mediacongo.net - Actualités - Zimbabwe: le président Robert Mugabe a démissionné

Retour Afrique

Zimbabwe: le président Robert Mugabe a démissionné

Zimbabwe: le président Robert Mugabe a démissionné 2017-11-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/20-26/zimbabwe_scenes-de-liesse-dans-les-rues-d-harare.jpg -

Manifestation après la démission de Robert Mugabe à Harare

Alors que le Parlement examinait une procédure de destitution contre le chef de l’Etat, au pouvoir depuis trente-sept ans, celui-ci a fait parvenir une lettre annonçant sa démission.

Le président du Parlement zimbabwéen Jacob Mudenda a annoncé que le président Robert Mugabe a remis une lettre de démission au Parlement. Le chef de l'Etat, âgé de 93 ans, était en résidence surveillée depuis l'intervention de l'armée, mercredi dernier. 

Le Parlement au moment de l'annonce de la démission de Mugabe

« Moi Robert Gabriel Mugabe (...) remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat, a déclaré le président de l'assemblée nationale Jacob Mudenda, en lisant, sous les applaudissements, la lettre de démission du chef de l'Etat. J'ai choisi volontairement de démissionner. Cette décision a été motivée par mon désir d'assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent. »

Explosion de joie à Harare

Manifestation après la démission de Robert Mugabe à Harare

L'annonce de sa démission a été immédiatement saluée par un concert assourdissant d'avertisseurs dans la capitale Harare. Depuis le coup de force de l'armée il y a une semaine, provoqué par la révocation du vice-président Emmerson Mnangagwa, le président Mugabe avait perdu un à un ses soutiens. 

L'annonce de sa démission a été annoncée alors que les députés et les sénateurs étaient réunis en congrès extraordinaire pour débattre en urgence d'une motion de destitution. En parallèle de la séance du Parlement, des milliers de personnes s‘étaient réunies à l'extérieur du bâtiment situé à Harare, la capitale zimbabwéenne, aux cris de « Mugabe doit partir ».

Certains brandissaient des pancartes, réclamant le départ de leur chef. Sur des petits mots de couleurs accrochés Place de l'unité, à proximité du Parlement, certains avaient écrit leurs rêves pour l'avenir: « Mugabe va-t-en maintenant », « Des élections libres, pas de brutalité policière », « Du travail, de l'électricité, de la nourriture, de l'eau ».

« Nous sommes tout simplement tellement heureux. Enfin les choses changent », a lancé à l'AFP Togo Ndhlalambi, coiffeur de 32 ans. « On se réveille depuis si longtemps en attendant ce jour. Ce pays a traversé tant de périodes difficiles. »

Robert Mugabe, héros de la guerre d'indépendance, a dirigé son pays d'une main de fer, muselant l'opposition et ruinant l'économie du pays.

« La démission de Robert Mugabe offre au Zimbabwe l'opportunité de se forger une nouvelle voie libre de l'oppression qui a caractérisé son pouvoir », a estimé Theresa May dans un communiqué, à propos de cette ancienne colonie britannique.


Le Monde / RFI / Le Figaro / MCN, via mediacongo.net
3502 suivent la conversation
18 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
ATUNDU MENDE Lambert - 22.11.2017 08:13

Dans l'exercice de la gestion de la chose publique, il faut apprendre à quitter le pouvoir avant que le pouvoir vous quitte, Robert MUGABE doit répondre de ses actes. Bravoooo au parlement Zimbabwéen. A qui le proche tour? La RDC dans les viseurs de la communauté internationale.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ngaruma - 22.11.2017 08:05

merci le peuple zimbabwe, il reste le tour de kabila et son gouvernement de canibale dont mende le champion

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 22.11.2017 08:03

KANAMBE le sanguinaire combien des fausses communes au Zimbabwe; le Rwandais KANAMBE et ses flatteurs vous répondrez de tout ça chaque victime est connu les plaintes seront déposées à la vraie justice à venir. KANAMBE dégage un régime sanguinaire

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KAYEMBE PETRONIE - 22.11.2017 07:53

Nous attendons le tour de la RDC.Attention à tOUS CES AFFABULATEURS DU REGIME DE LA RDC (mende , thambwe mwamba , sahadari et minaku )

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ML - 22.11.2017 07:26

Merci au peuple Zimbabween, merci aux soldats de ce pays, merci aussi au parlement Zimbabween qui ont montré à la face du monde que toute révolution ne passe pas par les massacres, par de casses! Merci Mugabe Robert pour le courage de te retirer sans faire couler aucune goutte de sang! Congolais et Kabila Joseph, l'armée congolaise, suivons le bon exemple de ZIMBABWE!

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MWIN MANGAND - 22.11.2017 07:11

Le vrai problème c'est pas MUGABE, mais l'entourage, la dictature de celui-ci était exprimé à travers son vice president et l'armé, tant que ces derniers restent en place rien ne changera, Avant MUGABE est égale à Apres MUGABE.....c'est juste déshabillé saint Pierre pour habillé saint Paul....

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 22.11.2017 05:04

MUGABE merci tu as bien montre' un bon example aux restes des president AFRICAIN qui ne veulent pas quitter le pouvoir apres leurs 2 mandats constitutinal. Maintenant tu vas rejouir ton argent avec la paix et la securite' et tu deviendra senateur a vie au ZIMBABWE. Conseil a Joseph Kabila: il est temps pour toi aussi de laisser le pouvoir car les yeux des Congolais et le monde entier sont fixe' vers toi. Ce mieux de lasser le pouvoir avec digniter comme Robert Mugabe l' a fait. A bon attendeur SALUT.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2017 23:17

Mugabe était le libérateur de l'indépendance de ZImbabwe mais avec le temps le peuple à trouvé qu' il était devenu encombrant. La présidence à vie crée une séparation entre le dictateurs et le peuple. KANAMBE dégage un régime sanguinaire

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais - 21.11.2017 21:02

Capitaine Bobo :). Le Capitaine Bobo junior reste en RDC.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso - 21.11.2017 20:10

C'est bien qu'il parte après tant d'années de crise et d'autoritarisme..!! Mais il aurait pu le dire "lui-même",solennellement et directement,à son peuple ?? Comprenne qui peut!! L'essentiel est fait.Tchao!!Au suivant ...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makila ya peuple - 21.11.2017 19:26

aLLOOOOOOOOOOOOO

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JC002 - 21.11.2017 19:00

Désolé pour la RDC,si notre président pouvait suivre l'exemple de l'oncle Bob. Je crois que c'est la première révolution en Afrique sans un seul coup de feu. Si notre armée pouvait aussi travailler avec le peuple pour bouter Mr JKK dehors dans la discipline,sans un seul coup de feu,sans scènes de pillages et sans arrestations arbitraires.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bwitudinga - 21.11.2017 18:45

Il y a toujours un temps pour chaque chose et chaque fonction...même la sécheresse a un temps devants Dieu!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 21.11.2017 18:22

Félicitations aux zimbabwéens d'obtenir cette libération. C'est le rêve de congolais qui souffrent d'une armée corrompue.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 21.11.2017 18:06

A lot of the same crap politicians to come. One is called Emmerson Mnangangwa, a man involved in dodgy business in DR Congo.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Kenya : des girafes volent le déjeuner de touristes dans un hôtel
AUTOUR DU SUJET

Zimbabwe : le nouveau président appelle à l'"unité" pour relancer l'économie

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Zimbabwe: le nouveau régime décrète jour férié l'anniversaire de Mugabe

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Transition au Zimbabwe : la Chine refuse d'avoir participé à la chute Mugabe

Afrique ..,

Zimbabwe: la police annonce un «retour à la normale»

Afrique .., Harare, Zimbabwe