mediacongo.net - Petites annonces - Comprendre la Bible (3) : les nombres

Comprendre la Bible (3) : les nombres

[Jésus] passa toute la nuit à prier Dieu. Quand il fit jour, il appela à lui ses disciples. Il en choisit douze, qu’il nomma aussi apôtres.
Luc 6. 12, 13
Après avoir souffert, il se présenta lui-même, vivant, avec beaucoup de preuves certaines : pendant quarante jours, il se montra à eux.
Actes 1. 3
Comprendre la Bible (3) : les nombres

Jeudi dernier nous avons vu que certains nombres ont une portée symbolique. En voici donc quelques autres :

- Le nombre 10 peut signifier “plusieurs” quand il est dit qu’il y en a 10 fois autant (Genèse 31. 7 ; 1 Samuel 1. 8). Il évoque parfois la responsabilité de l’homme (nous avons 10 doigts pour agir). Il y avait ainsi les 10 paroles de la Loi (Exode 34. 28).

- Le nombre 12 est caractéristique du peuple de Dieu. Il y avait 12 tribus en Israël autrefois, il y a eu 12 apôtres pour l’Église, il y aura 12 fondements à la cité céleste (Apocalypse 21. 14). Ce nombre exprime ce que Dieu dispose sur la terre pour le salut et le bien des hommes.

- Le nombre 40 fait souvent référence à une période complète d’épreuve. Ainsi le peuple d’Israël a été 40 ans dans le désert (Nombres 14. 33), Ninive a eu 40 jours pour se repentir (Jonas 3. 4), le Seigneur Jésus a jeûné 40 jours (Matthieu 4. 2).

- Le nombre 70, multiple de 7 et de 10, occupe une place spéciale. Il est associé à une intervention particulière de Dieu. Ainsi l’exil à Babylone a duré 70 ans (Jérémie 25. 11) ; et le Seigneur a envoyé 70 disciples pour annoncer l’évangile (Luc 10. 1).

Si les nombres ont souvent une valeur spirituelle, il convient cependant de ne pas exagérer leur symbolisme. Comme toujours il y a deux dangers opposés : lire la Bible comme un livre scientifique, ou la lire comme un livre plein de mystères. Lisons-la avec prière et foi, en demandant à Dieu de nous aider à la comprendre.

(fin) (La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png

prev
next


Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Comprendre la Bible (3) : les nombres

Postée le: 04.03.2021
Ville : LUBUMBASHI
Description

[Jésus] passa toute la nuit à prier Dieu. Quand il fit jour, il appela à lui ses disciples. Il en choisit douze, qu’il nomma aussi apôtres.
Luc 6. 12, 13
Après avoir souffert, il se présenta lui-même, vivant, avec beaucoup de preuves certaines : pendant quarante jours, il se montra à eux.
Actes 1. 3
Comprendre la Bible (3) : les nombres

Jeudi dernier nous avons vu que certains nombres ont une portée symbolique. En voici donc quelques autres :

- Le nombre 10 peut signifier “plusieurs” quand il est dit qu’il y en a 10 fois autant (Genèse 31. 7 ; 1 Samuel 1. 8). Il évoque parfois la responsabilité de l’homme (nous avons 10 doigts pour agir). Il y avait ainsi les 10 paroles de la Loi (Exode 34. 28).

- Le nombre 12 est caractéristique du peuple de Dieu. Il y avait 12 tribus en Israël autrefois, il y a eu 12 apôtres pour l’Église, il y aura 12 fondements à la cité céleste (Apocalypse 21. 14). Ce nombre exprime ce que Dieu dispose sur la terre pour le salut et le bien des hommes.

- Le nombre 40 fait souvent référence à une période complète d’épreuve. Ainsi le peuple d’Israël a été 40 ans dans le désert (Nombres 14. 33), Ninive a eu 40 jours pour se repentir (Jonas 3. 4), le Seigneur Jésus a jeûné 40 jours (Matthieu 4. 2).

- Le nombre 70, multiple de 7 et de 10, occupe une place spéciale. Il est associé à une intervention particulière de Dieu. Ainsi l’exil à Babylone a duré 70 ans (Jérémie 25. 11) ; et le Seigneur a envoyé 70 disciples pour annoncer l’évangile (Luc 10. 1).

Si les nombres ont souvent une valeur spirituelle, il convient cependant de ne pas exagérer leur symbolisme. Comme toujours il y a deux dangers opposés : lire la Bible comme un livre scientifique, ou la lire comme un livre plein de mystères. Lisons-la avec prière et foi, en demandant à Dieu de nous aider à la comprendre.

(fin) (La Bonne semence)
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Êtes-vous malheureux dans votre couple ?
left
Annonce Précédente : Amen et Alléluia