Kinshasa, mercredi 23 juillet 2014
    Accueil | Newsletter | Archives | Contact |  
 ACTUALITÉS
  Politique
  Economie
  Régions
  Femme
  Santé
  Culture
  Science & env.
  Religion
  Musique
  Société
  Insolite
  Sport
  Diaspora
  Revue de presse
  
 OPPORTUNITÉS
  Offres d'emploi
  Appels d'offres
  Petites annonces
  Annuaire Diaspora
  
 PUBLIREPORTAGES
  Echos des Entrep.
  Stratégies
  Initiatives
  Talents
  Ouvrages
  Interviews
  Chroniques & Analyses
  
 HORECA
  Hôtels
  Restaurants - Bar
  Cafés - Salons Thé
  Salles (fêtes,...)
  
 CULTURE
  Histoire
  Géographie
  Paroles des Sages
  
 ETUDES
  Au Congo
  A l'étranger
  
 




 
  Histoire  
   
 
LES ANCIENS ROYAUMES
 
- Les sociétés morcelées -
 
    < Précédent Suivant >    
         
Avant la colonisation, les formes étatiques ont été très nombreuses au Congo.
La plus grande distinction qui peut être faite entre les diverses formes de sociétés qui ont peuplé le Congo à ses débuts, est celle entre les sociétés morcelées des régions forestières de la cuvette et les systèmes de l'état des savanes.

En effet, autour des régions du nord (la Cuvette, la savane du nord et le pays des volcans et des Grands lacs) s'est développée une pluralité de trajectoires historiques dont les contours n'ont pas encore été suffisamment cernés comme dans le sud. (Isidore Ndaywel è Nziem : "Histoire générale du Congo: de l'héritage ancien à la République démocratique", Duculot, 1998).

Les sociétés morcelées

Les sociétés morcelées - qui peuvent être définies comme des sociétés divisées en un nombre d'entités (le lignage ou le clan) - ont été largement répandues à travers le nord et le sud de la courbe du fleuve Congo. La plupart de ces peuplades été organisées en communautés de village sous la direction d'un chef de clans ou de lignages dominants.

Certaines de ces communautés pouvaient absorber ou conquérir des villages avoisinants et ainsi se développer en chefferies de belle taille. Comme parmi les Mangbetu dont les sociétés, qui en s'étendant, ont fourni la base d'une identité commune parmi des peuplades qui auraient été autrement sans rapport et sans relation.

Ailleurs, cependant, le morcellement social est resté une des caractéristiques saillantes des peuplades de la forêt tropicale. Un exemple classique de tel morcellement est offert par les diverses communautés Mongo qui ont occupé la plupart du bassin central. Ils étaient divisés dans des conglomérats de petites communautés (Ntomba, Mbole, Kutu, etc.) et n'avaient rien qui ressemblait à une unification; un foyer politique. Leurs frontières sociales étaient généralement mitoyennes avec les groupes de village. Pareil exemple s'applique aussi au soi-disant gens d'eau, un terme générique inventé pour désigner le Bobangi, Lobala, Ngiri, et les groupes avoisinants qui ont habité le long des cours d'eau au nord du fleuve Congo.

La plupart des peuplades entre le Congo et l'Ubangi, cependant, tels que le Ngbandi, Ngbaka, Banda, et Ngombe, possédaient un système basé sur le lignage qui étaient plus hiérarchisé que les peuples du sud.

Finalement, pour souligner la grande diversité de l'organisation sociale parmi les peuplades de cette région, il convient de souligner que les Zandé et Mangbetu qui ont habité dans l'extrême nord étaient organisés en états. L'histoire des savanes septentrionales débute au XIXe avec ces 2 chefferies.

     
    < Précédent
Page(s) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 
Suivant >    
 
 
 
 
 
 
 
 
     
Rechercher  
   
Offres d'emploi
         
    Consultant pour l’évaluation du Projet « Forum de l’Education et de Sensibilisation des Jeunes pour la Gouvernance Démocratique en RDC
     
    Toutes les offres
Grands débats
         
    ÉLECTIONS 2016 : DOIT-ON REVOIR LA CONSTITUTION ?
     
  Tous les débats
     
Appels d'offres
     
  Exploitation de fibres optiques sur les câbles de garde de lignes à haute tension
   
  Tous les appels d'offres
 
Visitez l'Espace Promo
         
    Découvrez les produits, les services,les sociétés,.. dans notre "Espace Promo"
 

:::: mediacongo.net 2014::: - conditions d'utilisation