mediacongo.net - Petites annonces - REFUS DES AGENTS CNSS - Caisse Nationale de Sécurité Sociale

REFUS DES AGENTS CNSS - Caisse Nationale de Sécurité Sociale

Nous aurons tout vu dans ce pays. Si les agents de la CNSS ne savent pas que les pourvoyeurs de leur travail ce sont les pensionnés alors c’est grave.
Dans une de nos publications, nous dénoncions la maltraitance que supportent les pensionnés quand ils font des tours et des tours sans suite de leurs dossiers. Certains, ne savent même plus à quel saint se vouer.
Il est inimaginable un pensionné qui ne demande que de confronter ses calculs aux « experts » de la CNSS sans succès. Ces derniers restent catégoriques en disant : « nous ne faisons pas de comparaison des calculs avec les pensionnés parce que c’est la machine qui fait tout ! » comme si la machine était capable, intelligente pour faire ces calculs seule. D’autres agents vont jusqu’à dire : « vous pouvez aller voir la DG, mais elle vous retournera toujours auprès de nous. Nous sommes habitués aux réclamations » quel mépris à l’égard de ces vieux papas et mamans !
Nous ne cessons de réclamer l’audit de la procédure de traitement des dossiers par l’Inspection Générale de Finance afin de ressortir des recommandations pouvant rendre fluide ce travail.
D’un côté, leurs fichiers informatiques n’étant pas à jour, incapable de suivre en temps réel les carrières des employés, les agents de la CNSS et leur DG brillent dans l’incompétence de satisfaire à temps les pensionnés. Oubliant que certains d’entre eux n’attendent que ces paiements pour leurs survies.
Néanmoins, tout candidat pensionné doit retenir que le montant mensuel de la pension est calculé en prenant la rémunération moyenne multipliée par la carrière (en mois), divisé par le nombre de mois considérés dans les calculs de la moyenne multipliés par douze.
Cette formule étant simple d’application, n’eut-été le désordre que la CNSS connaisse dans ses fichiers pensionnés, en maximum deux jours chaque pensionné serait en mesure de toucher son trimestre sans encombre.
Si madame le DG a de difficultés pour encadrer son service à sortir au moins 20 dossiers des pensionnés par jour, il n’a qu’à démissionner. Comme il existe bien des personnes aguerries, elles sauront remettre cette caisse dans une fluidité indispensable pour nos pauvres pensionnés.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

REFUS DES AGENTS CNSS - Caisse Nationale de Sécurité Sociale

Postée le: 08.01.2021
Ville : KINSHASA
Description

Nous aurons tout vu dans ce pays. Si les agents de la CNSS ne savent pas que les pourvoyeurs de leur travail ce sont les pensionnés alors c’est grave.
Dans une de nos publications, nous dénoncions la maltraitance que supportent les pensionnés quand ils font des tours et des tours sans suite de leurs dossiers. Certains, ne savent même plus à quel saint se vouer.
Il est inimaginable un pensionné qui ne demande que de confronter ses calculs aux « experts » de la CNSS sans succès. Ces derniers restent catégoriques en disant : « nous ne faisons pas de comparaison des calculs avec les pensionnés parce que c’est la machine qui fait tout ! » comme si la machine était capable, intelligente pour faire ces calculs seule. D’autres agents vont jusqu’à dire : « vous pouvez aller voir la DG, mais elle vous retournera toujours auprès de nous. Nous sommes habitués aux réclamations » quel mépris à l’égard de ces vieux papas et mamans !
Nous ne cessons de réclamer l’audit de la procédure de traitement des dossiers par l’Inspection Générale de Finance afin de ressortir des recommandations pouvant rendre fluide ce travail.
D’un côté, leurs fichiers informatiques n’étant pas à jour, incapable de suivre en temps réel les carrières des employés, les agents de la CNSS et leur DG brillent dans l’incompétence de satisfaire à temps les pensionnés. Oubliant que certains d’entre eux n’attendent que ces paiements pour leurs survies.
Néanmoins, tout candidat pensionné doit retenir que le montant mensuel de la pension est calculé en prenant la rémunération moyenne multipliée par la carrière (en mois), divisé par le nombre de mois considérés dans les calculs de la moyenne multipliés par douze.
Cette formule étant simple d’application, n’eut-été le désordre que la CNSS connaisse dans ses fichiers pensionnés, en maximum deux jours chaque pensionné serait en mesure de toucher son trimestre sans encombre.
Si madame le DG a de difficultés pour encadrer son service à sortir au moins 20 dossiers des pensionnés par jour, il n’a qu’à démissionner. Comme il existe bien des personnes aguerries, elles sauront remettre cette caisse dans une fluidité indispensable pour nos pauvres pensionnés.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : La croix debout
left
Annonce Précédente : Le mystère de la vie