mediacongo.net - Petites annonces - AFRIQUE SANTE ADBL RAPPORT ACTIVITES

AFRIQUE SANTE ADBL RAPPORT ACTIVITES

RAPPORT D’ACTIVITES DE LA D’AFRIQUE-SANTE, Asbl
JANVIER – DECEMBRE 2016

INTRODUCTION

Le présent rapport rend compte des activités menées par l’Afrique-Santé, Asbl durant la période allant de Janvier à Décembre 2016.
Pour rappel, l’Afrique-Santé, Asbl est une Association sans but lucratif, PANAFARICAINE qui a pour mission de promouvoir le droit à la santé, à la création et à l’appui des structures sanitaires et l’action humanitaire de la population la plus vulnérable de de la RDC et de l’AFRIQUE. Elle est enregistrée au Ministère de la justice par le N°067 et par l’inspection Provinciale de la Santé publique N°31/2863/2003 .Elle est repartie en deux pools.IL s’agit de pool des EX. Provinces de l’EST(Haut-Katanga, Nord Kivu, Sud Kivu ,Maniema, Province Orientale (TSHOPO ET ITURI) et les deux Kasaï(Central et oriental ) et pool des EX. Provinces de l’OUEST Bandundu(KWILU,KWANGO ET MAÏ-NDOMBE), Kongo-Central, Equateur et Kinshasa) AINSI QUE LES REPRESENTATION au CONGO-BRAZZA , Rwanda, en ANGOLA , BRUXELLE et France.
Elle collabore avec les formations sanitaires et la société civile pour le programme de Renforcement des Capacités tant humaines que techniques en matière de la santé communautaire, défense du droit à la santé, intervention Humanitaire surtout aux déplacés internes du fait des violences et conflits interethniques, rebellions, guerres, par l’Education, Information et Communication Sanitaire ainsi que à la lutte contre les véritables problèmes de santé publique, etc.
Le présent rapport s’articule autour des points suivants :
- les activités réalisées au cours de la période couverte
- les Activités Programmées et non réalisées
- les difficultés rencontrées et les solutions suggérées












Chapitre I. Activités réalisées par l’Afrique-Santé, Asbl

Durant la période couverte par le présent rapport, par l’Afrique-Santé, Asbl) s’est chargée comme déjà énoncé de programmer et d’organiser de formation initiale et continue ainsi que le renforcement des capacités des acteurs du système santé de notre cher pays en matière de couverture sanitaire universelle, de santé communautaire , santé de la reproduction, PEV, soins curatifs dans vos Centres de Santé à Kinshasa notamment CS BETOYIDIKA dans la commune Masina, CS Ciel ouvert dans la commune de N’sele, PS winner PS Don de DIEU ET PS Jourdain dans la commune de Lemba et la participation communautaire par l’encadrement des relais communautaires et les professionnels de santé des structures sanitaires et appui technique de plus 600 formations sanitaires , appui logistique en kits d’urgence et de protection aux antennes provinciales à Kikwit, Bunia, Bandundu-ville, de KISANGANI et de Matadi et ainsi que l’intervention humanitaire aux déplacés de guerre et de la violence de la milice Kamina Nsapu du Kasaï, de Bundu dia Mayala à KINSHASA ET KONGO CENTRAL et aux victimes d’agression sexuelle à l’hôpital de PANZI à BUKAVU et à BENI à l’EST ainsi que participation à la sensibilisation contre les conflits intercommunautaires d’ITURI , du TANGANYKA et DU HAUT KATANGA . Elle a réalisé une série d’activités suivantes :

I.1. Planification et organisation des vagues des sessions de renforcement des capacités en Santé communautaire Pool de l’ouest et l’EST de la RDC.
Avant toute autre activité, au début du deuxième semestre de l’année 2016 en cours, de l’Afrique-Santé a procédé principalement comme sa tradition à la planification et à la budgétisation des sessions de le renforcement des capacités en santé Communautaire et santé de la reproduction, de la participation communautaire et défense de droit à la santé en faveur aux agents et cadres du système santé et les écoles partenaires en vue du respect de la législation sanitaire et les lois du pays en matière de la santé publique et l’encadrement des relais communautaires et les professionnels de santé des structures sanitaires au niveau de deux pools des provinces ci-haut cités.



Le programme de formation pour chaque année a été aussi élaboré et réalisé dans l’optique de répondre à la mission de l’Afrique-Santé de promouvoir le droit à la santé, à la création et à l’appui des structures sanitaires et l’action humanitaire de la population la plus vulnérable, aux déplacés internes et victimes ci-haut cités de de la RDC.
Il a dégagé des objectifs ambitieux, entre autres celui de apporter le système de santé notamment les zones de santé et les formations sanitaires membres de l’AFRIQUE-SANTE,asbl en République Démocratique du Congo des cadres professionnels compétents et performants. Il prévoyait des activités qui concernent tous les secteurs : public, privé et la société civile.
Pour le secteur public, ce sont des activités de renforcement des capacités qui lui facilitera non seulement de veiller à l’application de la législation sanitaire et les lois du pays en matière de la santé publique mais aussi d’assurer la promotion du droit à la santé, comment faire susciter la participation communautaire dans les activités de la santé ,car la santé est d’abord affaire de tous.
Pour le secteur privé et la société civile, c’était de lui apporter les informations nécessaires de manière à faciliter, créer des structures sanitaires et mener des actions humanitaires à la population la plus vulnérable et déplacés internes de la RDC dans le respect des procédures légales et réglementaires.




I.2. Planification et organisation des activités assistance humanitaire et des soins extra hospitalière aux déplacés de guerre et expulsés.
L’association Afrique Santé , initiative louable du Professeur Dr Robert KIKIDI Mboso Kama travaille en vue de dénoncer les violations massives des droits à la santé et d’aider la population meurtrie par des guerres et rebellions à répétition, ,pillages des formations sanitaires, enlèvement des humanitaires et religieux ,des massacres, tueries des population, des conflits intercommunautaires et violances à Kinshasa et dans les provinces du Nord Kivu, Sud Kivu, Maniema, Kongo-Central, Tanganyka , de l’Ituri et les déplacés internes du Kasaï ainsi que celui du ta Nord Katanga) à faire face aux problèmes sanitaires. Il y a lieu de rappeler que la partie Est et du centre du pays est plongée dans une nouvelle guerre et cycle de violence suite à l’usure du pouvoir dans toutes les institutions èlectives.
Encore une fois les Provinces du NORD-KIVU à BENI ,D’ITURI étaient concernées par les attaques terroristes des milices pro rwandais et Ougandais ET KAMINA NSAMPU ayant frappé de plein fouet le Territoire de Beni et la PROVINCE D’ITURI, elle a jeté sur la route des milliers de déplacés intérieurs qui ont tout perdu et massacres des civils. Mais l’Afrique-Santé Antenne de Goma ,Bunia et Kananga et MBUJIMAYI ont apporté son appui humanitaire aux victimes sans abris et malades.
Dans les provinces ciblés par notre action, nous sommes en train de sensibiliser les populations à se mettre ensemble pour construire et ou réhabiliter les centres de santé ou postes de santé en vue d’accéder à la couverture sanitaire universelle. Dans toutes les zones de santé nous sommes en train de placer des points focaux comme facilitateur de la population en vue d’initier des actions de santé communautaire, eau et assainissement et droit à la santé.

Comme notre rayon d’action est tellement enclavé et sinistré nous développons la médecine préventive. Dans ce secteur nous organisons trois programmes :
- La Santé de la reproduction,
- Lutte contre le VIH SIDA et les MST,
- Appui à la vaccination de routine et campagne surtout polio,
- Education sanitaire aux déplacés de guerre en vue d’éviter la flammé des épidémies dans les camps de concentration
- Lutte contre le Paludisme et la tuberculose.


4. ACTIVITES A REALISEES

ACTIVITES Responsable durée Localisation MOYENS
Mise en place points focaux Coordonnateur du pool Est. 3 mois Ituri, Nord- Katanga, Maniema, Sud Kivu, Nord Kivu Moyens financier,
Moyens matériel (moto, véhicule, bateau, avion pour le déplacement, téléphone, internet …
Recherche de financement pour les structures sanitaires Chargé de mobilisation des ressources 4 mois idem idem
Eau, Hygiène et Assainissement(EHA) Chargé du programme EHA 2 mois idem idem
Médecine préventive 125 points focaux 1 mois idem idem
Appui aux personnes vulnérables(les déplacés de guerres en cours, les orphelins, les veuves, les personnes de troisième âge, les enfants en situation difficile et autres Chargé des urgences 2 mois idem Aide humanitaire en vivres et non vivres.
Supervision des activités Coordonnateur du pool Est. 3 mois Idem Moyens financier, fournitures de bureau, ordinateurs, imprimantes, photocopieur, scanneur, communication, internet, téléphone, véhicule pour déplacement …



Chapitre II. Activités Programmées et non réalisées
Toutes les activités programmées ont été bien réalisées avec l’appui ou de la coordination nationale de l’Afrique – santé et de l’UNFPA et malgré certaines contraintes, la Direction Générale avait mis à notre disposition de la logistique minimale pour la bonne prise en charge de l’activité de Renforcement des Capacités tant humaines que techniques en matière de la santé communautaire, défense du droit à la santé, intervention Humanitaire, Education, Information et Communication Sanitaire ainsi que à la lutte contre les véritables problèmes de santé publique à l’exception de voyage d’études et d’échanges d’expérience n’a pas été réalisé durant cette période.

Chapitre III. Difficultés Rencontrées et Solutions Apportées.
III.1.Difficultés Rencontrées
Des difficultés énormes ont été rencontrées dans la mise en œuvre des activités en 2016 les mêmes difficile refont surface. Nous citerons notamment l’environnement de la formation très petit concernant les salles de formation par rapport à la demande, l’absence de pause-café et de per diem pour les participants a quelque peu gêné le déroulement des sessions de formation par des réclamations massives des apprenants, le manque de véhicule de liaison et du personnel n’ont pas facilité le travail de l’équipe de coordination, de supervision et d’appui logistique de la Direction de la formation et des appuis techniques pour se déplacer d’un site à un autre de formation, pillage des installation et bien de l’AFRIQUE-SANTE par les terroriste à Beni et Butembo à l’EST du pays et manque d’appui du Ministère de la Santé Publique qui est notre vrais partenaire.

III.2.Solutions Apportées

Certaines dispositions pratiques ont permis de juguler les difficultés de logistique et surtout en approvisionnement en produit pharmaceutiques
Les agents et cadres membres de l’AFRIQUE-SANTE affectés aux différents sites ont assuré un travail de virtuosité dans l’organisation matérielle et technique qui a trouvé assentiment des populations au cours de ces différentes sessions de renforcement des capacités des relais communautaires et professionnels de santé ainsi que la société civile Kinshasa, Bandundu et Equateur et les deux Kasaï.
La clôture de chaque session ou activité humanitaire a été marquée par la présence de Madame la Coordinatrice ou du superviseur ou les hauts cadres Membres de l’AFRIQUE-SANTE.
Chapitre IV – Perspectives et Recommandations
IV .1.Perspectives
Plusieurs constats ont été faits durant la période 2016. Il s’agit des de l’Urgent d’avoir une personnalité juridique et avoir l’Avis favorable de nos partenaires traditionnels dont les ministères de la justice et de la Santé Publique pour mieux réaliser nos activités sans obstacle partout où nous sommes et dans le respect de la législation sanitaire à la matière de l’organisation et fonctionnement des ONG et ASBL en RDC .


IV.2. Recommandations
Quelques recommandations ont été formulées pour le bon fonctionnement de l’AFRIQUE-SANTE. Il s’agit de procéder à la réalisation de voyage d’études et d’échanges d’expérience avec les autres Asbl et ONG du monde, d’organiser des groupes de travail pour les actions Humanitaires surtout aux déplacés internes des guerres, violences diverses et de bonne collaboration avec les partenaires de l’AFRIQUE-SANTE, de revoir à la hausse si possible, les unités du personnel suite au démembrement de 26 provinces dans l’organigramme révisé de l’AFRIQUE-SANTE et statuts notariés.
Fait à Kinshasa, le 31 /12/2016

Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO

Président Directeur Général de l’AFRIQUE-SANTE, Asbl
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

AFRIQUE SANTE ADBL RAPPORT ACTIVITES

Postée le: 27.11.2017
Ville : KINSHASA
Description

RAPPORT D’ACTIVITES DE LA D’AFRIQUE-SANTE, Asbl
JANVIER – DECEMBRE 2016

INTRODUCTION

Le présent rapport rend compte des activités menées par l’Afrique-Santé, Asbl durant la période allant de Janvier à Décembre 2016.
Pour rappel, l’Afrique-Santé, Asbl est une Association sans but lucratif, PANAFARICAINE qui a pour mission de promouvoir le droit à la santé, à la création et à l’appui des structures sanitaires et l’action humanitaire de la population la plus vulnérable de de la RDC et de l’AFRIQUE. Elle est enregistrée au Ministère de la justice par le N°067 et par l’inspection Provinciale de la Santé publique N°31/2863/2003 .Elle est repartie en deux pools.IL s’agit de pool des EX. Provinces de l’EST(Haut-Katanga, Nord Kivu, Sud Kivu ,Maniema, Province Orientale (TSHOPO ET ITURI) et les deux Kasaï(Central et oriental ) et pool des EX. Provinces de l’OUEST Bandundu(KWILU,KWANGO ET MAÏ-NDOMBE), Kongo-Central, Equateur et Kinshasa) AINSI QUE LES REPRESENTATION au CONGO-BRAZZA , Rwanda, en ANGOLA , BRUXELLE et France.
Elle collabore avec les formations sanitaires et la société civile pour le programme de Renforcement des Capacités tant humaines que techniques en matière de la santé communautaire, défense du droit à la santé, intervention Humanitaire surtout aux déplacés internes du fait des violences et conflits interethniques, rebellions, guerres, par l’Education, Information et Communication Sanitaire ainsi que à la lutte contre les véritables problèmes de santé publique, etc.
Le présent rapport s’articule autour des points suivants :
- les activités réalisées au cours de la période couverte
- les Activités Programmées et non réalisées
- les difficultés rencontrées et les solutions suggérées












Chapitre I. Activités réalisées par l’Afrique-Santé, Asbl

Durant la période couverte par le présent rapport, par l’Afrique-Santé, Asbl) s’est chargée comme déjà énoncé de programmer et d’organiser de formation initiale et continue ainsi que le renforcement des capacités des acteurs du système santé de notre cher pays en matière de couverture sanitaire universelle, de santé communautaire , santé de la reproduction, PEV, soins curatifs dans vos Centres de Santé à Kinshasa notamment CS BETOYIDIKA dans la commune Masina, CS Ciel ouvert dans la commune de N’sele, PS winner PS Don de DIEU ET PS Jourdain dans la commune de Lemba et la participation communautaire par l’encadrement des relais communautaires et les professionnels de santé des structures sanitaires et appui technique de plus 600 formations sanitaires , appui logistique en kits d’urgence et de protection aux antennes provinciales à Kikwit, Bunia, Bandundu-ville, de KISANGANI et de Matadi et ainsi que l’intervention humanitaire aux déplacés de guerre et de la violence de la milice Kamina Nsapu du Kasaï, de Bundu dia Mayala à KINSHASA ET KONGO CENTRAL et aux victimes d’agression sexuelle à l’hôpital de PANZI à BUKAVU et à BENI à l’EST ainsi que participation à la sensibilisation contre les conflits intercommunautaires d’ITURI , du TANGANYKA et DU HAUT KATANGA . Elle a réalisé une série d’activités suivantes :

I.1. Planification et organisation des vagues des sessions de renforcement des capacités en Santé communautaire Pool de l’ouest et l’EST de la RDC.
Avant toute autre activité, au début du deuxième semestre de l’année 2016 en cours, de l’Afrique-Santé a procédé principalement comme sa tradition à la planification et à la budgétisation des sessions de le renforcement des capacités en santé Communautaire et santé de la reproduction, de la participation communautaire et défense de droit à la santé en faveur aux agents et cadres du système santé et les écoles partenaires en vue du respect de la législation sanitaire et les lois du pays en matière de la santé publique et l’encadrement des relais communautaires et les professionnels de santé des structures sanitaires au niveau de deux pools des provinces ci-haut cités.



Le programme de formation pour chaque année a été aussi élaboré et réalisé dans l’optique de répondre à la mission de l’Afrique-Santé de promouvoir le droit à la santé, à la création et à l’appui des structures sanitaires et l’action humanitaire de la population la plus vulnérable, aux déplacés internes et victimes ci-haut cités de de la RDC.
Il a dégagé des objectifs ambitieux, entre autres celui de apporter le système de santé notamment les zones de santé et les formations sanitaires membres de l’AFRIQUE-SANTE,asbl en République Démocratique du Congo des cadres professionnels compétents et performants. Il prévoyait des activités qui concernent tous les secteurs : public, privé et la société civile.
Pour le secteur public, ce sont des activités de renforcement des capacités qui lui facilitera non seulement de veiller à l’application de la législation sanitaire et les lois du pays en matière de la santé publique mais aussi d’assurer la promotion du droit à la santé, comment faire susciter la participation communautaire dans les activités de la santé ,car la santé est d’abord affaire de tous.
Pour le secteur privé et la société civile, c’était de lui apporter les informations nécessaires de manière à faciliter, créer des structures sanitaires et mener des actions humanitaires à la population la plus vulnérable et déplacés internes de la RDC dans le respect des procédures légales et réglementaires.




I.2. Planification et organisation des activités assistance humanitaire et des soins extra hospitalière aux déplacés de guerre et expulsés.
L’association Afrique Santé , initiative louable du Professeur Dr Robert KIKIDI Mboso Kama travaille en vue de dénoncer les violations massives des droits à la santé et d’aider la population meurtrie par des guerres et rebellions à répétition, ,pillages des formations sanitaires, enlèvement des humanitaires et religieux ,des massacres, tueries des population, des conflits intercommunautaires et violances à Kinshasa et dans les provinces du Nord Kivu, Sud Kivu, Maniema, Kongo-Central, Tanganyka , de l’Ituri et les déplacés internes du Kasaï ainsi que celui du ta Nord Katanga) à faire face aux problèmes sanitaires. Il y a lieu de rappeler que la partie Est et du centre du pays est plongée dans une nouvelle guerre et cycle de violence suite à l’usure du pouvoir dans toutes les institutions èlectives.
Encore une fois les Provinces du NORD-KIVU à BENI ,D’ITURI étaient concernées par les attaques terroristes des milices pro rwandais et Ougandais ET KAMINA NSAMPU ayant frappé de plein fouet le Territoire de Beni et la PROVINCE D’ITURI, elle a jeté sur la route des milliers de déplacés intérieurs qui ont tout perdu et massacres des civils. Mais l’Afrique-Santé Antenne de Goma ,Bunia et Kananga et MBUJIMAYI ont apporté son appui humanitaire aux victimes sans abris et malades.
Dans les provinces ciblés par notre action, nous sommes en train de sensibiliser les populations à se mettre ensemble pour construire et ou réhabiliter les centres de santé ou postes de santé en vue d’accéder à la couverture sanitaire universelle. Dans toutes les zones de santé nous sommes en train de placer des points focaux comme facilitateur de la population en vue d’initier des actions de santé communautaire, eau et assainissement et droit à la santé.

Comme notre rayon d’action est tellement enclavé et sinistré nous développons la médecine préventive. Dans ce secteur nous organisons trois programmes :
- La Santé de la reproduction,
- Lutte contre le VIH SIDA et les MST,
- Appui à la vaccination de routine et campagne surtout polio,
- Education sanitaire aux déplacés de guerre en vue d’éviter la flammé des épidémies dans les camps de concentration
- Lutte contre le Paludisme et la tuberculose.


4. ACTIVITES A REALISEES

ACTIVITES Responsable durée Localisation MOYENS
Mise en place points focaux Coordonnateur du pool Est. 3 mois Ituri, Nord- Katanga, Maniema, Sud Kivu, Nord Kivu Moyens financier,
Moyens matériel (moto, véhicule, bateau, avion pour le déplacement, téléphone, internet …
Recherche de financement pour les structures sanitaires Chargé de mobilisation des ressources 4 mois idem idem
Eau, Hygiène et Assainissement(EHA) Chargé du programme EHA 2 mois idem idem
Médecine préventive 125 points focaux 1 mois idem idem
Appui aux personnes vulnérables(les déplacés de guerres en cours, les orphelins, les veuves, les personnes de troisième âge, les enfants en situation difficile et autres Chargé des urgences 2 mois idem Aide humanitaire en vivres et non vivres.
Supervision des activités Coordonnateur du pool Est. 3 mois Idem Moyens financier, fournitures de bureau, ordinateurs, imprimantes, photocopieur, scanneur, communication, internet, téléphone, véhicule pour déplacement …



Chapitre II. Activités Programmées et non réalisées
Toutes les activités programmées ont été bien réalisées avec l’appui ou de la coordination nationale de l’Afrique – santé et de l’UNFPA et malgré certaines contraintes, la Direction Générale avait mis à notre disposition de la logistique minimale pour la bonne prise en charge de l’activité de Renforcement des Capacités tant humaines que techniques en matière de la santé communautaire, défense du droit à la santé, intervention Humanitaire, Education, Information et Communication Sanitaire ainsi que à la lutte contre les véritables problèmes de santé publique à l’exception de voyage d’études et d’échanges d’expérience n’a pas été réalisé durant cette période.

Chapitre III. Difficultés Rencontrées et Solutions Apportées.
III.1.Difficultés Rencontrées
Des difficultés énormes ont été rencontrées dans la mise en œuvre des activités en 2016 les mêmes difficile refont surface. Nous citerons notamment l’environnement de la formation très petit concernant les salles de formation par rapport à la demande, l’absence de pause-café et de per diem pour les participants a quelque peu gêné le déroulement des sessions de formation par des réclamations massives des apprenants, le manque de véhicule de liaison et du personnel n’ont pas facilité le travail de l’équipe de coordination, de supervision et d’appui logistique de la Direction de la formation et des appuis techniques pour se déplacer d’un site à un autre de formation, pillage des installation et bien de l’AFRIQUE-SANTE par les terroriste à Beni et Butembo à l’EST du pays et manque d’appui du Ministère de la Santé Publique qui est notre vrais partenaire.

III.2.Solutions Apportées

Certaines dispositions pratiques ont permis de juguler les difficultés de logistique et surtout en approvisionnement en produit pharmaceutiques
Les agents et cadres membres de l’AFRIQUE-SANTE affectés aux différents sites ont assuré un travail de virtuosité dans l’organisation matérielle et technique qui a trouvé assentiment des populations au cours de ces différentes sessions de renforcement des capacités des relais communautaires et professionnels de santé ainsi que la société civile Kinshasa, Bandundu et Equateur et les deux Kasaï.
La clôture de chaque session ou activité humanitaire a été marquée par la présence de Madame la Coordinatrice ou du superviseur ou les hauts cadres Membres de l’AFRIQUE-SANTE.
Chapitre IV – Perspectives et Recommandations
IV .1.Perspectives
Plusieurs constats ont été faits durant la période 2016. Il s’agit des de l’Urgent d’avoir une personnalité juridique et avoir l’Avis favorable de nos partenaires traditionnels dont les ministères de la justice et de la Santé Publique pour mieux réaliser nos activités sans obstacle partout où nous sommes et dans le respect de la législation sanitaire à la matière de l’organisation et fonctionnement des ONG et ASBL en RDC .


IV.2. Recommandations
Quelques recommandations ont été formulées pour le bon fonctionnement de l’AFRIQUE-SANTE. Il s’agit de procéder à la réalisation de voyage d’études et d’échanges d’expérience avec les autres Asbl et ONG du monde, d’organiser des groupes de travail pour les actions Humanitaires surtout aux déplacés internes des guerres, violences diverses et de bonne collaboration avec les partenaires de l’AFRIQUE-SANTE, de revoir à la hausse si possible, les unités du personnel suite au démembrement de 26 provinces dans l’organigramme révisé de l’AFRIQUE-SANTE et statuts notariés.
Fait à Kinshasa, le 31 /12/2016

Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO

Président Directeur Général de l’AFRIQUE-SANTE, Asbl
mediacongo
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : La fin du service du prophète Élie
left
Annonce Précédente : AFRIQUE SANTE ASBL RAPPORT ACTIVITES 2017