mediacongo.net - Petites annonces - ESCROQUERIE DE LA CNSS CONTRE LES TRAVAILLEURS RD CONGOLAIS Episode 2

ESCROQUERIE DE LA CNSS CONTRE LES TRAVAILLEURS RD CONGOLAIS Episode 2

Le malheur des agents de la CNSS, c’est de croire qu’ils peuvent facilement manipuler tous les cotisants. L’indiscrétion d’un collègue d’université qui travaille dans cette Caisse Nationale de « Sécurité » Sociale nous apprendra une pratique monstrueuse au sein de cette entreprise de l’Etat. Il sied aux autorités d’initier même des contrôles de l’IGF pour mettre ce genre des pratiques au grand jour afin de dissuader ces agents véreux.
Il nous confia ce qui suit :
« Lorsque le mort ressuscité (comprenez un employé ayant plusieurs années de cotisation) a réclamé, puis que selon ces agents, toute réclamation ou volonté d’un ressuscité d’accéder à ses cotisations ; dans le cas d’une pression suffisante, l’entreprise effectue en interne un audit. S’il advenait de découvrir qu’un agent s’était servi de l’argent de la pension d’un cotisant, l’agent sera révoqué et son décompte final fera partie intégrante de la rente ou allocation à verser à la victime ». C’est cela que nous voulons atteindre. Tout se paie ici-bas dit-on ou l’homme ne récoltera que ce qu’il a semé ! Du moins, quand nous avons appris cette sanction réservée aux mauvais agents, parce que ce n’est pas tous qui sont mauvais, nous en avons été ravies.
Bien que nous eussions travaillé quasiment 35 ans comme employé, dans notre Bureau d’Etude et de Consultation Interdisciplinaire, B.E.C.I. ASBL en sigle, nous avons mis en place une structure de formation en toute forme de comptabilité comme outil de gestion par excellence ; dans les cours d’entrepreneuriat qui procure à nos candidats des réflexes pour devenir leur propre patron ; des concepts de base de Marketing pour comprendre le comportement des marchés ; des notions de droit indispensables pour toute personne de vivre harmonieusement dans une communauté ; d’initiation en science et philosophie politiques pour anticiper, certaines décisions stratégiques de gestion, à la lecture en érudit, d’un climat politique de l’environnement dans lequel évolue les entreprises créées par nos candidats ; de l’informatique pour tous, aidant à comprendre le traitement automatique des données.
Il vous suffira de nous contacter de 7 h à 17 h sur les numéros +243815003007 ou +243858640031 ou encore 24h/24 par courriel à beciasblATyahoo.com.
C’est ainsi, dans le cadre de l’escroquerie que certains agents de la CNSS tentent de nous infliger, nous appelons tous ceux qui seront dans un des cas que nous énumèrerions dans la suite de nos publications sur ce dossier de se joindre à nous à des frais proches de la logique de pro deo.
Pour ne pas nous écarter de notre sujet, maître Jacques de notre Bureau a relancé voici près d’un mois, notre lettre de 2016 à cette Direction Urbaine de Kinshasa Nord du boulevard de 30 Juin est restée sans suite.
Les autorités de la CNSS, notamment de la Direction Technique à la Direction Générale, devront comprendre facilement une telle démarche. Plus de 30 ans durant, nous nous réveillions tous les jours à 5 heures pour se préparer, aller travailler, cotiser chaque mois pour bénéficier librement de nos cotisations de sécurité sociale. Ce n’est donc pas de l’intérêt de la CNSS chercher à rouler ses meilleurs contributeurs. Nous sommes dans un État de droit. Il sied que chacun de nous à son niveau de responsabilité de prendre conscience.
En tout cas pour nous, nous avons décidé de quitter la vie décrite ci-dessus tout en comptant à notre caisse nationale. Nous ne croyons pas à une escroquerie et ne pensons pas cesser de publier aussi longtemps que l’entreprise sensée nous sécuriser dans la pension ne nous répondra. Par ailleurs, les réactions enregistrées lors de l’émission de Top Congo dans le débat ou parlons-en si nous avons bonne mémoire, elles nous ont fait comprendre que nous ne sommes pas seuls dans les difficultés nous causées pour accéder légitimement à notre dû.
Nous voulons nous liguer s’il le faut aux autres pour tirer au clair toutes ces tracasseries orchestrées par certains agents de cet organisme social de l’État. L’objectif serait aussi de comprendre si ces pratiques sont institutionnalisées au niveau de leur management (ce que nous ne pensons à cause de la sanction susmentionnée) ou encore seulement des agents véreux qui sont dans cette mafia d’abuser des allocations des employés.
A suivre dans l’épisode 3 …
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Promoteur B.E.C.I. ASBL

Code MediaCongo : XX5N46Z
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

ESCROQUERIE DE LA CNSS CONTRE LES TRAVAILLEURS RD CONGOLAIS Episode 2

Postée le: 06.08.2020
Ville : KINSHASA
Description

Le malheur des agents de la CNSS, c’est de croire qu’ils peuvent facilement manipuler tous les cotisants. L’indiscrétion d’un collègue d’université qui travaille dans cette Caisse Nationale de « Sécurité » Sociale nous apprendra une pratique monstrueuse au sein de cette entreprise de l’Etat. Il sied aux autorités d’initier même des contrôles de l’IGF pour mettre ce genre des pratiques au grand jour afin de dissuader ces agents véreux.
Il nous confia ce qui suit :
« Lorsque le mort ressuscité (comprenez un employé ayant plusieurs années de cotisation) a réclamé, puis que selon ces agents, toute réclamation ou volonté d’un ressuscité d’accéder à ses cotisations ; dans le cas d’une pression suffisante, l’entreprise effectue en interne un audit. S’il advenait de découvrir qu’un agent s’était servi de l’argent de la pension d’un cotisant, l’agent sera révoqué et son décompte final fera partie intégrante de la rente ou allocation à verser à la victime ». C’est cela que nous voulons atteindre. Tout se paie ici-bas dit-on ou l’homme ne récoltera que ce qu’il a semé ! Du moins, quand nous avons appris cette sanction réservée aux mauvais agents, parce que ce n’est pas tous qui sont mauvais, nous en avons été ravies.
Bien que nous eussions travaillé quasiment 35 ans comme employé, dans notre Bureau d’Etude et de Consultation Interdisciplinaire, B.E.C.I. ASBL en sigle, nous avons mis en place une structure de formation en toute forme de comptabilité comme outil de gestion par excellence ; dans les cours d’entrepreneuriat qui procure à nos candidats des réflexes pour devenir leur propre patron ; des concepts de base de Marketing pour comprendre le comportement des marchés ; des notions de droit indispensables pour toute personne de vivre harmonieusement dans une communauté ; d’initiation en science et philosophie politiques pour anticiper, certaines décisions stratégiques de gestion, à la lecture en érudit, d’un climat politique de l’environnement dans lequel évolue les entreprises créées par nos candidats ; de l’informatique pour tous, aidant à comprendre le traitement automatique des données.
Il vous suffira de nous contacter de 7 h à 17 h sur les numéros +243815003007 ou +243858640031 ou encore 24h/24 par courriel à beciasblATyahoo.com.
C’est ainsi, dans le cadre de l’escroquerie que certains agents de la CNSS tentent de nous infliger, nous appelons tous ceux qui seront dans un des cas que nous énumèrerions dans la suite de nos publications sur ce dossier de se joindre à nous à des frais proches de la logique de pro deo.
Pour ne pas nous écarter de notre sujet, maître Jacques de notre Bureau a relancé voici près d’un mois, notre lettre de 2016 à cette Direction Urbaine de Kinshasa Nord du boulevard de 30 Juin est restée sans suite.
Les autorités de la CNSS, notamment de la Direction Technique à la Direction Générale, devront comprendre facilement une telle démarche. Plus de 30 ans durant, nous nous réveillions tous les jours à 5 heures pour se préparer, aller travailler, cotiser chaque mois pour bénéficier librement de nos cotisations de sécurité sociale. Ce n’est donc pas de l’intérêt de la CNSS chercher à rouler ses meilleurs contributeurs. Nous sommes dans un État de droit. Il sied que chacun de nous à son niveau de responsabilité de prendre conscience.
En tout cas pour nous, nous avons décidé de quitter la vie décrite ci-dessus tout en comptant à notre caisse nationale. Nous ne croyons pas à une escroquerie et ne pensons pas cesser de publier aussi longtemps que l’entreprise sensée nous sécuriser dans la pension ne nous répondra. Par ailleurs, les réactions enregistrées lors de l’émission de Top Congo dans le débat ou parlons-en si nous avons bonne mémoire, elles nous ont fait comprendre que nous ne sommes pas seuls dans les difficultés nous causées pour accéder légitimement à notre dû.
Nous voulons nous liguer s’il le faut aux autres pour tirer au clair toutes ces tracasseries orchestrées par certains agents de cet organisme social de l’État. L’objectif serait aussi de comprendre si ces pratiques sont institutionnalisées au niveau de leur management (ce que nous ne pensons à cause de la sanction susmentionnée) ou encore seulement des agents véreux qui sont dans cette mafia d’abuser des allocations des employés.
A suivre dans l’épisode 3 …
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : FORMATION HÔTESSE D'ACCUEIL /RÉCEPTIONNISTE
left
Annonce Précédente : Formation en logistique d'approvisionnement en aval pétrolier/Avitaillement.