mediacongo.net - Actualités - Messe en mémoire des victimes du 31 décembre : "la police est intervenue pour disperse une marche improvisée" (PNC)

Retour Société

Messe en mémoire des victimes du 31 décembre : "la police est intervenue pour disperse une marche improvisée" (PNC)

Messe en mémoire des victimes du 31 décembre : "la police est intervenue pour disperse une marche improvisée" (PNC) 2018-01-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/8-14/Mwanamputu_PNC.jpg Kinshasa, RDC-

Le Colonel Mwanamputu porte parole PNC

La police nationale congolaise a dispersé ce vendredi 12 janvier non loin de la cathédrale Notre Dame du Congo une marche improvisée par les partisans de l’opposant Vital Kamerhe. Ce dernier sortait d’une messe de requiem célébrée par le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya en mémoire des victimes de la marche organisée par les laïcs catholiques le 31 décembre dernier pour réclamer l’application stricte de l’accord de la Saint Sylvestre.

Un appel largement entendu, la cathédrale Notre-Dame de Kinshasa n’a en effet pu contenir tous les Congolais et les nombreux diplomates étrangers venus se recueillir.

Selon le général Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la police de Kinshasa, Vital Kamerhe a créé un attroupement avec ses partisans sur la voie publique. Les forces de l'ordre ont fait usage des gaz lacrymogènes et grenades assourdissantes, car « ce politicien a refusé d’obtempérer aux ordres pour libérer la voie publique », indique-t-il.

« La messe était déjà terminée, il n’y avait aucun incident. Mais un politicien [Vital Kamerhe, Ndlr] qui voulait prendre un bain de foule. Il a commencé à marcher avec ses partisans. Ils ont commencé à troubler l’ordre public. La police leur a dit qu’ils n’avaient pas l’autorisation de marcher. Les partisans ont jeté les projectiles sur les policiers », explique le général Kasongo.

« Dans l'impératif de rétablir l'ordre public, les forces de l'ordre ont été amenée à les disperser à coup de gaz lacrymogènes », déclare dans un communiqué le colonel Mwanamputu, porte-parole de la police. 

Par ailleurs, toujours selon ce communiqué, le bilan de la dispersion de cette marche improvisée est de « deux blessés légers, dont l'un aux pieds et l'autre à la hauteur du nez ».


Radio OKapi / MCN, via mediacongo.net
2474 suivent la conversation
10 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 13.01.2018 13:31

Médiocrité à outrance qui trouble l'ordre publique celui qui n'hésite pas à tuer toute personne qui s'oppose à la présidence par défi de KANAMBE Hypolitte et ses acolytes. Pauvre police sous ordre des Rwandais on tue les RDCongolais et vous applaudissez

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean MPO - 13.01.2018 13:05

Tu es devenu le mende de la police. Ton travail est devenu celui de mentir. Sache que le peuple n'est pas dupe. As-tu déjà pensé à ce que tu seras après ton foutu de chef que tu cherches tant à garder à la magistrature suprême ? Car tôt ou tard il finira par partir !

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le peuple vaincra - 13.01.2018 12:25

Dégueulasse votre politique de mensonge systémique.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 13.01.2018 12:10

Toi MWANA MPUTU ou... [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INSULTE]..., tu cherchera ou tu te cachera bientôt, [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INJURE ET ATTEINTE A LA PERSONNE].

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le combattant et résistant silencieux - 13.01.2018 10:34

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PROPOS INJURIEUX)

Non 4
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Etienne TSHISEKEDI - 13.01.2018 10:02

J'appelle Mwanamputu ainsi que les autres officiers à protéger le peuple car le changement est inéluctable et vous risquez de ne plus avoir de repère après kanambe alias kabila. Que Dieu bénisse et protège le Congo ainsi que son vaillant peuple.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.01.2018 10:02

La police la plus médiocre:comment interdire à quelqu'un de marcher pour rentrer chez lui après la messe et vous recourez aux armes devant quelqu'un sans armes. Malgré vos stratégies nous sommes déterminés à libérer la RDC d'un régime sanguinaire et médiocre de KANAMBE Hypolitte et ses acolytes

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi - 13.01.2018 10:00

je pense que la police congolaise est vraiment irresponsable. en pleine journée, il ne peuvent pas agressé la population qui ne pas armée.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean MPO - 13.01.2018 08:44

Tu es devenu le mende de la police. Ton travail est devenu celui de mentir. Sache que le peuple n'est pas dupe. As-tu déjà pensé à ce que tu seras après ton foutu de chef que tu cherches tant à garder à la magistrature suprême ? Car tôt ou tard il finira par partir !

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 13.01.2018 07:40

Ba faux policiers du monde!

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Appels du CLC: des églises traditionnelles mettent en garde l'Église catholique

Religion .., Kinshasa

Les laïcs catholiques maintiennent leur marche du 31 décembre

Religion ..,