mediacongo.net - Petites annonces - Le 24 décembre 2000 je suis à la rue avec mes deux filles âgées de 6 et 2 ans. Encore un échec… Je suis écorchée, lasse, révoltée, dégoûtée de tout ce que la vie m’a réservé. Sur q

Le 24 décembre 2000 je suis à la rue avec mes deux filles âgées de 6 et 2 ans. Encore un échec… Je suis écorchée, lasse, révoltée, dégoûtée de tout ce que la vie m’a réservé. Sur q

Ainsi dit l’Éternel, Dieu… : J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes, … je te délivrerai.

Ésaïe 38. 5, 6

L’Éternel m’est apparu de loin : Je t’ai aimée d’un amour éternel ; c’est pourquoi je t’attire avec bonté.

Jérémie 31. 3

Dieu est venu dans ma galère (1)

“Le 24 décembre 2000 je suis à la rue avec mes deux filles âgées de 6 et 2 ans. Encore un échec… Je suis écorchée, lasse, révoltée, dégoûtée de tout ce que la vie m’a réservé. Sur qui compter ? Je suis seule dans cette galère.

Le 27 décembre l’assistante sociale me propose une place dans un centre qui accueille des personnes victimes de violence familiale. J’y ai été accueillie par une gentille dame, qui semblait différente des autres. Des messages bibliques étaient inscrits un peu partout sur les murs, cela m’a paru rassurant.

Après quelques jours où j’avais été révoltée et très agressive, on m’a proposé de lire une parabole des évangiles. Cela a produit une lutte intérieure en moi. Je me suis posé des questions : comment un Dieu comme celui de la Bible, si puissant, si bon, pouvait-il aimer une fille comme moi ? J’en étais indigne, fille de rien, incapable d’avoir avec les autres des relations normales. Comment pouvait-il me regarder et attendre quelque chose de moi ? Je devais changer de vie pour ne plus m’enliser dans le sable ! Je me suis mise à pleurer, me ”vidant“ de toute cette souffrance, de tout ce passé et de ce présent si pesant, en demandant à Dieu de me guider dans la vie.

Le 1er janvier 2001 lors du repas de réveillon avec les résidents, j’ai ressenti en moi une chaleur, un sentiment de plénitude, d’amour, comme cela ne s’explique pas ! Quelque chose qui me remplissait et me rassurait. J’étais aimée ! Dieu m’aimait ! Jamais je n’avais ressenti un tel amour inconditionnel.”

(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png

prev
next


Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Le 24 décembre 2000 je suis à la rue avec mes deux filles âgées de 6 et 2 ans. Encore un échec… Je suis écorchée, lasse, révoltée, dégoûtée de tout ce que la vie m’a réservé. Sur q

Postée le: 25.02.2021
Ville : LUBUMBASHI
Description

Ainsi dit l’Éternel, Dieu… : J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes, … je te délivrerai.

Ésaïe 38. 5, 6

L’Éternel m’est apparu de loin : Je t’ai aimée d’un amour éternel ; c’est pourquoi je t’attire avec bonté.

Jérémie 31. 3

Dieu est venu dans ma galère (1)

“Le 24 décembre 2000 je suis à la rue avec mes deux filles âgées de 6 et 2 ans. Encore un échec… Je suis écorchée, lasse, révoltée, dégoûtée de tout ce que la vie m’a réservé. Sur qui compter ? Je suis seule dans cette galère.

Le 27 décembre l’assistante sociale me propose une place dans un centre qui accueille des personnes victimes de violence familiale. J’y ai été accueillie par une gentille dame, qui semblait différente des autres. Des messages bibliques étaient inscrits un peu partout sur les murs, cela m’a paru rassurant.

Après quelques jours où j’avais été révoltée et très agressive, on m’a proposé de lire une parabole des évangiles. Cela a produit une lutte intérieure en moi. Je me suis posé des questions : comment un Dieu comme celui de la Bible, si puissant, si bon, pouvait-il aimer une fille comme moi ? J’en étais indigne, fille de rien, incapable d’avoir avec les autres des relations normales. Comment pouvait-il me regarder et attendre quelque chose de moi ? Je devais changer de vie pour ne plus m’enliser dans le sable ! Je me suis mise à pleurer, me ”vidant“ de toute cette souffrance, de tout ce passé et de ce présent si pesant, en demandant à Dieu de me guider dans la vie.

Le 1er janvier 2001 lors du repas de réveillon avec les résidents, j’ai ressenti en moi une chaleur, un sentiment de plénitude, d’amour, comme cela ne s’explique pas ! Quelque chose qui me remplissait et me rassurait. J’étais aimée ! Dieu m’aimait ! Jamais je n’avais ressenti un tel amour inconditionnel.”

(La Bonne semence)
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : VOUS AVEZ UN PROJET DE CONSTRUCTION DES MAISONS & CITE & IMMEUBLES & ECOLES & EGLISES ET AUTRES CONTACTEZ NOUS
left
Annonce Précédente : La température : elle est de 15 millions de degrés Celsius au centre du soleil et nous nous trouvons à 150 millions de kilomètres de celui-ci, juste à la bonne distance pour que la