mediacongo.net - Petites annonces - Le Peuple doit savoir faire des analyses du moment

Le Peuple doit savoir faire des analyses du moment

Il eut un temps, notre rédaction disait que le Président de la République travaillait avec ses opposants dans la coalition de la mort, laquelle n’a rien prévu pour le peuple. Aujourd’hui, le temps nous a donné raison.
A entendre le budget que les deux chambres ont validé pour l’année 2021, cela démontre amplement que ces médiocres veulent toujours nous faire croire que le pays n’a pas l’argent. Pourtant, en quasiment deux ans d’exercice de ce mandat, nous avons appris des vols et détournements scandaleux, des allocations de l’ex-Président qui représentent l’officialisation de détournement des deniers publics, la mauvaise gouvernance, n’en parlons pas !
En outre lorsque nous avons entendu le ministre de budget dire que 80% des recettes de l’Etat vont dans la rémunération ! Nous étions sidérés. Alors si cela est vrai comme l’a dit le ministre national du budget, à quand les investissements de l’Etat ? L’on vous dira l’Etat n’est pas là pour investir. Alors comment résorber le chômage ?
Si l’Inspection Générale de Finance creuse bien dans cette rémunération, elle trouvera certes des fictifs, lesquels ouvriront davantage la porte de prison de ces mêmes gouvernants de jadis qui clament aujourd’hui vouloir travailler pour le bonheur du peuple. Mais de qui se moquent-ils ?
Le ministre du budget aurait mieux fait de ressortir ces 80% en termes de groupes pour savoir qui est réellement budgétivores. Les fonctionnaires de la base, les ministres eux-mêmes, les députés, les sénateurs ou les Présidents (l’ex et l’actuel) ! Pourquoi ces gouvernants ne veulent jamais respecter la tension barémique de 1/10 ? Parce qu’ils veulent maintenir la masse, la vraie base dans la pauvreté.
La vraie crainte du Front Contre le Congo, c’est de se retrouver en prison. Ils ont tellement trempé leurs mains dans les caisses de l’Etat, pour eux, une justice ferme équivaut à la prison. C’est pourquoi ils tiennent mordicus à garder le pouvoir, à avoir une justice affaiblie, une inspection inexistence. En plus, rien ne nous convainc qu’ils sont prêts à travailler pour améliorer les conditions de vie de la population. En 18 ans, le FCC n’a fait qu’enfoncer la population. En 2 ans de coalition, ils n’ont fait que freiner l’élan du Président de la République bien qu’ils feignent de faire le contraire !
Dans un de nos articles, autour du profil d’un Chef d’Etat, savoir faire le lion était aussi signalé. Nous croyons c’est le moment. Le peuple, réelle majorité de base, doit impérativement soutenir FATSHI dans tout ce qu’il fait présentement. Jusqu’au sacrifice suprême si nous voulons vivre libre dans notre pays. Ce n’est pas un étranger et un groupe de traitres RD Congolais qui doivent maintenir plus de 70 millions en otage.
Le peuple dit-on en science politique mérite les dirigeants qu’il a. Or, nous ne voulons plus de FCC. Un soi-disant accord ne peut avoir la primauté sur la constitution. Si l’esprit de mort poursuit ceux qui tiennent encore au FCC en prônant la guerre civile, puisqu’il faut l’appeler par son nom, beaucoup de pays qui ont aspiré à la vraie liberté, sont passés par là, ce n’est pas à nous, RD Congolais, de faire la différence. C’est malheureusement la vérité que tous ne veulent entendre ou voir en face. A moins que nous ayons une armée et une police capable de mettre hors d’état de nuire tous ceux qui veulent encore du FCC qui nous a paupérisé près de 20 ans.
Certains nous diront d’être extrémistes. A ceux-là, nous dirions que l’homme n’écoute que son propre langage. Lorsque le maître-nageur avait proposé d’envoyer nos troubles fêtes au fleuve, vous avez été témoins de leurs agitations. Pendant que tous constatent que rien ne marche, eux disent que tout va bien !
Il n’y a pas une autre solution avec ces gens. Le Président leur a donné l’occasion de changer et non de périr mais ils ne semblent pas comprendre. Ils comptent tellement sur les 2500 soldats qu’entretienne leur Yemeyi au point de croire qu’à lui seul et ses traitres, qu’ils ont déjà un petit pays – Kingakati - dans un grand pays – la RDC -. Ils ont tellement fait du mal au peuple, ils tiennent à nous maintenir dans un état de sous homme !!! Cette fois-ci ou jamais, nous devons nous défaire de ces malfrats, ces malfaiteurs qui n’obéissent qu’à leurs esprits mesquins, despotiques.
Un ministre bougre de cette plateforme a même osé mal utiliser la phrase de Martin Luther King à tort, disant : « soit nous vivons ensemble comme des hommes ou nous mourrions comme des idiots ! » 12 millions de Rwandais contre 80 millions de Congolais. Fait-il bien des calculs ?! Ah, le crapaud qui veut se faire gros comme le bœuf ! Nous avons noté ces menaces cher Moise Nyarugabo. Le moment venu, que la communauté internationale ne parle pas de génocide et vous comprendriez une autre face de RD Congolais que vous n’avez jamais soupçonné.
Le ministre de Finance libère la paie des policiers et militaires de Novembre pendant que d’autres ministères n’ont pas encore touché Octobre ! Quelle subtilité cher ministre de FCC ? Lorsque KABUYA vous pointe du doigt, vous portez plainte. Nous vous visiterons bientôt dans vos maisons. Ne pensez pas que nous ne lisons pas les actes que vous posez.
Quant à Yemeyi, l’homme ne devient dictateur que si la population le lui permet. Tant que la population dira NIET, ces genres de gouvernants, ne trôneront plus jamais sur la RDC. 18 ans de mauvaise gouvernance, c’est assez.
Notre bien-aimé Président FATSHI, Alea Jacta Est ! Qu’on en finisse. Trop, c’est trop.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Le Peuple doit savoir faire des analyses du moment

Postée le: 17.11.2020
Ville : BUKAVU
Description

Il eut un temps, notre rédaction disait que le Président de la République travaillait avec ses opposants dans la coalition de la mort, laquelle n’a rien prévu pour le peuple. Aujourd’hui, le temps nous a donné raison.
A entendre le budget que les deux chambres ont validé pour l’année 2021, cela démontre amplement que ces médiocres veulent toujours nous faire croire que le pays n’a pas l’argent. Pourtant, en quasiment deux ans d’exercice de ce mandat, nous avons appris des vols et détournements scandaleux, des allocations de l’ex-Président qui représentent l’officialisation de détournement des deniers publics, la mauvaise gouvernance, n’en parlons pas !
En outre lorsque nous avons entendu le ministre de budget dire que 80% des recettes de l’Etat vont dans la rémunération ! Nous étions sidérés. Alors si cela est vrai comme l’a dit le ministre national du budget, à quand les investissements de l’Etat ? L’on vous dira l’Etat n’est pas là pour investir. Alors comment résorber le chômage ?
Si l’Inspection Générale de Finance creuse bien dans cette rémunération, elle trouvera certes des fictifs, lesquels ouvriront davantage la porte de prison de ces mêmes gouvernants de jadis qui clament aujourd’hui vouloir travailler pour le bonheur du peuple. Mais de qui se moquent-ils ?
Le ministre du budget aurait mieux fait de ressortir ces 80% en termes de groupes pour savoir qui est réellement budgétivores. Les fonctionnaires de la base, les ministres eux-mêmes, les députés, les sénateurs ou les Présidents (l’ex et l’actuel) ! Pourquoi ces gouvernants ne veulent jamais respecter la tension barémique de 1/10 ? Parce qu’ils veulent maintenir la masse, la vraie base dans la pauvreté.
La vraie crainte du Front Contre le Congo, c’est de se retrouver en prison. Ils ont tellement trempé leurs mains dans les caisses de l’Etat, pour eux, une justice ferme équivaut à la prison. C’est pourquoi ils tiennent mordicus à garder le pouvoir, à avoir une justice affaiblie, une inspection inexistence. En plus, rien ne nous convainc qu’ils sont prêts à travailler pour améliorer les conditions de vie de la population. En 18 ans, le FCC n’a fait qu’enfoncer la population. En 2 ans de coalition, ils n’ont fait que freiner l’élan du Président de la République bien qu’ils feignent de faire le contraire !
Dans un de nos articles, autour du profil d’un Chef d’Etat, savoir faire le lion était aussi signalé. Nous croyons c’est le moment. Le peuple, réelle majorité de base, doit impérativement soutenir FATSHI dans tout ce qu’il fait présentement. Jusqu’au sacrifice suprême si nous voulons vivre libre dans notre pays. Ce n’est pas un étranger et un groupe de traitres RD Congolais qui doivent maintenir plus de 70 millions en otage.
Le peuple dit-on en science politique mérite les dirigeants qu’il a. Or, nous ne voulons plus de FCC. Un soi-disant accord ne peut avoir la primauté sur la constitution. Si l’esprit de mort poursuit ceux qui tiennent encore au FCC en prônant la guerre civile, puisqu’il faut l’appeler par son nom, beaucoup de pays qui ont aspiré à la vraie liberté, sont passés par là, ce n’est pas à nous, RD Congolais, de faire la différence. C’est malheureusement la vérité que tous ne veulent entendre ou voir en face. A moins que nous ayons une armée et une police capable de mettre hors d’état de nuire tous ceux qui veulent encore du FCC qui nous a paupérisé près de 20 ans.
Certains nous diront d’être extrémistes. A ceux-là, nous dirions que l’homme n’écoute que son propre langage. Lorsque le maître-nageur avait proposé d’envoyer nos troubles fêtes au fleuve, vous avez été témoins de leurs agitations. Pendant que tous constatent que rien ne marche, eux disent que tout va bien !
Il n’y a pas une autre solution avec ces gens. Le Président leur a donné l’occasion de changer et non de périr mais ils ne semblent pas comprendre. Ils comptent tellement sur les 2500 soldats qu’entretienne leur Yemeyi au point de croire qu’à lui seul et ses traitres, qu’ils ont déjà un petit pays – Kingakati - dans un grand pays – la RDC -. Ils ont tellement fait du mal au peuple, ils tiennent à nous maintenir dans un état de sous homme !!! Cette fois-ci ou jamais, nous devons nous défaire de ces malfrats, ces malfaiteurs qui n’obéissent qu’à leurs esprits mesquins, despotiques.
Un ministre bougre de cette plateforme a même osé mal utiliser la phrase de Martin Luther King à tort, disant : « soit nous vivons ensemble comme des hommes ou nous mourrions comme des idiots ! » 12 millions de Rwandais contre 80 millions de Congolais. Fait-il bien des calculs ?! Ah, le crapaud qui veut se faire gros comme le bœuf ! Nous avons noté ces menaces cher Moise Nyarugabo. Le moment venu, que la communauté internationale ne parle pas de génocide et vous comprendriez une autre face de RD Congolais que vous n’avez jamais soupçonné.
Le ministre de Finance libère la paie des policiers et militaires de Novembre pendant que d’autres ministères n’ont pas encore touché Octobre ! Quelle subtilité cher ministre de FCC ? Lorsque KABUYA vous pointe du doigt, vous portez plainte. Nous vous visiterons bientôt dans vos maisons. Ne pensez pas que nous ne lisons pas les actes que vous posez.
Quant à Yemeyi, l’homme ne devient dictateur que si la population le lui permet. Tant que la population dira NIET, ces genres de gouvernants, ne trôneront plus jamais sur la RDC. 18 ans de mauvaise gouvernance, c’est assez.
Notre bien-aimé Président FATSHI, Alea Jacta Est ! Qu’on en finisse. Trop, c’est trop.
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Longue vie pour vos voitures,camions, Motos et groupes électrogènes
left
Annonce Précédente : Pause dans la musique