mediacongo.net - Petites annonces - En 1979, l’archéologue Gabriel Barkay et son équipe ont découvert deux petits rouleaux d’argent dans une grotte funéraire, près de la vieille ville de Jérusalem.

En 1979, l’archéologue Gabriel Barkay et son équipe ont découvert deux petits rouleaux d’argent dans une grotte funéraire, près de la vieille ville de Jérusalem.


L’Éternel s’est souvenu de nous : il bénira… Il bénira ceux qui craignent l’Éternel, les petits avec les grands.

Psaume 115. 12, 13

Moi, je les bénirai

En 1979, l’archéologue Gabriel Barkay et son équipe ont découvert deux petits rouleaux d’argent dans une grotte funéraire, près de la vieille ville de Jérusalem. En 2004, après des analyses méticuleuses, des érudits ont confirmé que ces textes bibliques étaient les plus anciens jamais trouvés. Ils contiennent l’inscription de la triple bénédiction que Dieu avait demandé à Moïse de dire à son peuple : “L’Éternel te bénisse, et te garde ! L’Éternel fasse lever la lumière de sa face sur toi et use de grâce envers toi ! L’Éternel lève sa face sur toi et te donne la paix !” (Nombres 6. 24-26).

Ces deux petits rouleaux ont été enfouis vers 600 ans avant Jésus Christ et retrouvés 2 500 ans après. N’est-il pas touchant de savoir que les plus anciens fragments bibliques découverts à ce jour parlent du désir de Dieu de bénir, de nous faire du bien ?

Aujourd’hui c’est toujours le même Dieu qui nous parle, et il n’a pas changé : il veut encore et toujours notre bien. Ce n’est pas nous qui pouvons bénir, c’est Dieu. Amis chrétiens, par la prière nous devenons des canaux pour demander la bénédiction de Dieu sur ceux que nous lui présentons.

Quelles bénédictions pouvons-nous souhaiter aux autres ? La prospérité matérielle comme au temps de l’Ancien Testament ? Ce serait oublier que notre citoyenneté est dans les cieux (Philippiens 3. 20). Les bénédictions chrétiennes sont liées à Christ : la paix, la joie, la connaissance de la volonté de Dieu, le désir de suivre Jésus, le bonheur d’être ses témoins, la force pour le servir, l’espérance d’être bientôt avec lui.

(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

En 1979, l’archéologue Gabriel Barkay et son équipe ont découvert deux petits rouleaux d’argent dans une grotte funéraire, près de la vieille ville de Jérusalem.

Postée le: 25.01.2022
Ville : LUBUMBASHI
Description


L’Éternel s’est souvenu de nous : il bénira… Il bénira ceux qui craignent l’Éternel, les petits avec les grands.

Psaume 115. 12, 13

Moi, je les bénirai

En 1979, l’archéologue Gabriel Barkay et son équipe ont découvert deux petits rouleaux d’argent dans une grotte funéraire, près de la vieille ville de Jérusalem. En 2004, après des analyses méticuleuses, des érudits ont confirmé que ces textes bibliques étaient les plus anciens jamais trouvés. Ils contiennent l’inscription de la triple bénédiction que Dieu avait demandé à Moïse de dire à son peuple : “L’Éternel te bénisse, et te garde ! L’Éternel fasse lever la lumière de sa face sur toi et use de grâce envers toi ! L’Éternel lève sa face sur toi et te donne la paix !” (Nombres 6. 24-26).

Ces deux petits rouleaux ont été enfouis vers 600 ans avant Jésus Christ et retrouvés 2 500 ans après. N’est-il pas touchant de savoir que les plus anciens fragments bibliques découverts à ce jour parlent du désir de Dieu de bénir, de nous faire du bien ?

Aujourd’hui c’est toujours le même Dieu qui nous parle, et il n’a pas changé : il veut encore et toujours notre bien. Ce n’est pas nous qui pouvons bénir, c’est Dieu. Amis chrétiens, par la prière nous devenons des canaux pour demander la bénédiction de Dieu sur ceux que nous lui présentons.

Quelles bénédictions pouvons-nous souhaiter aux autres ? La prospérité matérielle comme au temps de l’Ancien Testament ? Ce serait oublier que notre citoyenneté est dans les cieux (Philippiens 3. 20). Les bénédictions chrétiennes sont liées à Christ : la paix, la joie, la connaissance de la volonté de Dieu, le désir de suivre Jésus, le bonheur d’être ses témoins, la force pour le servir, l’espérance d’être bientôt avec lui.

(La Bonne semence)
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Quand des versets de la Bible nous choquent
left
Annonce Précédente : Pourquoi sommes-nous sur la terre ?