mediacongo.net - Petites annonces - Amen et Alléluia

Amen et Alléluia

Il est mon Dieu, je me confierai en lui… Il te couvrira de ses plumes, et sous ses ailes tu auras un refuge ; sa vérité sera ton bouclier et ta cuirasse. Tu n’auras pas peur des frayeurs de la nuit, ni de la flèche qui vole de jour…- toi, tu ne seras pas atteint.

Psaume 91. 2-7

Amen et Alléluia

Deux mots merveilleux communs à tous les chrétiens du monde, dans toutes les langues. Voici l’histoire d’un soldat roumain, Ana Gheorghe, pendant la 2e guerre mondiale.

Les troupes russes avaient envahi la région de la Bessarabie en Roumanie et étaient entrées en Moldavie. Ana et ses camarades étaient terrifiés. Les balles sifflaient autour d’eux et les obus faisaient trembler le sol. Pendant la journée, Ana cherchait du réconfort dans sa Bible, et la nuit, il se répétait des versets qu’il avait mémorisés.

Un jour, au cours d’une attaque ennemie, Ana est séparé de sa compagnie. Paniqué, il s’enfuit dans la forêt où, épuisé, il s’endort au pied d’un arbre. Le lendemain, il essaie de retrouver ses camarades, avance prudemment vers le front. Comme le bruit de la bataille se rapproche, il lève son fusil et, le doigt sur la gâchette, guette l’ennemi. Ses nerfs sont à vif.

- Toutes mes intentions et mes efforts de bravoure ne m’ont servi à rien à cet instant, dira-t-il plus tard. Quand, à vingt mètres, un soldat russe est apparu, j’ai lâché mon fusil et je suis tombé à genoux. Le visage entre les mains, j’ai prié. J’attendais le contact glacé du canon ennemi sur ma tête quand j’ai ressenti une légère pression sur l’épaule. J’ai ouvert lentement les yeux. Mon ennemi était agenouillé près de moi, son fusil posé près du mien. Ses yeux étaient fermés. Il priait aussi. Chacun dans sa langue, unis par l’amour de Dieu, nous avons terminé par ces deux mots : “Alléluia… Amen !” Émus à l’extrême, nous nous sommes séparés après une chaleureuse accolade.

(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Amen et Alléluia

Postée le: 03.03.2021
Ville : LUBUMBASHI
Description

Il est mon Dieu, je me confierai en lui… Il te couvrira de ses plumes, et sous ses ailes tu auras un refuge ; sa vérité sera ton bouclier et ta cuirasse. Tu n’auras pas peur des frayeurs de la nuit, ni de la flèche qui vole de jour…- toi, tu ne seras pas atteint.

Psaume 91. 2-7

Amen et Alléluia

Deux mots merveilleux communs à tous les chrétiens du monde, dans toutes les langues. Voici l’histoire d’un soldat roumain, Ana Gheorghe, pendant la 2e guerre mondiale.

Les troupes russes avaient envahi la région de la Bessarabie en Roumanie et étaient entrées en Moldavie. Ana et ses camarades étaient terrifiés. Les balles sifflaient autour d’eux et les obus faisaient trembler le sol. Pendant la journée, Ana cherchait du réconfort dans sa Bible, et la nuit, il se répétait des versets qu’il avait mémorisés.

Un jour, au cours d’une attaque ennemie, Ana est séparé de sa compagnie. Paniqué, il s’enfuit dans la forêt où, épuisé, il s’endort au pied d’un arbre. Le lendemain, il essaie de retrouver ses camarades, avance prudemment vers le front. Comme le bruit de la bataille se rapproche, il lève son fusil et, le doigt sur la gâchette, guette l’ennemi. Ses nerfs sont à vif.

- Toutes mes intentions et mes efforts de bravoure ne m’ont servi à rien à cet instant, dira-t-il plus tard. Quand, à vingt mètres, un soldat russe est apparu, j’ai lâché mon fusil et je suis tombé à genoux. Le visage entre les mains, j’ai prié. J’attendais le contact glacé du canon ennemi sur ma tête quand j’ai ressenti une légère pression sur l’épaule. J’ai ouvert lentement les yeux. Mon ennemi était agenouillé près de moi, son fusil posé près du mien. Ses yeux étaient fermés. Il priait aussi. Chacun dans sa langue, unis par l’amour de Dieu, nous avons terminé par ces deux mots : “Alléluia… Amen !” Émus à l’extrême, nous nous sommes séparés après une chaleureuse accolade.

(La Bonne semence)
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Comprendre la Bible (3) : les nombres
left
Annonce Précédente : La priorité du Ministre de la Fonction Publique et solutions à ses problèmes