes. Un vrai Kongolais et non un Congorais, ne peut réagir comme ceux insultent Felix, il n'a sonné que la sonnette d'alarme. celui qui a des yeux pour voir il voit bien les manoeuvres de Kabira et sa bande, celui qui se souci de l'avenir du congo, ne pourra que se lever et barrer la route à ces imposteurs de la MP et leur président étiquette. Vous les étrangers qui s'éclipsez avec des fausse identités de congolais, laissez nous le temps de réclammer l'avenir de notre pays. A l'époque du Zaïre, les banyarwanda étaient fiers de leur identité Rwandaise, la preuve en est que quand les Hutus...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
FNM - 13.10.2017 16:34

2016 - 2019: 3 ans de transition. Malheur à ceux qui comprennent toujours en retard dit le Leader éclairé, le Grand Maître de la Sagesse Kongo, l'Honorable Député National MUANDA NSEMI, Ne MAVUEMBA NKOSI. NKOSI YA MBAKALA YAKU NSUKU MALOMBO ku MONGO LUALA.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOB LEADER - 13.10.2017 15:44

JE DEMANDE A Mr NANGAA DE PLIER SES BAGAGES ET DE DEGAGER SINON C'EST LA RUE QUI VA TE RIDICULISER. LA RDC N'A PAS BESOIN DES GENS COMME TOI SINCEREMENT. DEGAGE Monsieur.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 13.10.2017 15:17

Felix Tshisekedi il faut clairement te positioner et demander au peuple d'appliquer l'article 64. En appeler à l'ONU ou à toute autre organisation ne serviraà rien sauf à te bloquer dans tá demarche. La diplomatie c'est fini, il faut la révolte, certains vont mourir car le fou de kingakati n'hésitera pas à faire tuer, mais si c'est le prix que nous devons pays pour que le Rwandais renter chez lui nous devons le faire!! Si tu ne donnes pas un ordre clair, tu vas également te discréditer et pour l'UDPS ce sera la fin des carottes!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congolais du centre - 13.10.2017 14:20

les déclarations de Nanga sont une insulte,une preuve du manque de considération et du respect pour tout un peuple mais surtout un défis qu'il lance aux jeunes et vieux, hommes et femmes de la RD Congo en interne comme de la diaspora qui devront décider sur ce qu'ils veulent de leur pays: rester sous la dictature en place ou la désinstaller!il y a moyen d'ouvrir les yeux et faire face aux agresseurs du peuple qui sont au pouvoir! Debout Congolais et décidons de notre avenir sans compter sur qui que ce soit!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOB LEADER - 13.10.2017 13:30

Je demande sincèrement à Mr NANGAA de démissioner s'il est incapable de travailler sans respecter les délais. Le cycle électoral est compris dans une période bien précise en conformité avec la constitution. NANGAA CESSE DE TE CONSIDERER COMME LE MEILLEUR ET SEUL ABILITE A FAIRE CE TRAVAIL. PLI TES BAGAGES ET DEGAGE AVANT QUE LA RUE S'OCCUPE DE TOI.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dino 316 - 13.10.2017 13:10

ILs(Naanga, Olengakoy, Tshibala),veulent tout simplement gagner du temps pour s'enrichir avant de s'évader. Mais nous,peuple, soufflons comme une tempête qui peut faire tomber même des mangues non mûres.Où est sa femme ? on va la retrouver.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyma - 13.10.2017 12:32

On a affaire a`un groupe d'individus malintentionnés sous la houlette de Kabila decidés à faire souffrir tout un peuple et le mettre à genoux. On ne peut pas imaginer que plus de 3 ans après sa prise de fonction, Nanga continue à toutner en rond et trainer les pas pour maintenir un régime aussi horrible. La soluttion ne peut etre trouvée que par les congolais par des actions de masse continues et systématiques bien coordonnée. Ne baissons pas les bras et continuons à lutter pour l'avenir de nos enfants.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VENT - 13.10.2017 11:48

Nangaa boloe nayo lia mela sepela ekoyela yo mabe koleka eyobo satan akosakana na yo mabe

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 13.10.2017 11:34

Il nous faut un autre MZEE, car nous ne pouvons jamais accepter de continuer avec ce régime jusqu'au delà de 2019, comme le propose l'aventurier de NANGAA, pour que la communauté internationale traite le problème de la RDC rapidement, il faut la guerre et une forte guerre, les marches pacifique ne servent plus à rien pour le moment, sur les 9 pays frontaliers, ne fis que 2 ou 3 sont pour que le régime de Kinshasa disparaisse, je le répété KATUMBI et FATSHI + DOKOLO, il est l'heure de nous doter, nous nous battrons contre ces BANA MURA et les FARDC se joindrons à notre rebellions graduellement, laissez vos discours inutiles, passons au feu et KABILA comprendra qu'il doit partir,...

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. - 13.10.2017 11:33

Cher Naanga, quels ont été tes termes de references en prenant les rênes de la CENI? Si tu joues n'importes comment, tu paieras, tôt ou tard. La demission est une meilleure porte de sortie plus honorifique pour toi...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 13.10.2017 11:29

C'est possible d'avoir une transition pour une durée de 6 mois avec une CENI recomposée et un Gouvernement des Technocrates sans aucun politicien de la Majorité ni de l'opposition ni du centre en vue de départager ces derniers et organiser les élections, libres ,transparentes et démocratiques. Mais il faudra perdre la souveraineté de la RDC et le mettre sous protectorat des Nations Unies pour éviter les troubles et les massacres des population pendant la période pré-électorale.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 13.10.2017 11:24

MOBUTU et feu E. TSHISEKEDI y compris tant des aventuriers dont NGUZ, MUNGUL DIAKA, KENGO nous ont fait dormir par leurs aventures vers les années 1990, je ne dis pas que KATUMBI et FATSHI jouent aussi ce même jeux avec KABILA, mais je sais que pour faire partir KABILA, il faut et seulement une forte rébellion du genre AFDEL, voyez bien la chevelure et barbe de KABILA, il lance au peuple congolais un message claire qu'il restera tant qu'il n'y aura jamais crépitement de balle, FARDC rejoignez nous dans une forte rébellion, KATUMBI donne le moyens , FATSHI sortez du pays, négocions avec nos voisins et commençons la guerre contre ce régime, c'est tout pour sauver le peuple, il n'y a...

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nelka - 13.10.2017 11:19

il y a une début et une fin à tout dans cette vie!!! le malheur est que nous manquons l'amour de la patrie mais sachez qu'on a pas besoin d'une boite d'allumette pour bruler un foret! Debout Congolais

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eric Sylvain - 13.10.2017 11:04

Les gens rêvent pour rêver. Qui vous a dit que Kabira est venu en RDC vous offrir les élections. Les gens n'ont jamais compris que Kabira est venu au compte du Rwanda. D'apprès au Rwanda, c'est le Rwanda qui a fait chasser Mobutu et pour ça, ils ont dépensé argent et hommes. C'est ainsi qu'ils ont délégué Kabira jusqu'à ce que la RDC rembourse/ Mais demandons nous la question: combien le pays devait au Rwanda? Kabira au lieu de payer son pays, il s'est enrichi en RDC. Dans 16 ans, il n'a pas tous pays? Il veut combien encore? Il aura fini dans une année. Prenez vous en charge peuple congolais. le voleur ne vient à la maison que pour voler et tuer. Vous vous réveillerez quand...

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blizar - 13.10.2017 11:02

TOUT CHANGE, TOUT ÉVOLUE, SEULS LES IMBÉCILES NE CHANGENT PAS

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Atundelango mende - 13.10.2017 10:55

Ce n'est pas un problème de Felix , de l'avenir de tout un peulpe que nous sommes. Un vrai Kongolais et non un Congorais, ne peut réagir comme ceux insultent Felix, il n'a sonné que la sonnette d'alarme. celui qui a des yeux pour voir il voit bien les manoeuvres de Kabira et sa bande, celui qui se souci de l'avenir du congo, ne pourra que se lever et barrer la route à ces imposteurs de la MP et leur président étiquette. Vous les étrangers qui s'éclipsez avec des fausse identités de congolais, laissez nous le temps de réclammer l'avenir de notre pays. A l'époque du Zaïre, les banyarwanda étaient fiers de leur identité Rwandaise, la preuve en est que quand les Hutus...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
André - 13.10.2017 10:53

Si les partenaires de la CENI mettent les moyens, les 504 jours seront reduits, que NANGAA publie d'abord le calendrier réaliste dans un delai reduit pour voir si ces partenaires ne metront pas les moyens pour avancer des prétextes. NANGAA prend un courrage exessif sans crainte et s'enfou de tout. Qu'il cesse de jouer au jeu d'enfant, les enjeux sont de taille. La RDC est un pays continet, son instabilité portera préjudice à ungrand nombre des pays Africain. Voilà le danger q'il court. Se salir pour des intérets égoistes

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elie Du Jardin - 13.10.2017 10:52

Félix n'est qu'un abruti politique. Il dit une chose la journée devant les caméras et la nuit une autre. C'est le même que je vois de l'autre côté du mur du palais où il va demander de l'argent et courber l'échine, tel père tel fils dit-on. Et cet adage n'est pas mal choisi, car le fils est systématiquement et intégralement dans la démarche de son défunt père (au frigo jusqu'à ce jour dans une morgue de Belgique), Comme du temps de Mobutu, l'histoire, dit-on, est un éternel recommencement. Kabila a wumela na ye.

Non 11
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
André - 13.10.2017 10:49

Si les partenaires de la CENI mettent les moyens, les 504 jours seront reduits, que NANGAA publie d'abord le calendrier réaliste dans un delai reduit pour voir si ces partenaires ne metront pas les moyens pour avancer des prétextes. NANGAA prend un courrage exessif sans crainte et s'enfou de tout. Qu'il cesse de jouer au jeu d'enfant, les enjeux sont de taille. La RDC est un pays continet, son instabilité portera préjudice à ungrand nombre des pays Africain. Voilà le danger q'il court. Se salir pour des intérets égoistes

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.10.2017 10:45

Si nous ne sommes pas un peuple naïf, il est temps de prendre notre destin en main. Il ne faut plus attendre le 31 décembre 2017.Kabila n'est un dieu. Comment les agents se contentent de leur richesse que le peuple. Chassons la peur mes frères et n'attendons plus le 31 décembre 2017

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mokili - 13.10.2017 10:13

Ils sont incapables d'organiser les élections.....TSHIBALA et OLENGANKOY manquent à dire maintenant !!!!....On les a envoyés réparer la salle du ministère des affaires étrangères pour y préparer l'évaluation ....KABILA doit partir d'abord et toutes les autres questions seront ensuite réglées !!!!!

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NGOLEI - 13.10.2017 09:59

Elections en 2019 C'est une véritable déclaration de guerre au peuple congolais. mais comment Nanga et sa famille Politique sont moins resieux pour nous parler de 504 jours après les processus d’enrôlement des électeurs?

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Wazabanga - 13.10.2017 09:41

Rien, ni personne n'arrêtera cette fois ci le peuple congolais pour récupérer le pouvoir en usant de toutes les voies. une seule chose que veut le peuple " LA FIN de ce régime suicidaire" qui prive le peuple de sa quiétude BENI, ITURI, KANANGA, TSHIMBULU...... Peuple Congolais ouvrons l'œil et le bon. Nous une force c'est maintenant ou jamais de prendre notre destin en main.

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Roche - 13.10.2017 09:23

Une déclaration provocatrice et humiliante de peuple congolais. Cette déclaration est contre le respect des droits des citoyens congolais. Il est temps pour que les grandes puissances prennent une décision responsable face à cette situation avant que le pire arrive.Un dictateur reste dictateur il ne changera pas.

Non 0
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 13.10.2017 09:21

voici la traduction de ce que disait Anonyme - 13.10.2017 08:54 : Déclarer une guerre sainte sur système décent que Allah nous donne courage à se lever et lutter contre cette dictature

Non 0
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mamadou ndala - 13.10.2017 09:15

Nangaa demontre ses limites, voyons la jurisprudance, Malumalu, Mulunda ont organisé les elections quand?et meme dans un pays où, on avait deja organisé l'enrolement?je crois que si on n'etait dans un pays de droit, on devrait declaré Nangaa de haute trahison. C'est l'assassinat politique, et,de la democratie.

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 13.10.2017 09:15

Ecoutez : la tripartite aura lieu après réfection de la salle du MINAFET, Tshibala et Olengankhoy l'ont visitée. Fin 2018, Tshibala n'aura pas financé totalement les élections et le fichier électoral même sera périmé : nouveaux majeurs et décès vont réduire sa quintessence. Nangaa reviendra a la charge pour une nouvelle mise a jour. Entre temps MINAKU va faire adopter une nouvelle loi pour la machine a voter et même un référendum pour voter le Président de la République au second degré. A chacun son rôle ! Nasengi na Nzamba aboma kaka bango moko moko, balanda Lumumba na Mzee.

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bukitra1 - 13.10.2017 09:11

Felix a raison, c'est une declaration de guerre

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 13.10.2017 09:02

Félix veut une transitions de deux ans avec lui comme chef du Gouvernement. En dehors de cela, il appellera sa famille et courtisans pour mettre le pays en sang et en feu. Lorsqu'il soutient une courte de transition sans Kabila; il sait de quoi il veut, car il est pratiquement et constitutionnellement impossible. Il monte des enchères en vue d'une nouvelle négociation à l'issue de laquelle il sera désigné premier ministre de transition; ce que cherchait à tout moment son feu père.

Non 31
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yende - 13.10.2017 09:02

504 jours pour organiser "les élections", Felix est au courant. Il sait que d'après son accord avec Kabila, il doit devenir Premier ministre avec l'aide de la Communauté internationale à la première quinzaine de décembre 2017 pour " assainir le cadre électoral jusqu'en 2019". Vous perdez votre temps congolais, ce monsieur est de mèche avec l'occupant. Retenez ce jour, boko ndimela nga.

Non 25
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mutombo GOY - 13.10.2017 09:00

mes chers, plus jamais un kasaien pourra dirigé la RD.CONGO détrompez vous

Non 24
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabamba - 13.10.2017 08:55

Monsieur Felix, commence d'abord par enterrer ton père qui jusqu'à présent et 9 Mois durant,son corps continue à être grâce, tend que tu ne fera pas cela pour que son âme repose en paix, tu ne sera pas toi même en paix et tu n'aura jamais cette paix que tu cherche pour ta famille tend politique que biologique et pour le Peuple congolais; sache que la malédiction pèse sur toi aussi longtemps que ton père n'est pas enterré et tout ce que tu entreprendra ne sera que MALEDICTION

Non 28
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.10.2017 08:54

نعلن حربا مقدسة على نظام كريمة، أن الله يعطينا الشجاعة للوقوف ومحاربة هذا الديكتاتورية

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Andre Kimbuta - 13.10.2017 08:46

Mr Felix, votre conscience est tranquille quand vous faitez de declaration pareilles devant les medias? Nous sommes bien que vous communiez avec le camp d'Hyppolite Kanambe. Vous recevez bcp des presents et de l'argent en liquide, moi personnellement je ne vous fais pas confiance car vous etes demi Rwandais car ta femme est rwandaise les gens qui nous font souffrir. gars a toi

Non 29
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma - 13.10.2017 08:25

et bien commencont la guerre

Non 7
Oui 30
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MWIN MANGAND - 13.10.2017 08:00

pourquoi nous restons peureux jusque la ? Si BEMBA était la, il pouvait au moins nous libérer, Felix, Katumbi, Sidika Dokolo, Nvuemba qu'est-ce qui vous manque pour nous donner des armes ? c'est nous meme le peuple qui en voulons; nous voulons verser notre sang aujourd'hui pourque nos enfants soient libre demain...

Non 10
Oui 32
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
revolution katangaise - 13.10.2017 07:29

les grand katangais sont maintenant pret pour la rue ,pas seulement a matshipisha. peuples congolais il est temps.

Non 6
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 13.10.2017 07:21

askots, si tu n'es pas politicien et ne veut pas que le pays brûle, il faut te taire au lieu de nous écrire de bobard, qui est à la base de cette situation de blocage, n'est pas KABILA ? pourquoi vous congolais ne voyez pas le réel du problème, ce KABILA veut joué avec tout un peuple en imposant sa dictature, mais moi je te le rassure que le pays est déjà brulé, comme MZEE a fait partir MOBUTU, c'est de cette façon que nous devons faire partir cet assasin qui croit que la RDC est devenu son patrimoine privé, tu as compris Mr, FELIX dit la vérité , mais vous ne voulez pas, NANGA vous trompe et vous soutenez , alors a quoi de pleurnicher ? ou une rébellion dure pour chasser ce...

Non 5
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 13.10.2017 06:51

La rue peut résoudre le problème de la RDC dans moins d'une semaine et faire fuir kabila avec son arrogance. La rue avait chassé Blaise Compaoré dans trois jours après une dictature de plus de deux décennies. À ne plus compter à ce qui disent les politiciens oppositions et majorités, la population elle même peut se libérer dans moins d'une semaine.

Non 6
Oui 45
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots - 13.10.2017 02:02

Monsieur Félix, vous rappelez vous de votre passage sur les antennes de Top Congo Radio? Lors de ce passage, j'étais déjà informé par vous que les élections ne pouvaient pas se tenir avant la fin 2017. Si vous ne vous rappelez plus, les auditeurs de Top Congo Radio pourront demandé à cette dernière de vous rafraichir la mémoire.Ou souhaiteriez vous que cela ne se passa qu'avec vous comme Chef du Gouvernement.

Non 32
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots - 13.10.2017 01:49

Monsieur Felix,êtes-vous prêt à accepter des résultats de vote qui ne seraient pas en votre faveur et en faveur de votre camp? Je ne suis pas politicien et je ne souhaiterais pas la RDC brûle, donc, nous et nos enfants nous mourront et vous, avec vos enfants qui sont cachés en occident, veniez occupez le pays. Voilà la raison qui nous pousse à vous demander de réfléchir avant que la RDC ne brûle.

Non 29
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MON KONGO - 13.10.2017 01:41

Il y'a eu un nommé Joseph étranger en Égypte et par le canal de qui ses frères vinrent envahir l'Égypte. Après sa mort, ceux-ci devinrent esclaves. Malgré leur 430 ans en Égypte, ils restèrent étrangers. UN ETRANGER RESTE ETRANGER.Ici aussi après la mort imminente de Joseph,ses frères,amis,acolytes, seront les uns prisonniers ici,esclaves et les autres à la CPI.FATSHI,on attend le mot d'ordre.Que faut-il encore attendre?16 janvier 1997 assassinat de Mze,17 Jan 1961 celui de Lumumba et 18 Jan 2017,suicide de Kabira.wait ans sée.

Non 4
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots - 13.10.2017 01:38

Monsieur Felix, personnellement, je ne doute pas de vos qualités d'opposant, qualités que vous avez acquises dès le bas âge à côté de notre feux leader charismatique Etienne Tsitsi Wa Mulumba, mais êtes vous d'accord et convaincu que ces élections peuvent se tenir d'ici à la fin de l'année 2017? Pourquoi aviez vous alors signé un accord qui ouvrait déjà une grande brèche au doute, dans son article qui dit "Si"? Tsitsi n'a pas fait brûler la RDC et vous, ne le faîtes pas.

Non 24
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 13.10.2017 01:09

Felix Tshisekedi, le p[euple Congolais est fatigue' avec de discours unitil sans ACTIONS. Tu as dit que si Corneil Nangaa (CENI) ne publie pas le fichier electoral avant le 31 Septembre 2017 donc le 01 Octobre 2017 on va commencer les DESOBEISSANCES CIVILE mais aujourd'hui on est le 14 Octobre 2017 mais ou sont les ACTIONS? Attention ne faut pas faire glisser le Rwandais Kabila apres le 31 Decembre 2017. Le peuple Congolais et la communaute' international leurs yeux sont fixe' vers toi et le Rassemblement.Biso nionso tozali ko ZIMELE bino!!! OZALI KOZELA NINI PO OPESA MOT D'ORDRE?

Non 17
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CNSA et Élections : les deux lois en seconde lecture ce lundi au Sénat

Politique ..,

Elections : le gouvernement appelé à décaisser les fonds à temps

Economie ..,

Réforme électorale : L’UNC veut mobiliser pour barrer la route à une « loi suicidaire »

Politique ..,

Elections des gouverneurs : deux listes de candidats retenues pour le Kasaï-Central

Provinces ..,