mediacongo.net - Petites annonces - Si pas la REGIDESO, c'est la SNEL qui sabote

Si pas la REGIDESO, c'est la SNEL qui sabote

La dénonciation ou le lancement d'alerte est le meilleur moyen pour mettre fin aux agissements des ennemis du peuple Congolais.
Il est curieux si pas la REGIDESO qui sabote les efforts du chef de l'Etat à faire plaisir à la population, c'est la SNEL.
Dernièrement, notre rédaction avait dénoncé dans le recouvrement forcé lancé par la REGIDESO, ses agents voulaient recouvrer aussi les deux mois de gratuité décidée par le chef de l'Etat. Comme elle n'avait pas prélevé volontairement les index de ces deux mois, la REGIDESO avait émis des factures aux index cumulés reprenant les mois de mars, avril et mai pourtant, mars et avril étaient gratuits !
Aujourd'hui, les autorités de la société MATRADING nous ont approché. C'est une société qui était retenue dans le projet de la banque mondiale pour épauler la SNEL à installer le système prépayé d'électricité. Mais à ce jour, la SNEL refuse de payer les créances de MATRADING au point que les agents de cette société de sous-traitance refusent de finir les travaux de connexion des abonnés à MPASA. La population grogne déjà en disant le peuple d'abord prôné par le chef suprême fonctionne dans un tel désordre !
A cause donc de la SNEL qui refuse d'honorer la créance de MATRADING, le chef de l'Etat est trainé dans la bout.
Que les autorités de la SNEL régularisent les factures de MATRADING pour qu'elle finisse le travail qu'elle a commencé. Point n'est besoin de chercher à salir le président FATSHI aux yeux de la population de MPASA. Car, cette population sait déjà que le Président de la République aime le bien de tout le monde.
La balle est donc du côté de la SNEL.
A suivre...
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Si pas la REGIDESO, c'est la SNEL qui sabote

Postée le: 08.04.2021
Ville : KINSHASA
Description

La dénonciation ou le lancement d'alerte est le meilleur moyen pour mettre fin aux agissements des ennemis du peuple Congolais.
Il est curieux si pas la REGIDESO qui sabote les efforts du chef de l'Etat à faire plaisir à la population, c'est la SNEL.
Dernièrement, notre rédaction avait dénoncé dans le recouvrement forcé lancé par la REGIDESO, ses agents voulaient recouvrer aussi les deux mois de gratuité décidée par le chef de l'Etat. Comme elle n'avait pas prélevé volontairement les index de ces deux mois, la REGIDESO avait émis des factures aux index cumulés reprenant les mois de mars, avril et mai pourtant, mars et avril étaient gratuits !
Aujourd'hui, les autorités de la société MATRADING nous ont approché. C'est une société qui était retenue dans le projet de la banque mondiale pour épauler la SNEL à installer le système prépayé d'électricité. Mais à ce jour, la SNEL refuse de payer les créances de MATRADING au point que les agents de cette société de sous-traitance refusent de finir les travaux de connexion des abonnés à MPASA. La population grogne déjà en disant le peuple d'abord prôné par le chef suprême fonctionne dans un tel désordre !
A cause donc de la SNEL qui refuse d'honorer la créance de MATRADING, le chef de l'Etat est trainé dans la bout.
Que les autorités de la SNEL régularisent les factures de MATRADING pour qu'elle finisse le travail qu'elle a commencé. Point n'est besoin de chercher à salir le président FATSHI aux yeux de la population de MPASA. Car, cette population sait déjà que le Président de la République aime le bien de tout le monde.
La balle est donc du côté de la SNEL.
A suivre...
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Chrétiens du dimanche ?
left
Annonce Précédente : Pandémie