Kinshasa, lundi 22 septembre 2014
    Accueil | Newsletter | Archives | Contact |  
 ACTUALITÉS
  Politique
  Economie
  Régions
  Femme
  Santé
  Culture
  Science & env.
  Religion
  Musique
  Société
  Insolite
  Sport
  Diaspora
  Revue de presse
  
 OPPORTUNITÉS
  Offres d'emploi
  Appels d'offres
  Petites annonces
  Annuaire Diaspora
  
 PUBLIREPORTAGES
  Echos des Entrep.
  Stratégies
  Initiatives
  Talents
  Ouvrages
  Interviews
  Chroniques & Analyses
  
 HORECA
  Hôtels
  Restaurants - Bar
  Cafés - Salons Thé
  Salles (fêtes,...)
  
 CULTURE
  Histoire
  Géographie
  Paroles des Sages
  
 ETUDES
  Au Congo
  A l'étranger
  
 




 
  Histoire  
   
 
LES ANCIENS ROYAUMES
 
- Les royaumes traditionnels ( I ) -
 
    < Précédent Suivant >    
         
Une image différente émerge de l'histoire de la savane méridionale. Habitat traditionnel de plusieurs sociétés à grande échelle avec des systèmes politiques centralisés. Ces systèmes étatiques: Kongo, Kuba, Luba et Lunda, connus sous des vocables divers (royaumes, empires ou chefferie), ont émergé entre 1200 et 1500 ap. J.-C.

Ces royaumes présentaient certaines caractéristiques communes :

  • un corpus de traditions orales traçant la naissance de l'état à une figure mythique ;

  • une structure centralisée d'autorité identifiée à un dirigeant qui jouissait, la plupart du temps, des attributs de la royauté divine ;

  • une succession au trône qui se faisait plutôt en descendance matrilinéaire (sauf chez les Luba) et donnait lieu à une élection ou à une compétition des concurrents;

  • et une tendance pour incorporer et assimiler de plus petites sociétés avoisinantes tant par la culture que par des conquêtes politiques et militaires.

  • De tels royaumes fondaient leur richesse sur un commerce très actif.

Le royaume du Kongo est le plus ancien Etat connu en raison des nombreux contacts que ce Royaume a entretenu avec les Européens (notamment portugais) et qui ont apporté sur cette période des informations remarquables.

D'après la tradition orale recueillie à la fin du XVe siècle, l'expansion des Kongos se serait faite, grâce à la supériorité de leur armement en fer contre les armes de pierre des Ambundu.

Trois périodes marquent l'évolution politique de ce royaume :

La première qui va de 1483 à 1540 se caractérise par une réorganisation et une adaptation du royaume aux sollicitations nouvelles : l'arrivé des Européens par l'entremise de Diego Câo (1483), le désir de modernisation à l'Européenne, la conversion au christianisme, etc.

La deuxième période avec l'apogée de l'acculturation qui va de la fin du règne de Ndo Funsu (1543) à la bataille d'Ambuila (1665) qui marquera la division du royaume.

Commencera alors la troisième période qui débute en 1665 et dont le terme peut être fixé au XIXe siècle caractérisée par la division et des tentatives d'unification.

L'histoire de ce royaume intéresserait modérément nos propos (puisque la capitale et la plus grande partie du royaume se trouvaient en Angola) si ce passé des Kongos n'avait joué un rôle capital dont l'existence d'une conscience nationale que l'on retrouvera lors de la fondation de l'Abako.

Le partage colonial mettra définitivement fin à ce royaume en répartissant les populations entre les Etats de la République démocratique du Congo, de la République du Congo et de l'Angola.

     
    < Précédent
Page(s) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 
Suivant >    
 
 
 
 
 
 
 
 
     
Rechercher  
   
Offres d'emploi
         
    Coordinateur de projet
     
    Toutes les offres
Grands débats
         
    ÉLECTIONS 2016 : DOIT-ON REVOIR LA CONSTITUTION ?
     
  Tous les débats
     
Appels d'offres
     
  Fourniture d’instruments de mesures géodésiques de précision
   
  Tous les appels d'offres
 
Visitez l'Espace Promo
         
    Découvrez les produits, les services,les sociétés,.. dans notre "Espace Promo"
 

:::: mediacongo.net 2014::: - conditions d'utilisation