mediacongo.net - Actualités - Journée ville morte: la date du 15 novembre prend des proportions inquiétantes 
Retour Société

Journée ville morte: la date du 15 novembre prend des proportions inquiétantes

Journée ville morte: la date du 15 novembre prend des proportions inquiétantes 2017-11-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/13-19/ville-morte-kin-blvd-lumumba-le-3-avril-2017.jpg -

Vue du Boulevard Lumumba lors d'une journée ville morte à Kinshasa, le 3 Avril 2017. (© Zoom Eco)

Les mouvements citoyens dont Lucha et Filimbi ont initié une journée ville morte sur l'ensemble du territoire national ce mercredi 15 novembre 2017. Initiative que soutient par ailleurs Felix Tshisekedi.

Au début, l'appel à cette manifestation pacifique n'était lancé que sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, à quelques heures de cette date, l'affaire prend des proportions de plus en plus inquiétantes.

Plusieurs autres mouvements citoyens se sont joints aux Lucha et Filimbi pour la réussite de cette journée. Parmi eux, Debout Congolais Bâtissons (DCB), Telema Ekoki, Compte à rebours et bien d'autres.

Au même moment, des tracts appelant les Congolais à observer la ville morte sont jetés sur les grandes artères de la ville de Kinshasa.

Du coup, la psychose a déjà atteint la population. Tous les rendez-vous de mercredi sont reportés à jeudi. Aucun commerçant ne veut prendre le risque d'ouvrir son commerce. Dans cette ambiance de peur, les parents se passent des coups de fil pour garder leurs enfants à la maison, plutôt que de les envoyer à l'école.

A Goma, les initiateurs de la ville morte demandent clairement aux élèves de rester chez eux, et aux travailleurs de ne pas se rendre aux bureaux.

Appel pour la mobilisation par la Lucha à Goma. (© Lucha, Twitter)

A Kinshasa, la ville morte coïncide avec des affrontements entre les étudiants de l'Ista et la police, suite à l'augmentation des frais académiques. De même, avec la tension sociale due au déguerpissement des occupants du site surnommé Pakadjuma, par des hommes en uniforme, sur ordre, semble-t-il, de l'Onatra.

Des partis politiques ont profité de l'occasion pour demander à leurs militants de se joindre aux mouvements citoyens pour dire "non" au calendrier électoral publié le 5 novembre dernier par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Or, pour les mouvements citoyens, il question de manifester jusqu'au départ de Joseph Kabila.

Soutient de Felix Tshisekedi à cette initiative

Le président du Rassemblement et secrétaire général adjoint de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient d'apporter son soutien à la journée ville morte décrétée par les "Mouvements Citoyens" ce mercredi 15 novembre à Kinshasa.

A l'issue d'une réunion de sa plate-forme politique, le des forces politiques et sociales acquises au changement, ce mardi 14 novembre à Limete, Félix Tshisekedi a appelé toute la population et les partis politiques membres du Rassemblement à soutenir les actions pacifiques déclenchées par ces organisations pour obtenir le départ de Joseph Kabila.

Il a, enfin, souligné que ces manifestations visent à barrer la route à l'instauration d'une nouvelle dictature en RDC.
Félix Tshisekedi a demandé à la population de braver la peur pour mettre en application l'article 64 de la Constitution.


MCN TEAM / mediacongo.net
4049 suivent la conversation
16 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
deboutcongolais@yahoo.fr - 15.11.2017 08:37

Monsieur Felix Tshisekedi Tshilombo, ton défunt que j'honore bien sa mémoire, a bien aidé les congolais à l'éveil patriotique. Il est mort tete haute et nul congolais du sang n'a accepté sa mort en in moment aussi crucial de l'histoire du pays. Cependant, de ville morte en villes mortes sans prendre les armes, son combat n'a pas abouti à des résultats matériels palpables. A ce jour, si tu continues sur les memes traces sans aussi ajouter à la pression populaire les armes, laisse-moi te dire en ame bien posée que, c'est de la distraction. Sache en in mot : Sans armes, Kabila ne partira jamais. A prendre ou à laisser.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 15.11.2017 07:43

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INSULTES ET MANQUE DE COURTOISIE ENVERS UN INTERVENANT)

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 15.11.2017 07:23

verité libère - 15.11.2017 01:57 Tu as écrit un mauvais français. La prochaine fois prends du temps pour parfaire le texte ou écris en une de nos langues nationales. La MP et PPRD(ex. AFDL) font tout ce qu'ils ont reproché à Mobutu. Nous leur réservons le même sort que lui.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
verité libère - 15.11.2017 01:57

vous perirer avec vos grimasses vous la frange du peuple corrompu et vos chefs de l'opposition y resterons apres avoir sacrifier par leur fetiche et boire vos sangs pour chercher de nouveau poste au sein du gouvernement et pour ne pas meme soutenir le reste de vos familles ni a vous enterrer meme. mais continuer avec vos manques affaire ceux la qui vous commandite ce cache mais vous vous exposez a vain mais la police et nous Grand peuple et la monusco, MP, PPRD ensemble nous allons vous barrer la route et vous punir selon vos folis et vos sentiment sans reflexion et ni sagesse

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sylvain membre de la famille Katintima - 14.11.2017 20:19

Je suis au courant de la réunion de la MP, Kantintima nous a livré tout le plan. La MP veut intensifier des événements, tension dans des universités, decrepissement pour dire à la fin que ce sont ces événements à l'origine. Peuple congolais, kantintima dit tout haut tout ce kabira alias kanambe prepare, il voudrait voir la RDC divisé avant son depart. levez vous congolais pour sauver votre nation. kanambe a le Rwanda et nous que va nous rester? allez au Rwanda pour void comment ils sont de construire le Rwanda et en RDC il dit crise financiers.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.11.2017 20:10

Unissons nous pour chasser KANAMBE et ses acolytes. Le peuple RDCongolais le temps est là pas un nouveau bail à KANAMBE pour une année. NANGA n'organisera jamais les élections démocratiques et sanctionner les crocodiles de la MP

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.11.2017 19:50

Tout policier ou soldat qui répondra à l'ordre mal donné de sa hiérarchie assumera ce qui va lui arriver. Abonnement entendeur salut.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bwitudinga - 14.11.2017 19:10

Bandeko ya MP, plus de sommeil...insomnie kaka...Eyinda...mwana na mwana bendana..oza na chance okati fleuve na maluku, soki te ozwami...diamba oyo bolonaka na Kingakati ekotikala...

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bwitudinga - 14.11.2017 19:07

MP = Moteur sous pression qui ne peut plus rouler même après révision...

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kalocam - 14.11.2017 19:03

Mukumbane travaille dans quel secteur, depuis combien de temps, gagne combien? Quelle charge sociale? Quels investissements? Quel avenir?

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bwitudinga - 14.11.2017 19:03

MP = Moteur sous pression qui ne peut plus rouler même après révision...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bwitudinga - 14.11.2017 18:59

Certes, les Congolais que nous somme avions placés toute notre confiance au jeune Président; mais voilà que le Rais s'est aveuglement fait entouré des renards de l'époque de Mobutu...dommage, les signes que nous vivons maintenant indiquent la chute d'un régime dictatorial. Un véhicule avec un monteur sous pression ne peut en aucune façon monter ou gravir même une pente de 8%. Il est donc temps de quitter et sortir librement au lieu d'être un jour jugé en pleine stade triomphale que nous a laissé le Maréchal Sesesekou ..Wazabanga. Joseph Olengankoy, je m'adresses à toi; as-tu oublié ce que tu disais, soit je cite: ''la colère d'un peuple est plus forte qu'une bombe...

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Renouvellement de la classe politique - 14.11.2017 18:02

Tout ça à cause d'un homme qui ne veut pas céder le pouvoir. Que ce dommage pour Mr Kabila! Il avait pourtant et à un certain moment suscité l'espoir pour nombre de Congolais; c'est en de termes certainement élogieux que l'on aurait parlé bde Lui si il avait daigné sortir par la grande porte et la tête haute, mais voilà que bientôt l'on parlerait du tristement célèbre Mr Kabila.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ZUNDU NZENI - 14.11.2017 17:50

Cette fois ci que la MP soit prudente ça va chauffer ne vous en faite soyez en sûr la situation va rapidement se dégradée à bon entendeur salut

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 14.11.2017 17:48

Veuillez encadrer les manifestants au lieu de les menacer. Les manifestants marcher sans faire des violences. C'est l'expression d'un peuple qui tient à l'alternance au sommet de l'Etat et institutions du pays !

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane - 14.11.2017 17:47

Là où je travaille aucun mot d'ordre, demain le travail commence à 8H00 comme d'habitude.

Non 15
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Emoi autour de la photo de l'arrestation d'une fillette en RDC

Sur le net ..,

Manif du 15 novembre : Devant le conseil des ministres, Shadary se félicite de l’« échec »...

Politique ..,

Beni : la Police libère 14 activistes de Lucha arrêtés lors de la ville morte du 15 novembre

Société ..,

Ville morte : « Une journée mitigée », selon les organisateurs eux-même

Société ..,