mediacongo.net - Petites annonces - LETTRE OUVERTE A LA CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE (CNSS)

LETTRE OUVERTE A LA CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE (CNSS)

Il nous a été transmis un courrier adressé à la CNSS afin qu’il soit publié comme lettre ouverte parce que, cette institution sociale de l’Etat ne répond quasiment pas dans les délais légaux les correspondances lui adressées. Pourtant, lorsque nous avons suivi un de ses représentants passer dans une émission de Top Congo défendre la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, nous avons cru bêtement à tout ce qu’il disait aux auditeurs. Malheureusement, rien ne s’améliore dans le sens d’apaiser nos futurs pensionnés. Lisez par vous-même cette lettre ouverte finalement :


Réf. : 010/007/CAB/JMA/2020 Kinshasa, le 07/10/2020

A Monsieur le Gestionnaire de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale
Direction Urbaine Kinshasa-Nord à
Kinshasa/Gombe
Transmis copie pour information :
- S.E Ministre de Travail et Prévoyance Sociale,
- Administrateur Directeur Général de la CNSS,
- Direction Technique CNSS,
- Tous à Kinshasa/Gombe

Objet : Paiement pension anticipée. –
Monsieur le Gestionnaire,
Nonobstant nos lettres, celle du dernier employeur de mon client, sa propre lettre d’y a plus de quatre ans et de la mienne, vous ne répondez toujours pas bien qu’un moment, j’ai même pris un rendez-vous que vous ne cessez d’éviter promptement.
Je ne veux pas croire les informations nous révélées par nos propres enquêtes que ses cotisations de la période de 2013 (époque de son employeur FIBANK SA) à ce jour, seraient inexistantes dans votre système informatique malgré qu’il n’ait cessé de s’acquitter de cette obligation légale ; soit la cause de ces atermoiements.
J’espère vous comprenez ce jour que cette lettre soit également transmise en copies à son Excellence Madame la Ministre de Travail et Prévoyance Sociale ainsi qu’à la plus haute hiérarchie de votre institution. Tant que je n’aurais de suite, je ne compte pas m’arrêter là, dès lors mon client réclame son allocation unique ; ce qui est un droit le plus légitime.
Pour votre gouverne, je vous transmets aussi un tableau récapitulatif des cotisations échantillons de mon client totalisant l’équivalent de plus de vingt mille dollars américains en dollars, francs congolais et zaïre monnaies toutes confondues pour faciliter vos calculs de rémunération moyenne.
Dans l’attente de vous lire sous peu, je vous prie d’agréer, Monsieur le Gestionnaire, l’expression de mes salutations patriotiques.

... /...
Remarque : Vous aussi pouvez nous envoyer vos doléances par notre adresse mail via le site de Média Congo si vous désirez qu'elles soient portées ainsi à la connaissance des autorités qui ont encore le cœur de venir en aide au peuple opprimé. Nous continuerons à suivre ce dossier pour vous, jusqu'à son dénouement.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

LETTRE OUVERTE A LA CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE (CNSS)

Postée le: 20.10.2020
Ville : KINSHASA
Description

Il nous a été transmis un courrier adressé à la CNSS afin qu’il soit publié comme lettre ouverte parce que, cette institution sociale de l’Etat ne répond quasiment pas dans les délais légaux les correspondances lui adressées. Pourtant, lorsque nous avons suivi un de ses représentants passer dans une émission de Top Congo défendre la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, nous avons cru bêtement à tout ce qu’il disait aux auditeurs. Malheureusement, rien ne s’améliore dans le sens d’apaiser nos futurs pensionnés. Lisez par vous-même cette lettre ouverte finalement :


Réf. : 010/007/CAB/JMA/2020 Kinshasa, le 07/10/2020

A Monsieur le Gestionnaire de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale
Direction Urbaine Kinshasa-Nord à
Kinshasa/Gombe
Transmis copie pour information :
- S.E Ministre de Travail et Prévoyance Sociale,
- Administrateur Directeur Général de la CNSS,
- Direction Technique CNSS,
- Tous à Kinshasa/Gombe

Objet : Paiement pension anticipée. –
Monsieur le Gestionnaire,
Nonobstant nos lettres, celle du dernier employeur de mon client, sa propre lettre d’y a plus de quatre ans et de la mienne, vous ne répondez toujours pas bien qu’un moment, j’ai même pris un rendez-vous que vous ne cessez d’éviter promptement.
Je ne veux pas croire les informations nous révélées par nos propres enquêtes que ses cotisations de la période de 2013 (époque de son employeur FIBANK SA) à ce jour, seraient inexistantes dans votre système informatique malgré qu’il n’ait cessé de s’acquitter de cette obligation légale ; soit la cause de ces atermoiements.
J’espère vous comprenez ce jour que cette lettre soit également transmise en copies à son Excellence Madame la Ministre de Travail et Prévoyance Sociale ainsi qu’à la plus haute hiérarchie de votre institution. Tant que je n’aurais de suite, je ne compte pas m’arrêter là, dès lors mon client réclame son allocation unique ; ce qui est un droit le plus légitime.
Pour votre gouverne, je vous transmets aussi un tableau récapitulatif des cotisations échantillons de mon client totalisant l’équivalent de plus de vingt mille dollars américains en dollars, francs congolais et zaïre monnaies toutes confondues pour faciliter vos calculs de rémunération moyenne.
Dans l’attente de vous lire sous peu, je vous prie d’agréer, Monsieur le Gestionnaire, l’expression de mes salutations patriotiques.

... /...
Remarque : Vous aussi pouvez nous envoyer vos doléances par notre adresse mail via le site de Média Congo si vous désirez qu'elles soient portées ainsi à la connaissance des autorités qui ont encore le cœur de venir en aide au peuple opprimé. Nous continuerons à suivre ce dossier pour vous, jusqu'à son dénouement.
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Le commandement d’aimer
left
Annonce Précédente : La monstruosité de Front Contre le Congo (FCC)