mediacongo.net - Petites annonces - SEM JOSEPH KABILA EST EGALE A LUI-MÊME DEVANT LE CONGRES FACE A LA CRISE POLITIQUE CONGOLAISE.

SEM JOSEPH KABILA EST EGALE A LUI-MÊME DEVANT LE CONGRES FACE A LA CRISE POLITIQUE CONGOLAISE.


SEM JOSEPH KABILA EST EGALE A LUI-MÊME DEVANT LE CONGRES FACE A LA CRISE POLITIQUE CONGOLAISE.
Par l'Evangéliste Robert KIKIDI MBOSO KAMA,Ph.D.
Son Excellence Monsieur le Président de la République Joseph Kabila, a réaffirmé ce jeudi 19 juillet 2018 de son engagement à respecter la Constitution de la République qui demeure non équivoque et à organiser des consultations électorales nationales fixées en décembre prochain, dans son adresse sur l’état de la nation devant le Congrès qui a réunie les deux Chambres du Parlement l'après-midi au Palais du peuple. Mais l'opinion nationale et internationale est resté sur sa soif de savoir de quelle Constitution dont fait allusion le Raïs? celle de 2006 dont le principe de l’immutabilité est verrouillé dans laquelle la possibilité pour le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, de ne pas briguer 3eme mandat est consolidé ou celle de 2011 révisée pareillement dans laquelle lui avait donné la possibilité de briguer le second mandat en ramenant le compteur à zéro pour paraphraser le Chercheur Cyrus Mirindi. Mais elle n'a pas non plus annuler le principe de l’immutabilité verrouillé dans la Constitution de 2006 ou le coup d’état constitutionnel et institutionnel fait par l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre, lequel Accord l'empêche aussi de briguer un autre mandat pour atteindre le plafond constitutionnel. En effet, l'Accord politique de la Saint-Sylvestre ayant la primauté sur droit a consacré la RDC sous un régime d’exception ou extra constitutionnel pour la gestion de l’Etat pendant la transition jusqu’aux élections. Aujourd’hui le pays est dans ce régime exceptionnel, met en cause la constitution révisé de 2011. C’est ainsi que cet Accord de la Saint-Sylvestre stipule aussi que le Président Joseph Kabila ne devrait pas déposer sa candidature lors de la prochaine présidentielle. La possibilité pour le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, de ne pas briguer un autre mandat, est consolidé, y compris le principe de l’immutabilité qui était verrouillé dans la constitution de 2006.
C'est une grande interrogation,face au Chef DE L4eTAT QUI EST RESTE EGALE LUI-MÊME; est-ce-que le Respect de la Constitution en ce moment signifie le dépôt de candidature pour briguer un autre mandat pour atteindre le plafond constitutionnel. Dans ce cas s’il veut effectivement briguer le 3ieme mandat, il doit récuser le « vide » occasionné par le coup d’état constitutionnel et institutionnel de l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre, qu’il a entériné lui-même en consacrant le pays dans un régime exceptionnel de transition jusqu’aux prochaines élections, contrairement à la constitution révisée en 2011, laquelle lui avait donné la possibilité de briguer le second mandat .Il doit en outre nommer un Premier Ministre de la Majorité ou reconduire Tshibala qui est aussi de leur nouvelle Plate-forme FNC au pouvoir conformément la constitution révisée partiellement en 2011. IL doit défier le principe de l’immutabilité verrouillé dans ladite constitution et en tirer toutes les conséquences tant au niveau national qu’international. Ou en fin le Respect de la constitution veut dire pour le Chef de l'Etat l'application de l'Accord Politique de la Saint-Sylvestre, qu’il a entériné lui-même en consacrant le pays dans un régime exceptionnel et extra constitutionnel de 2011 et de transition jusqu’aux prochaines élections . Dans ce cas, il est appelé de se choisir un dauphin parmi ses alliés ou de sa famille politique fidèle,crédible et capable de préserver ses intérêts ou sa passion pour la RDC, comme Tshibala, Muzito, Matata, Minaku, Miezi,Bahati, Ruberwa, etc.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Livres, CDs et DVDs
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

SEM JOSEPH KABILA EST EGALE A LUI-MÊME DEVANT LE CONGRES FACE A LA CRISE POLITIQUE CONGOLAISE.

Postée le: 20.07.2018
Ville : KINSHASA
Description


SEM JOSEPH KABILA EST EGALE A LUI-MÊME DEVANT LE CONGRES FACE A LA CRISE POLITIQUE CONGOLAISE.
Par l'Evangéliste Robert KIKIDI MBOSO KAMA,Ph.D.
Son Excellence Monsieur le Président de la République Joseph Kabila, a réaffirmé ce jeudi 19 juillet 2018 de son engagement à respecter la Constitution de la République qui demeure non équivoque et à organiser des consultations électorales nationales fixées en décembre prochain, dans son adresse sur l’état de la nation devant le Congrès qui a réunie les deux Chambres du Parlement l'après-midi au Palais du peuple. Mais l'opinion nationale et internationale est resté sur sa soif de savoir de quelle Constitution dont fait allusion le Raïs? celle de 2006 dont le principe de l’immutabilité est verrouillé dans laquelle la possibilité pour le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, de ne pas briguer 3eme mandat est consolidé ou celle de 2011 révisée pareillement dans laquelle lui avait donné la possibilité de briguer le second mandat en ramenant le compteur à zéro pour paraphraser le Chercheur Cyrus Mirindi. Mais elle n'a pas non plus annuler le principe de l’immutabilité verrouillé dans la Constitution de 2006 ou le coup d’état constitutionnel et institutionnel fait par l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre, lequel Accord l'empêche aussi de briguer un autre mandat pour atteindre le plafond constitutionnel. En effet, l'Accord politique de la Saint-Sylvestre ayant la primauté sur droit a consacré la RDC sous un régime d’exception ou extra constitutionnel pour la gestion de l’Etat pendant la transition jusqu’aux élections. Aujourd’hui le pays est dans ce régime exceptionnel, met en cause la constitution révisé de 2011. C’est ainsi que cet Accord de la Saint-Sylvestre stipule aussi que le Président Joseph Kabila ne devrait pas déposer sa candidature lors de la prochaine présidentielle. La possibilité pour le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, de ne pas briguer un autre mandat, est consolidé, y compris le principe de l’immutabilité qui était verrouillé dans la constitution de 2006.
C'est une grande interrogation,face au Chef DE L4eTAT QUI EST RESTE EGALE LUI-MÊME; est-ce-que le Respect de la Constitution en ce moment signifie le dépôt de candidature pour briguer un autre mandat pour atteindre le plafond constitutionnel. Dans ce cas s’il veut effectivement briguer le 3ieme mandat, il doit récuser le « vide » occasionné par le coup d’état constitutionnel et institutionnel de l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre, qu’il a entériné lui-même en consacrant le pays dans un régime exceptionnel de transition jusqu’aux prochaines élections, contrairement à la constitution révisée en 2011, laquelle lui avait donné la possibilité de briguer le second mandat .Il doit en outre nommer un Premier Ministre de la Majorité ou reconduire Tshibala qui est aussi de leur nouvelle Plate-forme FNC au pouvoir conformément la constitution révisée partiellement en 2011. IL doit défier le principe de l’immutabilité verrouillé dans ladite constitution et en tirer toutes les conséquences tant au niveau national qu’international. Ou en fin le Respect de la constitution veut dire pour le Chef de l'Etat l'application de l'Accord Politique de la Saint-Sylvestre, qu’il a entériné lui-même en consacrant le pays dans un régime exceptionnel et extra constitutionnel de 2011 et de transition jusqu’aux prochaines élections . Dans ce cas, il est appelé de se choisir un dauphin parmi ses alliés ou de sa famille politique fidèle,crédible et capable de préserver ses intérêts ou sa passion pour la RDC, comme Tshibala, Muzito, Matata, Minaku, Miezi,Bahati, Ruberwa, etc.
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : SEM JOSEPH KABILA EST RESTE EGALE A LUI-MÊME DEVANT LE CONGRES FACE A LA CRISE POLITIQUE CONGOLAISE.
left
Annonce Précédente : SEM JOSEPH KABILA EST EGALE A LUI-MÊME DE LE CONGRE FACE A LA CRISE POLITIQUE CONGOLAISE