mediacongo.net - Petites annonces - Le travail d'AFRITEC à Bitabe

Le travail d'AFRITEC à Bitabe

L'anticipation a toujours été une meilleure façon de prévenir des événements fâcheux. Vous souviendrez-vous de notre article signalant les manœuvres malicieuses qui se font dans la zone dite rouge de la capitale pour amener la population aux émeutes !
A ce jour, AFRITEC, dont le patron est d'ailleurs en fuite parce que cela fait plus de 18 mois qu'il ne payait pas ses employés, était quasiment l'homme du cercle du règne passé. C'est pourquoi, nous demandons aux autorités de l'Union Sacrée pour la Nation, véritables patriotes de veiller aux travaux qui se font à Bitabe actuellement. Là où AFRITEC a déjà fini, doit rouvrir la circulation. Depuis hier par exemple, l'accès au saut-de-mouton, venant de l'aéroport n'est plus autorisé. Ce n'est pas au hasard. Sinon, nous vous balancerons nos sources. Ce qui ne serait pas de nature à pérenniser nos dénonciations ; lesquelles sont indispensables dans la période que nous traversons.
Posez-vous seulement la question : "le béton AFRITEC est bien avancé. Mais, Pourquoi laissent-ils les bétons cassés sur la chaussée ?"
Nous ne dirons jamais assez. Des travaux pareils dans des pays sérieux se font la nuit, aux heures creuses et le matin, les usagers continuent à circuler comme si de rien n'était !
Du moins, notre rédaction a fait son travail. Les services ou toutes personnes parmi les gouvernants, éprises de l'esprit de changement qui peut suivre ces travaux afin de déjouer ce qui se prépare dans les officines machiavéliques ; puissent veiller à ce que ces travaux finissent vite. AFRITEC ne doit pas être une opportunité pour ceux du cercle de l'ancien régime à saboter notre jeune démocratie.
Les enfants de TSHANGU ont tout compris et sont tous derrière FATSHI.
Vive la liberté, l'égalité et la solidarité. Etre chef n'est pas un privilège mais plutôt une charge.

https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Le travail d'AFRITEC à Bitabe

Postée le: 23.06.2021
Ville : KINSHASA
Description

L'anticipation a toujours été une meilleure façon de prévenir des événements fâcheux. Vous souviendrez-vous de notre article signalant les manœuvres malicieuses qui se font dans la zone dite rouge de la capitale pour amener la population aux émeutes !
A ce jour, AFRITEC, dont le patron est d'ailleurs en fuite parce que cela fait plus de 18 mois qu'il ne payait pas ses employés, était quasiment l'homme du cercle du règne passé. C'est pourquoi, nous demandons aux autorités de l'Union Sacrée pour la Nation, véritables patriotes de veiller aux travaux qui se font à Bitabe actuellement. Là où AFRITEC a déjà fini, doit rouvrir la circulation. Depuis hier par exemple, l'accès au saut-de-mouton, venant de l'aéroport n'est plus autorisé. Ce n'est pas au hasard. Sinon, nous vous balancerons nos sources. Ce qui ne serait pas de nature à pérenniser nos dénonciations ; lesquelles sont indispensables dans la période que nous traversons.
Posez-vous seulement la question : "le béton AFRITEC est bien avancé. Mais, Pourquoi laissent-ils les bétons cassés sur la chaussée ?"
Nous ne dirons jamais assez. Des travaux pareils dans des pays sérieux se font la nuit, aux heures creuses et le matin, les usagers continuent à circuler comme si de rien n'était !
Du moins, notre rédaction a fait son travail. Les services ou toutes personnes parmi les gouvernants, éprises de l'esprit de changement qui peut suivre ces travaux afin de déjouer ce qui se prépare dans les officines machiavéliques ; puissent veiller à ce que ces travaux finissent vite. AFRITEC ne doit pas être une opportunité pour ceux du cercle de l'ancien régime à saboter notre jeune démocratie.
Les enfants de TSHANGU ont tout compris et sont tous derrière FATSHI.
Vive la liberté, l'égalité et la solidarité. Etre chef n'est pas un privilège mais plutôt une charge.

mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Peut-être
left
Annonce Précédente : Doutes sur le chemin de la foi