mediacongo.net - Petites annonces - Observez les choses qui vous entourent, réfléchissez-y, méditez-les et tenez-en compte

Observez les choses qui vous entourent, réfléchissez-y, méditez-les et tenez-en compte

J’ai considéré ensuite toutes les oppressions qui se commettent sous le soleil ; et voici, les opprimés sont dans les larmes, et personne qui les console ! Ils sont en butte à la violence de leurs oppresseurs, et personne qui les console ! Et j’ai trouvé les morts qui sont déjà morts plus heureux que les vivants qui sont encore vivants, et plus heureux que les uns et les autres celui qui n’a point encore existé et qui n’a pas vu les mauvaises actions qui se commettent sous le soleil. J’ai vu que tout travail et toute habileté dans le travail n’est que jalousie de l’homme à l’égard de son prochain. C’est encore là une vanité et la poursuite du vent. L’insensé se croise les mains, et mange sa propre chair. Mieux vaut une main pleine avec repos, que les deux mains pleines avec travail et poursuite du vent. J’ai considéré une autre vanité sous le soleil. Tel homme est seul et sans personne qui lui tienne de près, il n’a ni fils ni frère, et pourtant son travail n’a point de fin et ses yeux ne sont jamais rassasiés de richesses. Pour qui donc est-ce que je travaille, et que je prive mon âme de jouissances ? C’est encore là une vanité et une chose mauvaise. Ecclésiaste 4 : 1-8 Lorsque j’ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse et à considérer les choses qui se passent sur la terre, -car les yeux de l’homme ne goûtent le sommeil ni jour ni nuit, j’ai vu toute l’œuvre de Dieu, j’ai vu que l’homme ne peut pas trouver ce qui se fait sous le soleil ; il a beau se fatiguer à chercher, il ne trouve pas ; et même si le sage veut connaître, il ne peut pas trouver. Ecclésiaste 8 : 16-17 Oui, j’ai appliqué mon cœur à tout cela, j’ai fait de tout cela l’objet de mon examen, et j’ai vu que les justes et les sages, et leurs travaux, sont dans la main de Dieu, et l’amour aussi bien que la haine ; les hommes ne savent rien : tout est devant eux. Ecclésiaste 9 : 1 Le roi Salomon, leader politique de son époque, est l’auteur de ces versets. Notez la phrase J’ai considéré, ainsi que la phrase J’ai appliqué mon cœur à la sagesse. Vous considérez-vous comme un vrai leader ? Il est temps de commencer à réfléchir aux choses. Soyez quelqu’un qui pense beaucoup et profond.
Réfléchissez à ce qui se passe autour de vous. Ce faisant, vous recevrez de la sagesse. Cette sagesse vous permettra d’être un meilleur leader. Réfléchissez à ce qui fait que certaines personnes réussissent. Analysez à ce qui fait que certaines personnes échouent. Pensez à ce qui fait que les autres obtiennent la victoire. Un vrai leader réfléchit profondément aux choses. J’ai réfléchi à ce qui fait que certaines personnes deviennent déloyales. Mon livre Loyauté et déloyauté est le fruit de cette réflexion. Pendant que je réfléchis à ces choses, je reçois des révélations sur lesquelles je fonde mes enseignements. Le vendeur de cerveaux Je me souviens de l’histoire d’un homme qui se rendit dans un magasin pour acheter des cerveaux. Quatre cerveaux étaient en vente. Le vendeur était à la disposition de l’acheteur. L’acheteur dit :  J’aimerais acheter vos meilleurs cerveaux.  Le vendeur montra au client ce qu’il avait en magasin. Il dit :  Ici vous avez les cerveaux d’une nation qui a inventé les avions, les fusées et les satellites.  Il poursuivit en disant :   Ensuite vous avez les cerveaux d’une nation qui a inventé la télévision, la vidéo, le téléphone, la radio et les systèmes stéréo.  Puis il ajouta :  Ceux-ci, le troisième lot, appartiennent à une nation qui a construit de belles villes, des routes, des ponts, des trains, des aéroports, des tunnels, etc.  Il montra ensuite la quatrième série de cerveaux et expliqua : cette dernière série de cerveaux appartient à une nation qui n’a rien inventé, ni construit pour elle-même. Cette nation fait même appel à des étrangers pour construire ses routes et ses toilettes. Je vois, dit-il. Combien coûtent-ils ? Le vendeur répondit : les trois premières séries de cerveaux sont abordables, mais la quatrième coûte très cher.  Pourquoi cela ? Pourquoi coûtent-ils si cher alors qu’ils n’ont pas servi pour accomplir quoi que ce soit ?   Oh, la raison en est très simple, répondit le vendeur. Ces cerveaux sont neufs, inutilisés et remplis de potentiel. Étant donné qu’ils n’ont pas encore été utilisés, ils ont encore tout leur potentiel. Cette malheureuse histoire montre combien il est important d’utiliser les cerveaux que Dieu nous a donnés. Quel que soit votre degré de spiritualité, Dieu veut que vous vous serviez de votre cerveau. Un grand leader observe, réfléchit, médite et pense longuement aux choses. Penser n’est pas une activité non spirituelle. Avoir les gros cerveaux que nous avons est un privilège donné par Dieu. Saviez-vous que le cerveau humain est le plus grand et le plus développé de toute la création ? Pensez à la taille du cerveau d’un oiseau. Comme il doit être petit. N’êtes-vous pas content que Dieu vous ait donné quelque chose de plus grand ? Tout grand leader utilise ce don : son cerveau !
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Observez les choses qui vous entourent, réfléchissez-y, méditez-les et tenez-en compte

Postée le: 23.09.2021
Ville : KINSHASA
Description

J’ai considéré ensuite toutes les oppressions qui se commettent sous le soleil ; et voici, les opprimés sont dans les larmes, et personne qui les console ! Ils sont en butte à la violence de leurs oppresseurs, et personne qui les console ! Et j’ai trouvé les morts qui sont déjà morts plus heureux que les vivants qui sont encore vivants, et plus heureux que les uns et les autres celui qui n’a point encore existé et qui n’a pas vu les mauvaises actions qui se commettent sous le soleil. J’ai vu que tout travail et toute habileté dans le travail n’est que jalousie de l’homme à l’égard de son prochain. C’est encore là une vanité et la poursuite du vent. L’insensé se croise les mains, et mange sa propre chair. Mieux vaut une main pleine avec repos, que les deux mains pleines avec travail et poursuite du vent. J’ai considéré une autre vanité sous le soleil. Tel homme est seul et sans personne qui lui tienne de près, il n’a ni fils ni frère, et pourtant son travail n’a point de fin et ses yeux ne sont jamais rassasiés de richesses. Pour qui donc est-ce que je travaille, et que je prive mon âme de jouissances ? C’est encore là une vanité et une chose mauvaise. Ecclésiaste 4 : 1-8 Lorsque j’ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse et à considérer les choses qui se passent sur la terre, -car les yeux de l’homme ne goûtent le sommeil ni jour ni nuit, j’ai vu toute l’œuvre de Dieu, j’ai vu que l’homme ne peut pas trouver ce qui se fait sous le soleil ; il a beau se fatiguer à chercher, il ne trouve pas ; et même si le sage veut connaître, il ne peut pas trouver. Ecclésiaste 8 : 16-17 Oui, j’ai appliqué mon cœur à tout cela, j’ai fait de tout cela l’objet de mon examen, et j’ai vu que les justes et les sages, et leurs travaux, sont dans la main de Dieu, et l’amour aussi bien que la haine ; les hommes ne savent rien : tout est devant eux. Ecclésiaste 9 : 1 Le roi Salomon, leader politique de son époque, est l’auteur de ces versets. Notez la phrase J’ai considéré, ainsi que la phrase J’ai appliqué mon cœur à la sagesse. Vous considérez-vous comme un vrai leader ? Il est temps de commencer à réfléchir aux choses. Soyez quelqu’un qui pense beaucoup et profond.
Réfléchissez à ce qui se passe autour de vous. Ce faisant, vous recevrez de la sagesse. Cette sagesse vous permettra d’être un meilleur leader. Réfléchissez à ce qui fait que certaines personnes réussissent. Analysez à ce qui fait que certaines personnes échouent. Pensez à ce qui fait que les autres obtiennent la victoire. Un vrai leader réfléchit profondément aux choses. J’ai réfléchi à ce qui fait que certaines personnes deviennent déloyales. Mon livre Loyauté et déloyauté est le fruit de cette réflexion. Pendant que je réfléchis à ces choses, je reçois des révélations sur lesquelles je fonde mes enseignements. Le vendeur de cerveaux Je me souviens de l’histoire d’un homme qui se rendit dans un magasin pour acheter des cerveaux. Quatre cerveaux étaient en vente. Le vendeur était à la disposition de l’acheteur. L’acheteur dit :  J’aimerais acheter vos meilleurs cerveaux.  Le vendeur montra au client ce qu’il avait en magasin. Il dit :  Ici vous avez les cerveaux d’une nation qui a inventé les avions, les fusées et les satellites.  Il poursuivit en disant :   Ensuite vous avez les cerveaux d’une nation qui a inventé la télévision, la vidéo, le téléphone, la radio et les systèmes stéréo.  Puis il ajouta :  Ceux-ci, le troisième lot, appartiennent à une nation qui a construit de belles villes, des routes, des ponts, des trains, des aéroports, des tunnels, etc.  Il montra ensuite la quatrième série de cerveaux et expliqua : cette dernière série de cerveaux appartient à une nation qui n’a rien inventé, ni construit pour elle-même. Cette nation fait même appel à des étrangers pour construire ses routes et ses toilettes. Je vois, dit-il. Combien coûtent-ils ? Le vendeur répondit : les trois premières séries de cerveaux sont abordables, mais la quatrième coûte très cher.  Pourquoi cela ? Pourquoi coûtent-ils si cher alors qu’ils n’ont pas servi pour accomplir quoi que ce soit ?   Oh, la raison en est très simple, répondit le vendeur. Ces cerveaux sont neufs, inutilisés et remplis de potentiel. Étant donné qu’ils n’ont pas encore été utilisés, ils ont encore tout leur potentiel. Cette malheureuse histoire montre combien il est important d’utiliser les cerveaux que Dieu nous a donnés. Quel que soit votre degré de spiritualité, Dieu veut que vous vous serviez de votre cerveau. Un grand leader observe, réfléchit, médite et pense longuement aux choses. Penser n’est pas une activité non spirituelle. Avoir les gros cerveaux que nous avons est un privilège donné par Dieu. Saviez-vous que le cerveau humain est le plus grand et le plus développé de toute la création ? Pensez à la taille du cerveau d’un oiseau. Comme il doit être petit. N’êtes-vous pas content que Dieu vous ait donné quelque chose de plus grand ? Tout grand leader utilise ce don : son cerveau !
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Une seule chose
left
Annonce Précédente : INSCRIPTION AU SYSTEME LMD/LICENCE PROFESSIONNELLE ET MASTER EN LOGISTIQUE