mediacongo.net - Petites annonces - INQUIETUDE A LA CNSS

INQUIETUDE A LA CNSS

Nous ne cessons de lancer l’alerte sur la façon dont la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) est gérée. A l’époque de Mobutu, cette caisse a permis grâce au ratio obligatoire à observer dans sa gestion quotidienne que l’Etat réalise des investissements.
En effet, dans les textes qui régissent cette caisse, il est strictement interdit d’utiliser plus de 20% des cotisations des pensionnés. Les 80% jadis ont permis la construction des bâtiments de Royal et d’autres pour lesquels, la caisse encaisse des loyers. A ce jour, l’IGF peut-elle nous confirmer si ces rapports de 20 et 80 susmentionnés sont respectés ?
En outre, la gestion ou la nomination d’un Directeur Général dans cette institution appartenant aux travailleurs et employeurs devait se faire à tour de rôle. La FEC peut se choisir un mandataire pour un temps et, les syndicalistes aussi après les font. Si le Directeur Général est issu de la FEC, l’adjoint doit être issu des syndicalistes et vice-versa. 18 ans durant le règne de ceux qui ont brillé dans la médiocrité ; ils se sont permis de promouvoir leurs enfants inexpérimentés aux postes des directeurs croyant que le principe évoqué ci-dessus ne sera plus d’application.
L’Etat RD Congolais a l’obligation de protéger l’argent des pensionnés à travers des contrôles inopinés et/ou permanents de l’IGF pour garantir la paix sociale. Jadis, nos parents pensionnés étaient entièrement soignés par l’hôpital de Matonge de la CNSS. Aujourd’hui, seule la consultation est gratuite, les soins sont laissés aux pauvres qui ont durant toute leurs vies professionnelles cotisés. Malheureusement, lors des consultations du chef de l’Etat, aucune invitation par voie des ondes n’a été lancée à l’endroit des pensionnés. C’est dire, qu’ils sont dans l’oubliette de l’histoire. Pourtant, ce sont eux qui ont apporté de l’argent à la CNSS.
Comme si le non-respect de rapport 20 et 80 pour cents ne suffisait pas, la caisse se permet d’octroyer des frais des week-ends à ses cadres dans le mépris total de ce ratio au risque et péril de l’avenir de toute une frange de la population qui va en retraite. Il suffit de voir le charroi automobile que ses agents détiennent pendant que les prestataires ou pensionnés font des va-et-vient de mois et des mois sans accéder à leurs droits le plus légitime.
Nous invitons même les journalistes de Tokomi wapi ou de Top Congo ou autres, de visiter et interroger une fois les pensionnés qui défilent à la DUK-NORD de la CNSS pour permettre à ces voix de sans voix (VSV) de s’exprimer.
Pour notre part, à la rédaction du livre ouvert, nous essayons tant soit peut d’alerter avant qu’il ne soit trop tard…
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

INQUIETUDE A LA CNSS

Postée le: 18.02.2021
Ville : KINSHASA
Description

Nous ne cessons de lancer l’alerte sur la façon dont la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) est gérée. A l’époque de Mobutu, cette caisse a permis grâce au ratio obligatoire à observer dans sa gestion quotidienne que l’Etat réalise des investissements.
En effet, dans les textes qui régissent cette caisse, il est strictement interdit d’utiliser plus de 20% des cotisations des pensionnés. Les 80% jadis ont permis la construction des bâtiments de Royal et d’autres pour lesquels, la caisse encaisse des loyers. A ce jour, l’IGF peut-elle nous confirmer si ces rapports de 20 et 80 susmentionnés sont respectés ?
En outre, la gestion ou la nomination d’un Directeur Général dans cette institution appartenant aux travailleurs et employeurs devait se faire à tour de rôle. La FEC peut se choisir un mandataire pour un temps et, les syndicalistes aussi après les font. Si le Directeur Général est issu de la FEC, l’adjoint doit être issu des syndicalistes et vice-versa. 18 ans durant le règne de ceux qui ont brillé dans la médiocrité ; ils se sont permis de promouvoir leurs enfants inexpérimentés aux postes des directeurs croyant que le principe évoqué ci-dessus ne sera plus d’application.
L’Etat RD Congolais a l’obligation de protéger l’argent des pensionnés à travers des contrôles inopinés et/ou permanents de l’IGF pour garantir la paix sociale. Jadis, nos parents pensionnés étaient entièrement soignés par l’hôpital de Matonge de la CNSS. Aujourd’hui, seule la consultation est gratuite, les soins sont laissés aux pauvres qui ont durant toute leurs vies professionnelles cotisés. Malheureusement, lors des consultations du chef de l’Etat, aucune invitation par voie des ondes n’a été lancée à l’endroit des pensionnés. C’est dire, qu’ils sont dans l’oubliette de l’histoire. Pourtant, ce sont eux qui ont apporté de l’argent à la CNSS.
Comme si le non-respect de rapport 20 et 80 pour cents ne suffisait pas, la caisse se permet d’octroyer des frais des week-ends à ses cadres dans le mépris total de ce ratio au risque et péril de l’avenir de toute une frange de la population qui va en retraite. Il suffit de voir le charroi automobile que ses agents détiennent pendant que les prestataires ou pensionnés font des va-et-vient de mois et des mois sans accéder à leurs droits le plus légitime.
Nous invitons même les journalistes de Tokomi wapi ou de Top Congo ou autres, de visiter et interroger une fois les pensionnés qui défilent à la DUK-NORD de la CNSS pour permettre à ces voix de sans voix (VSV) de s’exprimer.
Pour notre part, à la rédaction du livre ouvert, nous essayons tant soit peut d’alerter avant qu’il ne soit trop tard…
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : INSCRIPTION MASTER PROFESSIONNEL EN LOGISTIQUE
left
Annonce Précédente : Foire de la femme entrepreneur foire f