mediacongo.net - Actualités - Jean-Lucien Bussa, le ministre du commerce extérieur suspend l’importation des sucres bruns dans la partie Ouest du pays

Retour Economie

Jean-Lucien Bussa, le ministre du commerce extérieur suspend l’importation des sucres bruns dans la partie Ouest du pays

Jean-Lucien Bussa, le ministre du commerce extérieur suspend l’importation des sucres bruns dans la partie Ouest du pays 2018-03-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/bivac_18_009.JPG -

Le ministre d’Etat en charge du Commerce extérieur a suspendu pour une durée de six mois, l’importation des sucres bruns dans la partie Ouest du pays du territoire national. La décision est contenue dans un arrêté signé ce lundi 5 mars.

Il indique néanmoins que toute importation en cours, initiée avant la signature de cet arrêté ministériel, peut bénéficier d’une dérogation accordée par lui.

Jean-Lucien Bussa affirme que cette décision est prise pour protéger l’industrie locale, contre « une augmentation imprévue des importations qui lui porte un préjudice grave ».

Cette mesure vise aussi à « assainir et éradiquer l’entrée massive et frauduleuse des sucres bruns qui s’opère dans les postes frontaliers » de la partie ouest de la RDC, ajoute-t-il.

Jean-Lucien Bussa a aussi signé un arrêté qui porte restriction d’importation des sacs, sachets, films et autres emballages en plastique en RDC. Désormais, l’importation de ces produits est subordonnée à l’obtention d’une autorisation délivrée par le ministre du Commerce extérieur.

Des suspensions prolongées


Jean-Lucien Bussa renouvelle l’interdiction d’importation de certains produits vivriers et manufacturés comme le ciment gris, les barres de fer, la bière et les boissons gazeuses.

Pour le ministre d’Etat, cette mesure est une mise en œuvre de la politique du gouvernement qui vise à rendre efficace et dynamique le secteur productif.

« Nous avons du potentiel, nous avons des industries dans ces branches d’activités, et elles ont la capacité de pouvoir couvrir la demande nationale. Les industries du secteur du ciment et du sucre ont la capacité de couvrir les besoins de la partie ouest de la RDC. Nous avons donc dans le pays les capacités productives qui peuvent nous permettre de faire face à la demande nationale », affirme M. Bussa.

Ainsi, il lance un appel aux opérateurs économiques afin d’investir dans différents secteurs en vue de répondre favorablement à la demande nationale. Car, affirme-t-il, le pays a la capacité de répondre aux besoins nationaux. 

« Mais en même temps, la partie Est du pays où nous n’avons pas encore des cimenteries, des sucrières, les opérateurs économiques, au regard de la demande solvable, disponible exprimée en millions des consommateurs, les industriels trouvent là un marché potentiel qu’ils doivent capter. Appel est fait aux opérateurs économiques privés pour investir dans le secteur », lance le ministre du Commerce extérieur.

 


Radio Okapi /MCN
887 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Vclub - 06.03.2018 07:56

Pourquoi on préfère plus ce qui vient de l'extérieur,ici dans ce pays tout se vend cher même ce qui est produit localement. C'est pourquoi les gens sont tournés vers l'extérieur.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bruno - 05.03.2018 22:49

mediocre degage

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC - 05.03.2018 22:38

vraiment médiocre tu as combien des plantations du sucre dans ton pays et les usines de transformation au lieu d'initier les projets pour venir en aide à cette population il se permet de luxe de clochardiser encore cette pauvre population avec moins d'un dollar pour son plat familial

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais - 05.03.2018 22:28

Le problème ce n'est pas la capacité mais les prix exagérés des produits locaux suite a vos taxes exagérées et tracasseries administratives. Au lieux d'interdire les importations, arrêter les tracasderies administratives, les prix des produits locaux vont baisser et les importations vont s'arrêter. Vous réfléchissez souvent de manière archaïques. Le prix du sucre, ciments et autres produits vont augmenter...arrêter de faire souffrir la population.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kongoyetu - 05.03.2018 21:55

Hihibihihi, Opposant d’hier, au mangeoire il oubli vite. Ça semble etre un dur de l’opposition celui-là? Il voulait que Kabila entende les voix de la rue, maintenant il critique ceux qui marchent. Heureusement ce pouvoir n’est pas pour l’éternité. Il quitte d’ici décembre au plus tard.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

La RDC et l’Ouganda s’accordent sur l’amélioration des relations commerciales bilatérales

Economie ..,

Exportations : le moment est venu de diversifier

Economie ..,

RDC : des perspectives économiques favorables à la croissance !

Economie ..,

Restriction d'importations des boissons gazeuses et bières : Jean-Lucien Bussa soutenu par les...

Economie ..,