mediacongo.net - Petites annonces - Je suis né au Chili. Mon père était alcoolique et nous battait violemment. Un jour, ma mère est partie, emmenant mon petit frère avec elle. Je n’avais que cinq ans...

Je suis né au Chili. Mon père était alcoolique et nous battait violemment. Un jour, ma mère est partie, emmenant mon petit frère avec elle. Je n’avais que cinq ans...

Quand mon père et ma mère m’auraient abandonné, l’Éternel me recueillera.

Psaume 27. 10

Une femme oubliera-t-elle son nourrisson… ? Même celles-là oublieront… mais moi, je ne t’oublierai pas. Voici, je t’ai gravée sur les paumes de mes mains.

Ésaïe 49. 15, 16

Un témoignage venu du Chili (1)

“Je suis né au Chili. Mon père était alcoolique et nous battait violemment. Un jour, ma mère est partie, emmenant mon petit frère avec elle. Je n’avais que cinq ans, j’ai couru chez mes grands-parents puis chez mes oncles pour obtenir de l’aide, mais ils m’ont tous rejeté. Alors j’ai décidé de m’enfuir. Pendant quatre ans, les rues ont été ma maison. Finalement, on m’a conduit dans un orphelinat mais ma situation, marquée par la violence et les coups, était presque pire. Quand j’ai eu treize ans, je me suis enfui et j’ai erré pendant vingt jours, complètement perdu.

Un soir, alors que je marchais dans une ruelle sombre, j’ai vu une femme marcher vers moi… C’était ma mère ! Je ne l’avais pas revue depuis huit ans mais elle m’a reconnu et m’a emmené vivre avec elle, mon beau-père et ma demi-soeur.

J’avais enfin une maison. Mais j’ai commencé à avoir des problèmes de santé. J’étais tout courbé et je pouvais à peine marcher. J’ai subi une intervention chirurgicale et suis resté plus d’un an à l’hôpital.

Petit à petit, j’ai commencé à aller mieux dans mon corps, mais je suis devenu terriblement déprimé, avec des pensées de suicide.

À cette époque, ma mère et mon beau-père ont connu le Seigneur Jésus, et ma mère a commencé à me parler de l’amour de Dieu. Inexplicablement, l’amour que je ressentais pour ma mère est devenu haine et ressentiment. Je lui disais : Ne me parle pas d’amour après m’avoir abandonné pendant tant d’années.”

(fin demain)

(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Je suis né au Chili. Mon père était alcoolique et nous battait violemment. Un jour, ma mère est partie, emmenant mon petit frère avec elle. Je n’avais que cinq ans...

Postée le: 21.01.2021
Ville : LUBUMBASHI
Description

Quand mon père et ma mère m’auraient abandonné, l’Éternel me recueillera.

Psaume 27. 10

Une femme oubliera-t-elle son nourrisson… ? Même celles-là oublieront… mais moi, je ne t’oublierai pas. Voici, je t’ai gravée sur les paumes de mes mains.

Ésaïe 49. 15, 16

Un témoignage venu du Chili (1)

“Je suis né au Chili. Mon père était alcoolique et nous battait violemment. Un jour, ma mère est partie, emmenant mon petit frère avec elle. Je n’avais que cinq ans, j’ai couru chez mes grands-parents puis chez mes oncles pour obtenir de l’aide, mais ils m’ont tous rejeté. Alors j’ai décidé de m’enfuir. Pendant quatre ans, les rues ont été ma maison. Finalement, on m’a conduit dans un orphelinat mais ma situation, marquée par la violence et les coups, était presque pire. Quand j’ai eu treize ans, je me suis enfui et j’ai erré pendant vingt jours, complètement perdu.

Un soir, alors que je marchais dans une ruelle sombre, j’ai vu une femme marcher vers moi… C’était ma mère ! Je ne l’avais pas revue depuis huit ans mais elle m’a reconnu et m’a emmené vivre avec elle, mon beau-père et ma demi-soeur.

J’avais enfin une maison. Mais j’ai commencé à avoir des problèmes de santé. J’étais tout courbé et je pouvais à peine marcher. J’ai subi une intervention chirurgicale et suis resté plus d’un an à l’hôpital.

Petit à petit, j’ai commencé à aller mieux dans mon corps, mais je suis devenu terriblement déprimé, avec des pensées de suicide.

À cette époque, ma mère et mon beau-père ont connu le Seigneur Jésus, et ma mère a commencé à me parler de l’amour de Dieu. Inexplicablement, l’amour que je ressentais pour ma mère est devenu haine et ressentiment. Je lui disais : Ne me parle pas d’amour après m’avoir abandonné pendant tant d’années.”

(fin demain)

(La Bonne semence)
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Solution aux désordres de la CNSS (I)
left
Annonce Précédente : Déchargez-vous de vos fardeaux