mediacongo.net - Petites annonces - La CNSS accuse l’IGF sans raison

La CNSS accuse l’IGF sans raison

Au prochain gouvernement, l’on doit fournir un effort pour éviter les médiocres hérités du régime précédent, même dans les entreprises publiques.
En effet, la CNSS retarde le paiement des pensionnés de leur premier trimestre de l’année 2021 en pointant fallacieusement du doigt l’IGF ! déjà, les pensionnés n’attendent que la fin d’un trimestre pour toucher en retard leur dû. Le fait de se faire payer au début du mois suivant est de la discrimination.
Pour pousser l’IGF à arrêter leur mission tôt, les dirigeants de la CNSS ne payent pas les pensionnés la première quinzaine d’avril 2021, le premier trimestre de la même année. Mais pourquoi se joue-t-on ainsi des personnes du troisième âge ?
De plus, l’IGF n’est pas un service opérationnel. Donc, elle ne peut suivre en temps réel le paiement du premier trimestre 2021 des pensionnés avant le 15/04/2021 !
Agnès, la DG de la CNSS ne prend pas en otage les pensionnés. Cette semaine, elle n’a qu’à libérer le premier trimestre des pensionnés. Elle paie déjà deux salaires à son personnel (en CDF et USD) pendant que les propriétaires de l’argent, les pensionnés, sont payés en retard c’est-à-dire à la fin d’un trimestre. Alors que leurs cotisations se faisaient chaque fin du mois et non en retard !
L’IGF, en tant qu’organe de contrôle, doit rester suivre les transactions de la CNSS à postériori et non à priori ! le peuple ne doit pas être tenu en otage.
Les pensionnés attendent cette semaine la signature des brevets et le paiement de leur dû sans forme de procès.
Qu’Agnès, la DG de la CNSS ne croit pas faire de pression à l’IGF en ne payant pas le premier trimestre 2021 aux pensionnés. Qu’elle signe le chèque de disponibilisation des fonds aux directions urbaines et provinciales.
Que le chef de l’Etat y veille personnellement par ses services. C’est une forme pour Agnès, DG de la CNSS de saboter les actions du chef de l’Etat. Elle attend voir les pensionnés se révolter et faire des marches. De grâce, Agnès, un peu de respect aux personnes de troisième âge.
Signez le chèque de disponibilisation des fonds.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

La CNSS accuse l’IGF sans raison

Postée le: 11.04.2021
Ville : KINSHASA
Description

Au prochain gouvernement, l’on doit fournir un effort pour éviter les médiocres hérités du régime précédent, même dans les entreprises publiques.
En effet, la CNSS retarde le paiement des pensionnés de leur premier trimestre de l’année 2021 en pointant fallacieusement du doigt l’IGF ! déjà, les pensionnés n’attendent que la fin d’un trimestre pour toucher en retard leur dû. Le fait de se faire payer au début du mois suivant est de la discrimination.
Pour pousser l’IGF à arrêter leur mission tôt, les dirigeants de la CNSS ne payent pas les pensionnés la première quinzaine d’avril 2021, le premier trimestre de la même année. Mais pourquoi se joue-t-on ainsi des personnes du troisième âge ?
De plus, l’IGF n’est pas un service opérationnel. Donc, elle ne peut suivre en temps réel le paiement du premier trimestre 2021 des pensionnés avant le 15/04/2021 !
Agnès, la DG de la CNSS ne prend pas en otage les pensionnés. Cette semaine, elle n’a qu’à libérer le premier trimestre des pensionnés. Elle paie déjà deux salaires à son personnel (en CDF et USD) pendant que les propriétaires de l’argent, les pensionnés, sont payés en retard c’est-à-dire à la fin d’un trimestre. Alors que leurs cotisations se faisaient chaque fin du mois et non en retard !
L’IGF, en tant qu’organe de contrôle, doit rester suivre les transactions de la CNSS à postériori et non à priori ! le peuple ne doit pas être tenu en otage.
Les pensionnés attendent cette semaine la signature des brevets et le paiement de leur dû sans forme de procès.
Qu’Agnès, la DG de la CNSS ne croit pas faire de pression à l’IGF en ne payant pas le premier trimestre 2021 aux pensionnés. Qu’elle signe le chèque de disponibilisation des fonds aux directions urbaines et provinciales.
Que le chef de l’Etat y veille personnellement par ses services. C’est une forme pour Agnès, DG de la CNSS de saboter les actions du chef de l’Etat. Elle attend voir les pensionnés se révolter et faire des marches. De grâce, Agnès, un peu de respect aux personnes de troisième âge.
Signez le chèque de disponibilisation des fonds.
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Faire sonner les cloches
left
Annonce Précédente : FORMATION CULTURE DE CHAMPIGNONS