L’œil était dans la tombe et regardait Caïn

Un homme se cachera-t-il dans quelque cachette où je ne le voie pas ? N’est-ce pas moi qui remplis les cieux et la terre ? dit l’Éternel.

Jérémie 23. 24

Je t’instruirai, et je t’enseignerai le chemin où tu dois marcher ; je te conseillerai, ayant mon œil sur toi.

Psaume 32. 8

L’œil était dans la tombe et regardait Caïn

Un célèbre poème de Victor Hugo, intitulé “La Conscience”, s’inspire du récit biblique d’Abel et Caïn, les deux premiers enfants d’Adam et Ève. Le poète imagine la fuite éperdue de Caïn après le meurtre de son frère ; il cherche à fuir la présence de Dieu, et à oublier ce qu’il a fait. Mais quoi qu’il fasse, aussi loin qu’il aille, toujours ce sentiment de culpabilité, symbolisé par l’œil de Dieu rivé sur lui, le poursuit. Après avoir tout essayé, on construit un tombeau, sur lequel on grave “Défense à Dieu d’entrer”, et il s’emmure vivant dans l’obscurité, espérant enfin échapper à cette présence qu’il ne peut supporter. Mais le poème s’achève sur ce vers célèbre : “L’œil était dans la tombe, et regardait Caïn”.

Bien des hommes préfèrent se persuader que Dieu n’existe pas, fuir l’idée même de son existence, parce qu’admettre cette idée pose inévitablement la question des comptes qu’ils auront à lui rendre un jour. Un Dieu créateur de toutes choses, qui sait tout de ma vie, infini dans le temps, dans l’espace et dans son pouvoir, voilà qui a de quoi effrayer, à juste titre.

Ce regard divin, posé sur nous à chaque instant, change radicalement lorsque j’accepte Jésus comme mon Sauveur. À partir de ce moment, Dieu n’est plus un accusateur et un juge, mais un Père aimant. Alors ce regard divin ne m’effraie plus, c’est au contraire un regard d’amour, de conseil, d’encouragement, et je suis heureux de vivre constamment sous l’œil de Dieu.

Quel regard Dieu pose-t-il sur ma vie ?

(La Bonne semence)

douceurvitale@hotmail.com
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
RETOUR À LA LISTE

Petites annonces : Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
Référence : AN1 199 924 Publiée le 26.10.2023 LUBUMBASHI - Lubumbashi 642 vues

L’œil était dans la tombe et regardait Caïn

Ajouter aux favoris
Description
Un homme se cachera-t-il dans quelque cachette où je ne le voie pas ? N’est-ce pas moi qui remplis les cieux et la terre ? dit l’Éternel.

Jérémie 23. 24

Je t’instruirai, et je t’enseignerai le chemin où tu dois marcher ; je te conseillerai, ayant mon œil sur toi.

Psaume 32. 8

L’œil était dans la tombe et regardait Caïn

Un célèbre poème de Victor Hugo, intitulé “La Conscience”, s’inspire du récit biblique d’Abel et Caïn, les deux premiers enfants d’Adam et Ève. Le poète imagine la fuite éperdue de Caïn après le meurtre de son frère ; il cherche à fuir la présence de Dieu, et à oublier ce qu’il a fait. Mais quoi qu’il fasse, aussi loin qu’il aille, toujours ce sentiment de culpabilité, symbolisé par l’œil de Dieu rivé sur lui, le poursuit. Après avoir tout essayé, on construit un tombeau, sur lequel on grave “Défense à Dieu d’entrer”, et il s’emmure vivant dans l’obscurité, espérant enfin échapper à cette présence qu’il ne peut supporter. Mais le poème s’achève sur ce vers célèbre : “L’œil était dans la tombe, et regardait Caïn”.

Bien des hommes préfèrent se persuader que Dieu n’existe pas, fuir l’idée même de son existence, parce qu’admettre cette idée pose inévitablement la question des comptes qu’ils auront à lui rendre un jour. Un Dieu créateur de toutes choses, qui sait tout de ma vie, infini dans le temps, dans l’espace et dans son pouvoir, voilà qui a de quoi effrayer, à juste titre.

Ce regard divin, posé sur nous à chaque instant, change radicalement lorsque j’accepte Jésus comme mon Sauveur. À partir de ce moment, Dieu n’est plus un accusateur et un juge, mais un Père aimant. Alors ce regard divin ne m’effraie plus, c’est au contraire un regard d’amour, de conseil, d’encouragement, et je suis heureux de vivre constamment sous l’œil de Dieu.

Quel regard Dieu pose-t-il sur ma vie ?

(La Bonne semence)

douceurvitale@hotmail.com


Intéressé(e)?
Contactez l'annonceur !
Douceur@L3EVKWY
Auteur : Douceur
Code MediaCongo : L3EVKWY
Envoyer un message


Signaler un abus

Détails sur l'annonceur

Douceur@L3EVKWY
Auteur : Douceur
Code MediaCongo : L3EVKWY
Envoyer un message

Dernières annonces vues

Best of

Ces annonces peuvent vous intéresser

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance