Mes parents m’ont élevé dans le bouddhisme. Mais, depuis que je suis petit, je suis persuadé qu’il doit y avoir un Dieu unique qui a fait le monde

Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tout, et partout, et en nous tous.

Éphésiens 4. 6

L’amour de Dieu, c’est que nous gardions ses commandements – et ses commandements ne sont pas pénibles.

1 Jean 5. 3

C’est pour Dieu que je veux vivre

“Mes parents m’ont élevé dans le bouddhisme. Mais, depuis que je suis petit, je suis persuadé qu’il doit y avoir un Dieu unique qui a fait le monde. Assez vite, je me suis rendu compte que Bouddha n’était pas ce Dieu que je recherchais. Comme la plupart de mes amis étaient musulmans, et voyant qu’ils avaient des valeurs, je me suis tourné vers l’Islam. La religion musulmane ne m’a pas satisfait car elle me faisait voir un Dieu qui se contentait de donner des commandements aux hommes et de les menacer s’ils ne les respectaient pas.

Un jour, un ami chrétien m’a emmené écouter le message de l’évangile. Il m’a beaucoup touché… Petit à petit, j’ai compris l’évangile de la grâce et j’ai décidé de me faire baptiser pour témoigner de ma foi en Jésus Christ, mon Sauveur.

Cela n’a pas été facile de vivre comme Dieu le demande. Avant de le connaître, j’avais des aventures à droite et à gauche et je n’avais qu’une ambition : gagner de l’argent. C’était mon dieu.

Je confesse que, même après être devenu chrétien, j’ai parfois oublié Dieu en faisant des choses que je regrette aujourd’hui. J’ai reconnu mes fautes et Dieu m’a pardonné.

Je comprends que c’est pour notre bonheur que Dieu nous donne des commandements. C’est vrai qu’ils sont parfois difficiles à observer, mais je compte sur l’aide de Jésus. Désormais, c’est ma prière, je ne veux plus suivre les plaisirs de ce monde, mais Jésus Christ. Lui seul peut me procurer le véritable bonheur.”

(Kévin Ta)
(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
RETOUR À LA LISTE

Petites annonces : Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
Publiée le 06.07.2022 LUBUMBASHI 1092 vues

Mes parents m’ont élevé dans le bouddhisme. Mais, depuis que je suis petit, je suis persuadé qu’il doit y avoir un Dieu unique qui a fait le monde

Ajouter aux favoris
Description
Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tout, et partout, et en nous tous.

Éphésiens 4. 6

L’amour de Dieu, c’est que nous gardions ses commandements – et ses commandements ne sont pas pénibles.

1 Jean 5. 3

C’est pour Dieu que je veux vivre

“Mes parents m’ont élevé dans le bouddhisme. Mais, depuis que je suis petit, je suis persuadé qu’il doit y avoir un Dieu unique qui a fait le monde. Assez vite, je me suis rendu compte que Bouddha n’était pas ce Dieu que je recherchais. Comme la plupart de mes amis étaient musulmans, et voyant qu’ils avaient des valeurs, je me suis tourné vers l’Islam. La religion musulmane ne m’a pas satisfait car elle me faisait voir un Dieu qui se contentait de donner des commandements aux hommes et de les menacer s’ils ne les respectaient pas.

Un jour, un ami chrétien m’a emmené écouter le message de l’évangile. Il m’a beaucoup touché… Petit à petit, j’ai compris l’évangile de la grâce et j’ai décidé de me faire baptiser pour témoigner de ma foi en Jésus Christ, mon Sauveur.

Cela n’a pas été facile de vivre comme Dieu le demande. Avant de le connaître, j’avais des aventures à droite et à gauche et je n’avais qu’une ambition : gagner de l’argent. C’était mon dieu.

Je confesse que, même après être devenu chrétien, j’ai parfois oublié Dieu en faisant des choses que je regrette aujourd’hui. J’ai reconnu mes fautes et Dieu m’a pardonné.

Je comprends que c’est pour notre bonheur que Dieu nous donne des commandements. C’est vrai qu’ils sont parfois difficiles à observer, mais je compte sur l’aide de Jésus. Désormais, c’est ma prière, je ne veux plus suivre les plaisirs de ce monde, mais Jésus Christ. Lui seul peut me procurer le véritable bonheur.”

(Kévin Ta)
(La Bonne semence)


CONTACTER L'ANNONCEUR
Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Signaler un abus
right
Annonce suivante SÉMINAIRE ET STAGE DE FORMATION EN GÉNIE INFORMATIQUE ET TÉLÉCOM
left
Annonce précédente La conscience : un cadran solaire

Détails sur l'annonceur

Douceur@L3EVKWY
Auteur : Douceur
Code MediaCongo : L3EVKWY
Envoyer un message

Dernières annonces vues

Best of

Ces annonces peuvent vous intéresser

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance