mediacongo.net - Actualités - Nigeria : le chanteur Davido entendu par la police après trois morts suspectes dans son entourage

Retour Musique

Nigeria : le chanteur Davido entendu par la police après trois morts suspectes dans son entourage

Nigeria : le chanteur Davido entendu par la police après trois morts suspectes dans son entourage 2017-10-13
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/Davido.jpg Nigeria -

La pop-star nigériane Davido a été entendue à deux reprises par la police de l'État de Lagos après la mort suspecte de trois de ses proches en l'espace d'une semaine. Un fait divers qui déclenche des réactions passionnées au Nigeria.

Tagbo Umeike, 35 ans, était déjà mort lorsqu’il a été déposé à l’hôpital général de Lagos Island le 3 octobre au petit matin, après une soirée très alcoolisée. Il avait bu 40 shots de Tequila, selon la police, avec des amis dont le chanteur Davido, de son vrai nom David Adedeji Adeleke.

Le fait divers a déclenché sur la toile des réactions hystériques de colère et de soutien des fans de la pop-star de 24 ans, véritable icone de sa génération qui cumule 2,8 millions d’abonnés sur Twitter et 5 millions sur Instagram.

La petite amie du jeune homme décédé, Caroline Danjuma, une actrice de Nollywood, a pour sa part, dès le lendemain du drame, accusé le chanteur de s’être enfui après avoir abandonné son ami, le sommant de s’expliquer.

Entendu une première fois, Davido avait affirmé aux policiers avoir continué la soirée en discothèque et n’avoir été informé de la mort de Tagbo que plusieurs heures plus tard, a indiqué le chef de la Police de Lagos, Imohimi Edgal, lors d’une conférence de presse mercredi. « Toutefois, l’enquête a révélé que c’est le chauffeur du Toyota Hilux de l’escorte de Davido qui a emmené le défunt à l’hôpital général et l’a abandonné sur les instructions de Davido », a-t-il déclaré.

« Le rapport d’autopsie provisoire a établi que la victime est morte d’asphyxie, ce qui veut dire d’étouffement », a ajouté le responsable, précisant que Davido avait été entendu une nouvelle fois mercredi.

La police attend les résultats de l’autopsie

Deux autres morts « non naturelles » sont survenues dans l’entourage du chanteur quelques jours plus tard. Les cadavres de deux autres de ses camarades ont été retrouvés le 7 octobre dans une BMW garée dans une résidence privée du très chic quartier Banana Island, à Lagos.

La presse locale a dans un premier temps évoqué de possibles surdoses mais la police a indiqué attendre les résultats de l’autopsie pour se prononcer sur les causes des décès.


www.jeuneafrique.com
2032 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
steti - 20.10.2017 18:37

c'est cet imbecile de Davido qui massacre ses amis. Davido la revanche coute cher Petit.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAIX-JUSTICE-TRAVAIL - 13.10.2017 16:45

Peut être qui dit succès, dit sacrifice ?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
messa - 13.10.2017 15:39

que la justice soit faite

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema