mediacongo.net - Petites annonces - La Bible la drogue et les boissons enivrantes

La Bible la drogue et les boissons enivrantes

La Bible, de la drogue et boissons enivrantes
Evangéliste Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
Conseiller au Centre Evangélique La TRINITE et Leader de l’AREV - Ministries.

FRERES ET SŒURS le mot drogue vient du mot néerlandais et russe drogue qui signifie extrait sec comme une poussière ou cigarette par exemple, puis que les premières drogues étaient en cette forme rameaux de né puis on a généralisé à toute boisson enivrante notamment l’alcool et le vin. On peut lire ordre divine dans Éphésiens 5.18: « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit. ». Lorsqu’on se livre à ses produits toxiques ou la drogue, on a la toxicomanie et on devient toxicomane.
1. Définition de la toxicomanie
La toxicomanie se définit comme une forme particulière de la perversion due à l’usage habituel et excessif de l'alcool, du vin et de la drogue ou des substances médicamenteuses et toxiques, destiné à procurer un plaisir plus ou moins exclusif où à supprimer un déplaisir.
En d’autres termes, la toxicomanie est la dépendance à l’égard des drogues notamment l'alcool, du vin et de la drogue ainsi que ceux qui ont un effet stimulant ou sédatif sur le système nerveux, c’est aussi la prise de toxique, produits toxiques donnant lieu aux abus (comme tabacomanie alcoolisme, stupéfiomanie, et c. Nous lisons dans Proverbes 20.1 : « Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses ; quiconque en fait excès n'est pas sage. »
En effet, le toxicomane supporte mieux sa drogue par idiotie et la tolérance, il en devient donc à augmenter les quantités qu’il prend c’est-à-dire l’accoutumance et ne peut plus s’en passer c’est à dire la dépendance mais jusqu’en prendre plusieurs fois par jour sous peine d’un état de manque ou de besoin très angoissant à la base de la criminalité et la pré- délinquance.
2. Sortes de Toxicomanies
Les psychiatres ont classifié trois formes de toxicomanies à savoir :
a) Les poly toxicomanies : c’est-à-dire la même personne associe plusieurs drogues à la fois, par exemple sédatif + alcool+ chanvre ou varie ses abus suivant les disponibilités ;
b) Les toxicomanies prédélinquantes c’est-à-dire de jeunes adolescents désemparés ou groupe de gang en proies vulnérables angoissants et en perte d’identité ;
c) Les toxicomanies antidépressives et névrotiques c’est à dire fréquemment, l’abus des drogues dues à une défense d’angoisse.

3. Pourquoi étant Chrétiens et Chrétiennes, nous ne sommes pas conseillés de boire l'alcool, du vin et de la drogue et quel est le danger de boire des boissons alcoolisées sur le plan spirituel et bio sociale ?
- Parce que nous sommes les fils et filles du Roi des rois donc les princes et princesses.IL est écrit dans Proverbes 31.4-5 : « Ce n'est point aux rois de boire du vin, ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes, de peur qu'en buvant ils n'oublient la loi, et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux. »
- Etant chrétiens et chrétiennes, nous sommes les prêtres pour Dieu, les princes et princesses comme cela est confirmé dans II Pierre 2 :9-11 : « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde. Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme.
- C’est aussi un péché ou un des désirs de la chair qui empêchera au toxicomane d’hériter le royaume de Dieu, comme il est écrit dans Galates 5.19-21: « Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, (...) l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu. »
-C’est un ordre du Seigneur dans Proverbes 23.20-21 : « Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmi ceux qui font excès de viandes, car l'ivrogne et celui qui se livre à des excès s'appauvrissent, et l'assoupissement fait porter des haillons. » et dans Éphésiens 5.18: « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit. ».
Je fais la Conclusion sur les conséquences de la drogue et de boisson enivrante dans Proverbes 23.29-35 : « Pour qui les ah ? pour qui les hélas ? Pour qui les disputes ? Pour qui les plaintes ? Pour qui les blessures sans raison ? pour qui les yeux rouges ? Pour ceux qui s'attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé. Ne regarde pas le vin qui paraît d'un beau rouge, qui fait des perles dans la coupe, et qui coule aisément. Il finit par mordre comme un serpent, et par piquer comme un basilic. Tes yeux se porteront sur des étrangères, et ton coeur parlera d'une manière perverse. Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, comme un homme couché sur le sommet d'un mât : "On m'a frappé... je n'ai point de mal ! On m'a battu... je ne sens rien !" »
Que Christ vous remplit du Saint Esprit le Vrai Consolateur en vue d’être sombre.
Evangéliste Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
Conseiller au Centre Evangélique La TRINITE et Leader de l’AREV - Ministries
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

La Bible la drogue et les boissons enivrantes

Postée le: 09.01.2018
Ville : KINSHASA
Description

La Bible, de la drogue et boissons enivrantes
Evangéliste Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
Conseiller au Centre Evangélique La TRINITE et Leader de l’AREV - Ministries.

FRERES ET SŒURS le mot drogue vient du mot néerlandais et russe drogue qui signifie extrait sec comme une poussière ou cigarette par exemple, puis que les premières drogues étaient en cette forme rameaux de né puis on a généralisé à toute boisson enivrante notamment l’alcool et le vin. On peut lire ordre divine dans Éphésiens 5.18: « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit. ». Lorsqu’on se livre à ses produits toxiques ou la drogue, on a la toxicomanie et on devient toxicomane.
1. Définition de la toxicomanie
La toxicomanie se définit comme une forme particulière de la perversion due à l’usage habituel et excessif de l'alcool, du vin et de la drogue ou des substances médicamenteuses et toxiques, destiné à procurer un plaisir plus ou moins exclusif où à supprimer un déplaisir.
En d’autres termes, la toxicomanie est la dépendance à l’égard des drogues notamment l'alcool, du vin et de la drogue ainsi que ceux qui ont un effet stimulant ou sédatif sur le système nerveux, c’est aussi la prise de toxique, produits toxiques donnant lieu aux abus (comme tabacomanie alcoolisme, stupéfiomanie, et c. Nous lisons dans Proverbes 20.1 : « Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses ; quiconque en fait excès n'est pas sage. »
En effet, le toxicomane supporte mieux sa drogue par idiotie et la tolérance, il en devient donc à augmenter les quantités qu’il prend c’est-à-dire l’accoutumance et ne peut plus s’en passer c’est à dire la dépendance mais jusqu’en prendre plusieurs fois par jour sous peine d’un état de manque ou de besoin très angoissant à la base de la criminalité et la pré- délinquance.
2. Sortes de Toxicomanies
Les psychiatres ont classifié trois formes de toxicomanies à savoir :
a) Les poly toxicomanies : c’est-à-dire la même personne associe plusieurs drogues à la fois, par exemple sédatif + alcool+ chanvre ou varie ses abus suivant les disponibilités ;
b) Les toxicomanies prédélinquantes c’est-à-dire de jeunes adolescents désemparés ou groupe de gang en proies vulnérables angoissants et en perte d’identité ;
c) Les toxicomanies antidépressives et névrotiques c’est à dire fréquemment, l’abus des drogues dues à une défense d’angoisse.

3. Pourquoi étant Chrétiens et Chrétiennes, nous ne sommes pas conseillés de boire l'alcool, du vin et de la drogue et quel est le danger de boire des boissons alcoolisées sur le plan spirituel et bio sociale ?
- Parce que nous sommes les fils et filles du Roi des rois donc les princes et princesses.IL est écrit dans Proverbes 31.4-5 : « Ce n'est point aux rois de boire du vin, ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes, de peur qu'en buvant ils n'oublient la loi, et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux. »
- Etant chrétiens et chrétiennes, nous sommes les prêtres pour Dieu, les princes et princesses comme cela est confirmé dans II Pierre 2 :9-11 : « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde. Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme.
- C’est aussi un péché ou un des désirs de la chair qui empêchera au toxicomane d’hériter le royaume de Dieu, comme il est écrit dans Galates 5.19-21: « Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, (...) l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu. »
-C’est un ordre du Seigneur dans Proverbes 23.20-21 : « Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmi ceux qui font excès de viandes, car l'ivrogne et celui qui se livre à des excès s'appauvrissent, et l'assoupissement fait porter des haillons. » et dans Éphésiens 5.18: « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit. ».
Je fais la Conclusion sur les conséquences de la drogue et de boisson enivrante dans Proverbes 23.29-35 : « Pour qui les ah ? pour qui les hélas ? Pour qui les disputes ? Pour qui les plaintes ? Pour qui les blessures sans raison ? pour qui les yeux rouges ? Pour ceux qui s'attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé. Ne regarde pas le vin qui paraît d'un beau rouge, qui fait des perles dans la coupe, et qui coule aisément. Il finit par mordre comme un serpent, et par piquer comme un basilic. Tes yeux se porteront sur des étrangères, et ton coeur parlera d'une manière perverse. Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, comme un homme couché sur le sommet d'un mât : "On m'a frappé... je n'ai point de mal ! On m'a battu... je ne sens rien !" »
Que Christ vous remplit du Saint Esprit le Vrai Consolateur en vue d’être sombre.
Evangéliste Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
Conseiller au Centre Evangélique La TRINITE et Leader de l’AREV - Ministries
mediacongo
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : FACE A LA FRAGILITE DE LA SITUATION LA MISE DE LA RDC SOUS TUTELLE DES NATIONS UNIES EST UNE URGENCE ET UNE IMPERIEUSE NECESSITE
left
Annonce Précédente : La Bible, de la drogue et boissons enivrantes