mediacongo.net - Petites annonces - Inconscience de la Police de Parking de Bibwa

Inconscience de la Police de Parking de Bibwa

Il est parvenu ce matin sur la table de notre rédaction, une situation qui devient inadmissible au parking de Bibwa entre la station ML et la police censée mettre de l'ordre à l'entrée de cette avenue.
En effet la population se plaint de l'inconscience de la police dans la gestion de cette entrée de ce quartier semi-rural. Non seulement les compatriotes appelés WEWA barrent systématiquement l'entrée au passage des véhicules mais aussi les vendeurs rendent la fameuse avenue crasseuse et étroite. Il y a risque que les véhicules écrasent ces vendeurs et WEWA mais tout le monde se demande que fait le général KASONGO pour coordonner ses troupes. FATSHI nous apprend dans sa gestion la vérité universelle disant :"il n'y a pas de mauvaises troupes mais plutôt des mauvais chefs". Si le général est incapable d'instruire correctement ses éléments qu'il se retire. Nous n'avons plus besoin des responsables distraits.
Nous avons promis à nos lecteurs, qu'ils continuent à nous signaler des cas pareils pour porter cela à la connaissance des autorités qui veulent bien appliquer la philosophie et héritage du sphinx de LIMETE du peuple d'abord. Nous voulons des responsables de la ville qui tiennent compte de ces petits détails pour ne pas rater la bonne gestion de la cité.
Si cette situation ne change pas, nous y reviendrons...
Merci aux lecteurs qui nous tiennent au courant de situations anormales qui se passent à travers le pays.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Inconscience de la Police de Parking de Bibwa

Postée le: 04.02.2021
Ville : KINSHASA
Description

Il est parvenu ce matin sur la table de notre rédaction, une situation qui devient inadmissible au parking de Bibwa entre la station ML et la police censée mettre de l'ordre à l'entrée de cette avenue.
En effet la population se plaint de l'inconscience de la police dans la gestion de cette entrée de ce quartier semi-rural. Non seulement les compatriotes appelés WEWA barrent systématiquement l'entrée au passage des véhicules mais aussi les vendeurs rendent la fameuse avenue crasseuse et étroite. Il y a risque que les véhicules écrasent ces vendeurs et WEWA mais tout le monde se demande que fait le général KASONGO pour coordonner ses troupes. FATSHI nous apprend dans sa gestion la vérité universelle disant :"il n'y a pas de mauvaises troupes mais plutôt des mauvais chefs". Si le général est incapable d'instruire correctement ses éléments qu'il se retire. Nous n'avons plus besoin des responsables distraits.
Nous avons promis à nos lecteurs, qu'ils continuent à nous signaler des cas pareils pour porter cela à la connaissance des autorités qui veulent bien appliquer la philosophie et héritage du sphinx de LIMETE du peuple d'abord. Nous voulons des responsables de la ville qui tiennent compte de ces petits détails pour ne pas rater la bonne gestion de la cité.
Si cette situation ne change pas, nous y reviendrons...
Merci aux lecteurs qui nous tiennent au courant de situations anormales qui se passent à travers le pays.
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : OFFRE D'EMPLOI
left
Annonce Précédente : À 25 ans, j’avais tout pour être heureuse : mari, logement, travail… et la santé. Mais les souvenirs de mon enfance me hantaient