Kinshasa, lundi 20 octobre 2014
    Accueil | Newsletter | Archives | Contact |  
 ACTUALITÉS
  Politique
  Economie
  Régions
  Femme
  Santé
  Culture
  Science & env.
  Religion
  Musique
  Société
  Insolite
  Sport
  Diaspora
  Revue de presse
  
 OPPORTUNITÉS
  Offres d'emploi
  Appels d'offres
  Petites annonces
  Annuaire Diaspora
  
 PUBLIREPORTAGES
  Echos des Entrep.
  Stratégies
  Initiatives
  Talents
  Ouvrages
  Interviews
  Chroniques & Analyses
  
 HORECA
  Hôtels
  Restaurants - Bar
  Cafés - Salons Thé
  Salles (fêtes,...)
  
 CULTURE
  Histoire
  Géographie
  Paroles des Sages
  
 ETUDES
  Au Congo
  A l'étranger
  
 




 
 
[ Imprimer cet article ] | [ Envoyer à un(e) amie(e) ]
 
 
Toutes les offres immobilières sur IMCONGO.com [ Masquer / Afficher la pub ]
Massacre de Kiwanja : au moins 150 civils ont été tués par le CNDP, selon HRW


Au moins 150 civils ont été tués les 4 et 5 novembre dans la ville de Kiwanja, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), la plupart exécutés sommairement par la rébellion de Laurent Nkunda, selon un rapport de Human Rights Watch (HRW) publié jeudi à Kinshasa.

"Sur la base de plus de cent entretiens (...) Human Rights Watch estime qu'au moins 150 personnes ont été tuées les 4 et 5 novembre à Kiwanja", peut-on lire dans ce rapport.

"La plupart des personnes tuées à Kiwanja ont été exécutées sommairement le 5 novembre par les forces du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) du commandant rebelle Laurent Nkunda", assure HRW.

Il s'agit "du pire massacre dans la province du Nord-Kivu en deux ans", estime l'organisation de défense des droits de l'Homme, dont le siège est à New York.

La ville de Kiwanja, située à environ 80 km au nord de Goma, la capitale du Nord-Kivu, était passée sous contrôle rebelle le 29 octobre. Mais des milices progouvernementales Maï-Maï avaient brièvement repris la localité le 4 novembre.

Le 5 novembre, le CNDP avait lancé une contre-offensive. "Après avoir rétabli leur contrôle sur Kiwanja, les rebelles ont lancé une opération brutale contre les éventuels combattants Maï-Maï restants ou leurs sympathisants supposés", affirme HRW.


Kinshasa, 11/12/2008 (AFP/MCN, via mediacongo.net)
 
 
 
 
Rechercher  
   
Offres d'emploi
         
    Comptable
     
    Toutes les offres
Grands débats
         
    ÉLECTIONS 2016 : DOIT-ON REVOIR LA CONSTITUTION ?
     
  Tous les débats
     
Appels d'offres
     
  Consultant (Firme) pour la réalisation de l’étude de l’analyse de la compétitivité du Riz local et des options de son amélioration
   
  Tous les appels d'offres
 
Visitez l'Espace Promo
         
    Découvrez les produits, les services,les sociétés,.. dans notre "Espace Promo"
 

:::: mediacongo.net 2014::: - conditions d'utilisation