Kinshasa, vendredi 18 avril 2014
    Accueil | Newsletter | Archives | Contact |  
 ACTUALITÉS
  Politique
  Economie
  Régions
  Femme
  Santé
  Culture
  Science & env.
  Religion
  Musique
  Société
  Insolite
  Sport
  Diaspora
  Revue de presse
  
 OPPORTUNITÉS
  Offres d'emploi
  Appels d'offres
  Petites annonces
  Annuaire Diaspora
  
 PUBLIREPORTAGES
  Echos des Entrep.
  Stratégies
  Initiatives
  Talents
  Ouvrages
  Interviews
  Chroniques & Analyses
  
 HORECA
  Hôtels
  Restaurants - Bar
  Cafés - Salons Thé
  Salles (fêtes,...)
  
 CULTURE
  Histoire
  Géographie
  Paroles des Sages
  
 ETUDES
  Au Congo
  A l'étranger
  
 
 




 
Echos des entreprises >Lire
 
  [ Retour ] Envoyer à un(e) ami(e)   Imprimer   Lire d'autres echos   
 
Sommet TFM-Soumissionnaires aux contrats de sous-traitance: voilà qui s'appelle transparence dans les affaires !

Tenke Fungurume Mining (TFM), le reflet de la renaissance minière en République Démocratique du Congo (RDC), a réuni le 14 octobre 2009 au Mess du camp Bravo à Fungurume plus de 200 entrepreneurs opérant en RDC et à l'étranger qui souhaitent obtenir des contrats de sous-traitance avec TFM en qualité de fournisseurs de matériels ou de services à l'entreprise.
Au-delà d'avoir été une réunion d'affaires, ce sommet a permis aux différents entrepreneurs de s'imprégner de l'esprit managérial de TFM qui se résume au respect de l'éthique et des lois congolaises en matière d'exploitation minière.
" Tout le monde peut faire du business avec nous ", a dit en substance le Directeur Général de l'Administration de TFM, Dan Desjardins. " Grands ou petits entrepreneurs peuvent devenir fournisseurs de TFM, ajoutera-t-il. Mais nous appliquons la tolérance zéro contre les fournisseurs qui enfreignent aux lois du pays et à l'éthique des affaires… la transparence est notre ligne de conduite. Nous appliquons la tolérance zéro contre ceux qui ne payent pas leurs taxes à l'importation des matériels qu'ils souhaiteraient nous fournir. Je vous souhaite bonne chance, soyez compétitifs ".
Dans un pays post-conflit et où le tissu économique s'est considérablement détériorer, la présence d'un projet qui représente près de 2 milliards de dollars d'investissement et plus 100 millions de dollars de taxes et redevances à l'Etat, TFM est consciente de sa responsabilité: relever l'économie congolaise en donnant des opportunités d'affaires à la majorité d'entrepreneurs congolais qui le souhaitent. " Seulement, tout ceci doit se faire dans la transparence et le respect des intérêts de chaque partie : l'Etat Congolais, l'entreprise et les partenaires ", précisera le directeur général de l'Administration.

A PROPOS DE LA CHAINE D'APPROVISONNEMENT A TFM

La Chaîne d'approvisionnement à TFM est un processus ultra sécurisé qui commence par l'émission d'un bon de commande et se termine par le paiement des factures dument établies par le fournisseur. Ces factures envoyées à l'entreprise par mail doivent spécifier les numéros référentiels des matériels ou pièces commandées. Et le paiement se fait exclusivement par voie bancaire. Les fournisseurs sont donc soumis aux pratiques professionnelles adoptées par TFM qui a le souci de l'efficacité dans le travail. Pour donner à tout le monde l'occasion de présenter ses ambitions à l'entreprise, l'équipe d'administration des contrats a dressé des tables d'écoute dans la salle du sommet et chaque entrepreneur est passé, selon son secteur d'activité, échanger avec les membres de cette équipe.

LA FEC KATANGA SE FÉLICITE DE LA DEMARCHE DE TFM.

Présent au sommet, le président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC/katanga), Monsieur Félicien Yambaitance à l'intention des entrepreneurs. " Ça s'appelle de la transparence dans les affaires ", ont affirmé certains soumissionnaires. Ces derniers ont suivi des explications détaillées et se sont réjouis de l'initiative de TFM d'organiser cette rencontre qui avait pour but d'élucider les procédures d'obtention des contrats de sous-traitance, de l'ensemble des procédures d'analyse des soumissions et d'exécution des contrats de sous-traitance. TFM opère dans la transparence et tient au respect des termes des contrats signés. Et le plus grand souci des autorités de cette entreprise minière, c'est de voir la communauté locale et le gouvernement congolais bénéficier des retombées directes de l'activité minière qui se développe à Fungurume. Ici, il convient de souligner que TFM a donné un visage luisant à cette cité de Fungurume qui compte désormais des centres hospitaliers et des écoles de type moderne. L'entreprise a réhabilité 174 km de routes reliant Fungurume à la ville de Likasi et s'est engagée à investir dans la réhabilitation de la centrale hydro-électrique de Nseke à hauteur de 140 millions de dollars américains.
Dès sa phase d'installation TFM a collaboré avec de nombreux entrepreneurs congolais et étrangers ce, dans le domaine de la construction, de la téléphonie, et autres. TFM a donné de l'emploi aux congolais et continuera à le faire.

Le président de la FEC/Katanga, relayé par le président de la COPEMECO et le directeur de cabinet du ministre provincial du Plan, Budget et Petites et Moyennes Entreprises, a encouragé l'équipe dirigeante de TFM à poursuivre avec sa politique de promotion de la PME au Katanga.

 

L'évènement en images





MCN/TFM
21/10/2009


  [ Retour ] Envoyer à un(e) ami(e)   Imprimer   Lire d'autres echos   
 
Rechercher  
   
 
 
Offres d'emploi
         
    Deux Consultants Nationaux et Deux internationaux chargés de la mission des évaluations institutionnelles, d’appui au montage des dossiers de financement et d’assistance technique
     
    Toutes les offres
 
Grands débats
         
    ÉLECTIONS 2016 : DOIT-ON REVOIR LA CONSTITUTION ?
     
  Tous les débats
     
 
 
Appels d'offres
         
    Sécurisation foncière - Kiosque à énergie
     
    Tous les appels d'offres
 
Visitez l'Espace Promo
         
    Découvrez les produits, les services,les sociétés,.. dans notre "Espace Promo"
 

:::: mediacongo.net 2014:::