Celui qui ne prie pas n’est probablement pas encore un vrai chrétien. Réalise-t-il qu’il est un pécheur ? Aime-t-il vraiment Dieu ? Il ne comprend certainement pas qu’il a accumulé

Le Seigneur dit [à Ananias] : Lève-toi, va dans la rue appelée la Droite, et cherche… un nommé Saul, de Tarse ; car voici, il prie.

Actes 9. 11

Prier, signe d’une foi réelle

Un homme peut prier sans que son cœur soit engagé, et sans être sincère – c’est certain. Le simple fait de prier ne reflète pas obligatoirement l’état du cœur. Mais j’affirme également ceci : Celui qui ne prie pas n’est probablement pas encore un vrai chrétien. Réalise-t-il qu’il est un pécheur ? Aime-t-il vraiment Dieu ? Il ne comprend certainement pas qu’il a accumulé une dette envers lui. Sans dialoguer avec Dieu, il ne peut pas poursuivre la sainteté. Il doit encore naître de nouveau. Il doit devenir “une nouvelle création” (2 Corinthiens 5. 17). La prière est en effet une composante essentielle de la vie nouvelle, elle est absolument nécessaire à la relation entre Dieu et son enfant.

Avoir l’habitude de prier chez soi, avec ferveur, en secret, est une des preuves les plus sûres d’un vrai travail de l’Esprit de Dieu dans un cœur. On peut prononcer des sermons avec de mauvaises intentions. On peut écrire des livres, prononcer de beaux discours, paraître zélé pour les bonnes œuvres, et être pourtant comme Judas Iscariote. Mais il est très rare qu’une personne se mette à l’écart et répande son âme devant Dieu en secret sans être vraiment pieuse. Le Seigneur lui-même a clairement montré que le fait de prier est une des meilleures preuves d’une vraie conversion. Quand il a envoyé Ananias à Damas, pour rencontrer Saul, il lui a donné un seul signe prouvant la conversion de cet homme redoutable : “il prie”.

Il peut se passer beaucoup de choses dans l’esprit d’un homme avant qu’il soit poussé à prier. Beaucoup de convictions, de désirs, de souhaits, de sentiments, d’intentions, de résolutions, d’espoirs et de craintes, peuvent le remplir. On peut passer beaucoup de temps à se parler à soi-même, dans une sorte de monologue intérieur, projeter, peser le pour et le contre, raisonner… Mais on ne peut pas se fier à cela. Dans beaucoup de cas, tout ce qui passe dans la tête ne dure pas : c’est “comme la nuée du matin et comme la rosée qui s’en va de bonne heure” (Osée 13. 3). Une vraie prière qui jaillit du fond du cœur – d’un esprit brisé qui se repent – vaut mieux que toutes ces bonnes pensées réunies.

d’après J.C. Ryle

(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
RETOUR À LA LISTE

Petites annonces : Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
Référence : AN1 242 041 Publiée le 13.05.2024 LUBUMBASHI - Lubumbashi 383 vues

Celui qui ne prie pas n’est probablement pas encore un vrai chrétien. Réalise-t-il qu’il est un pécheur ? Aime-t-il vraiment Dieu ? Il ne comprend certainement pas qu’il a accumulé

Ajouter aux favoris
Description
Le Seigneur dit [à Ananias] : Lève-toi, va dans la rue appelée la Droite, et cherche… un nommé Saul, de Tarse ; car voici, il prie.

Actes 9. 11

Prier, signe d’une foi réelle

Un homme peut prier sans que son cœur soit engagé, et sans être sincère – c’est certain. Le simple fait de prier ne reflète pas obligatoirement l’état du cœur. Mais j’affirme également ceci : Celui qui ne prie pas n’est probablement pas encore un vrai chrétien. Réalise-t-il qu’il est un pécheur ? Aime-t-il vraiment Dieu ? Il ne comprend certainement pas qu’il a accumulé une dette envers lui. Sans dialoguer avec Dieu, il ne peut pas poursuivre la sainteté. Il doit encore naître de nouveau. Il doit devenir “une nouvelle création” (2 Corinthiens 5. 17). La prière est en effet une composante essentielle de la vie nouvelle, elle est absolument nécessaire à la relation entre Dieu et son enfant.

Avoir l’habitude de prier chez soi, avec ferveur, en secret, est une des preuves les plus sûres d’un vrai travail de l’Esprit de Dieu dans un cœur. On peut prononcer des sermons avec de mauvaises intentions. On peut écrire des livres, prononcer de beaux discours, paraître zélé pour les bonnes œuvres, et être pourtant comme Judas Iscariote. Mais il est très rare qu’une personne se mette à l’écart et répande son âme devant Dieu en secret sans être vraiment pieuse. Le Seigneur lui-même a clairement montré que le fait de prier est une des meilleures preuves d’une vraie conversion. Quand il a envoyé Ananias à Damas, pour rencontrer Saul, il lui a donné un seul signe prouvant la conversion de cet homme redoutable : “il prie”.

Il peut se passer beaucoup de choses dans l’esprit d’un homme avant qu’il soit poussé à prier. Beaucoup de convictions, de désirs, de souhaits, de sentiments, d’intentions, de résolutions, d’espoirs et de craintes, peuvent le remplir. On peut passer beaucoup de temps à se parler à soi-même, dans une sorte de monologue intérieur, projeter, peser le pour et le contre, raisonner… Mais on ne peut pas se fier à cela. Dans beaucoup de cas, tout ce qui passe dans la tête ne dure pas : c’est “comme la nuée du matin et comme la rosée qui s’en va de bonne heure” (Osée 13. 3). Une vraie prière qui jaillit du fond du cœur – d’un esprit brisé qui se repent – vaut mieux que toutes ces bonnes pensées réunies.

d’après J.C. Ryle

(La Bonne semence)


Intéressé(e)?
Contactez l'annonceur !
Douceur@L3EVKWY
Auteur : Douceur
Code MediaCongo : L3EVKWY
Envoyer un message


Signaler un abus

Détails sur l'annonceur

Douceur@L3EVKWY
Auteur : Douceur
Code MediaCongo : L3EVKWY
Envoyer un message

Dernières annonces vues

Best of


Ces annonces peuvent vous intéresser

Ils nous font confiance