mediacongo.net - Petites annonces - Pourquoi les autorités de la REGIDESO cherchent à saper les actions du chef de l’Etat ?

Pourquoi les autorités de la REGIDESO cherchent à saper les actions du chef de l’Etat ?

Nous ne cesserons de dénoncer les actes contre la population. Chacun de nous est l’œil du chef de l’Etat où il se trouve. A mpasa III, précisément à Bibwa, à la station de pompage il nous a été dit qu’après la contruction de la citerne, le 30 Juin 2020, la REGIDESO devait lancer cette station pour que la population soit servie en eau potable 24h/24. Au lieu de cela, plus rien n’est servi !
Cette situation remonte aux mois de gratuité décrétés par le gouvernement. Lorsque la population de Bibwa a vu les travaux de la construction de la citerne s’accélérer, elle s’est dit enfin de l’eau 24h/24. Déjà, pendant la gratuité, la station de pompage de Bibwa n’envoyait plus de l’eau par contre, son ingénieur, responsable de la staton s’est vu l’occasion de vendre chez lui de l’eau afin disait-il de faire face aux impayés de salaires que connaissaient les employés de la REGIDESO.
Malgré tout cela, aucune autorité de la REGIDESO ne sanctionna ceux qui gèrent cette station de pompage. A ce jour, il ne manque pas les agents de ce point de forage de dire à certains de cette contrée ce qui suit : « vous avez cru au gouvernement du peuple d’abord ! Nous vous montrerons que ce n’est pas FATSHI qui est au commande mais plutôt, nous, les anciens du régime déchu qui sommes encore là. Vous attendrez longtemps pour voir encore l’eau couler de vos robinets ! ».
La population a tenté tant soit peu de creuser quansiment dans leurs parcelles espérant atteindre l’eau désespéremment, san succès. Comme si tout cela ne suffisait pas, toujours dans ce quartier semi-rural, sa sœur SNEL aussi ne founit de l’électricité que du côté commercial où, de temps en temps, un certain ILUNGA reçoit de l’argent des commerçants au détriment du côté résidentiel. Ces deux entreprises de l’Etat, ses dirigeants méritent vraiment leurs postes ?! ou tiennent-ils plutôt à voir la population devenir incivique ?!
Tous ceux qui combattent FATSHI de manière surnoise qu’ils sachent simplement que l’Eternel Dieu des armées auprès de qui FATSHI avait confié le pays les observent. Qu’ils ne s’étonnent pas de constater que leur vie devient de plus en plus pénible. Car, l’on ne s’attaque pas aux hommes, ni au peuple de Dieu.
Des meilleurs gestionnaires se distinguent devant les obstacles. L’eau dit-on c’est la vie. Priver une frange de la population de cette denrée est simplement criminel. De même que cette façon de traiter le réseau électrique dans ce coin mérite qu’on sanctionne ces journaliers qui vendent aux commerçants du parking qu’à la population occupant la partie résidentielle.
Nous ne cesserons de dire tant qu’il n’y aura pas de suivis des agents de la REGIDESO et de la SNEL sur terrain pour des sanctions positives ou négatives ; nous nous attendons pas à des améliorations des situations. Cette vérité est valable pour tous les secteurs de l’Etat. Ici, le livre ouvert s’adresse à tous les responsables chef de bureau, chef de division, secrétaire généraux, officiers de l’armée et autres. Ce n’est un secret de polichinelle lorsqu’on dit il n’y a pas de mauvaises troupes mais plutôt que des mauvais chefs.
Bravo à l’Inspection Générale de Finance (IGF) pour ce qu’elle a commencé de faire comme travail. Qu’elle ne soit pas intimidée. C’est par cette manière que la médiocrité s’éloignera davantage du chemin des RD Congolais.

https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Pourquoi les autorités de la REGIDESO cherchent à saper les actions du chef de l’Etat ?

Postée le: 22.08.2020
Ville : KINSHASA
Description

Nous ne cesserons de dénoncer les actes contre la population. Chacun de nous est l’œil du chef de l’Etat où il se trouve. A mpasa III, précisément à Bibwa, à la station de pompage il nous a été dit qu’après la contruction de la citerne, le 30 Juin 2020, la REGIDESO devait lancer cette station pour que la population soit servie en eau potable 24h/24. Au lieu de cela, plus rien n’est servi !
Cette situation remonte aux mois de gratuité décrétés par le gouvernement. Lorsque la population de Bibwa a vu les travaux de la construction de la citerne s’accélérer, elle s’est dit enfin de l’eau 24h/24. Déjà, pendant la gratuité, la station de pompage de Bibwa n’envoyait plus de l’eau par contre, son ingénieur, responsable de la staton s’est vu l’occasion de vendre chez lui de l’eau afin disait-il de faire face aux impayés de salaires que connaissaient les employés de la REGIDESO.
Malgré tout cela, aucune autorité de la REGIDESO ne sanctionna ceux qui gèrent cette station de pompage. A ce jour, il ne manque pas les agents de ce point de forage de dire à certains de cette contrée ce qui suit : « vous avez cru au gouvernement du peuple d’abord ! Nous vous montrerons que ce n’est pas FATSHI qui est au commande mais plutôt, nous, les anciens du régime déchu qui sommes encore là. Vous attendrez longtemps pour voir encore l’eau couler de vos robinets ! ».
La population a tenté tant soit peu de creuser quansiment dans leurs parcelles espérant atteindre l’eau désespéremment, san succès. Comme si tout cela ne suffisait pas, toujours dans ce quartier semi-rural, sa sœur SNEL aussi ne founit de l’électricité que du côté commercial où, de temps en temps, un certain ILUNGA reçoit de l’argent des commerçants au détriment du côté résidentiel. Ces deux entreprises de l’Etat, ses dirigeants méritent vraiment leurs postes ?! ou tiennent-ils plutôt à voir la population devenir incivique ?!
Tous ceux qui combattent FATSHI de manière surnoise qu’ils sachent simplement que l’Eternel Dieu des armées auprès de qui FATSHI avait confié le pays les observent. Qu’ils ne s’étonnent pas de constater que leur vie devient de plus en plus pénible. Car, l’on ne s’attaque pas aux hommes, ni au peuple de Dieu.
Des meilleurs gestionnaires se distinguent devant les obstacles. L’eau dit-on c’est la vie. Priver une frange de la population de cette denrée est simplement criminel. De même que cette façon de traiter le réseau électrique dans ce coin mérite qu’on sanctionne ces journaliers qui vendent aux commerçants du parking qu’à la population occupant la partie résidentielle.
Nous ne cesserons de dire tant qu’il n’y aura pas de suivis des agents de la REGIDESO et de la SNEL sur terrain pour des sanctions positives ou négatives ; nous nous attendons pas à des améliorations des situations. Cette vérité est valable pour tous les secteurs de l’Etat. Ici, le livre ouvert s’adresse à tous les responsables chef de bureau, chef de division, secrétaire généraux, officiers de l’armée et autres. Ce n’est un secret de polichinelle lorsqu’on dit il n’y a pas de mauvaises troupes mais plutôt que des mauvais chefs.
Bravo à l’Inspection Générale de Finance (IGF) pour ce qu’elle a commencé de faire comme travail. Qu’elle ne soit pas intimidée. C’est par cette manière que la médiocrité s’éloignera davantage du chemin des RD Congolais.

mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : A TITRE DE RELANCE : OFFRE DE FORMATION EN PASSATION DES MARCHES PUBLICS
left
Annonce Précédente : Service d Analyse des données offerts