mediacongo.net - Petites annonces - Le Dauphin de Président Kabila et suite des consultations au Front Commun pour le Congo

Le Dauphin de Président Kabila et suite des consultations au Front Commun pour le Congo

Le Dauphin de Président Kabila et suite des consultations au Front Commun pour le Congo.
Par l'EVANGELISTE Prof Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA
Sur le plan de l'estimation nationale et internationale est-ce-qui de , Matata, OLIVE LEMBE, Tshibala, Minaku, Mwilanya, Bahati Ruberwa, Bushab sera le dauphin de Joseph Kabila, la presse à 3 mois de l’échéance électorale, parle du mystère et Matata peut être la surprise agréable pour les uns et désagréable pour les attendu par la Majorité et le FCC .
Selon les analyses et sondages, Muzito qui vient d’être chassé du PALU , prenait la tête, en signe de reconnaissance au Patriarche Gizenga qui a soutenu le Président KABILA A DEUX MANDAT et qui attend la réciprocité, pour avoir fait preuve d’annulation de la dette , atteinte au point d’achèvement , instauré la reformes des finances publiques ,de la justice , la bancarisation et l’ouverture au monde, la Communauté internationale et nationale voir l'opposition peuvent lui faire confiance, suivi de Matata et OLIVE LEMBE, Minaku, Mwilanya ses plus confidentiels
Selon RFI , les consultations vont encore se poursuivre ce mardi 31 juillet. Joseph Kabila attend de ses partenaires du Front commun pour le Congo les noms des possibles candidats à sa succession à la tête du pays. Chacune des composantes de la méga plateforme initiée par le chef de l'Etat est appelée à proposer quatre noms parmi lesquels devra sortir le candidat unique du Front commun pour le Congo à la prochaine présidentielle.
Selon plusieurs membres du Front commun pour le Congo, à ce stade des consultations, plusieurs groupes ont avancé le nom de Joseph Kabila comme candidat valable à la prochaine présidentielle. L'actuel chef de l'Etat serait donc le seul à répondre aux onze critères fixés par lui pour prendre sa relève. Ça c'est pour l'option zéro.
Mais au cas où réellement il ne se présenterait pas au scrutin du 23 décembre prochain, d'autres noms devraient être proposés. Et des membres de l'entourage immédiat du président Kabila seraient en train de courtiser les différentes délégations qui défilent à la ferme privée du chef de l'Etat.
Ministres en fonction, collaborateurs du président, animateurs des institutions, etc., ils sont nombreux à prétendre à la candidature unique du Front commun pour le Congo à la magistrature suprême, chacun avec ses arguments. Et c'est le moment choisi pour les uns de verser dans la spéculation et dans les enchères. Certains parlent de leur poids politique, d'autres évoquent leurs compétences ou encore des capacités de rassembleur ou de patriotisme. Je conseille au politique de ne pas rééditer les erreurs du passé de Mobutu et de se confier leur choix à Dieu qui est la vraie source du pouvoir.
On attend donc d'être fixé d'ici le 8 août, date butoir du dépôt des candidatures à la présidentielle.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Le Dauphin de Président Kabila et suite des consultations au Front Commun pour le Congo

Postée le: 02.08.2018
Ville : KINSHASA
Description

Le Dauphin de Président Kabila et suite des consultations au Front Commun pour le Congo.
Par l'EVANGELISTE Prof Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA
Sur le plan de l'estimation nationale et internationale est-ce-qui de , Matata, OLIVE LEMBE, Tshibala, Minaku, Mwilanya, Bahati Ruberwa, Bushab sera le dauphin de Joseph Kabila, la presse à 3 mois de l’échéance électorale, parle du mystère et Matata peut être la surprise agréable pour les uns et désagréable pour les attendu par la Majorité et le FCC .
Selon les analyses et sondages, Muzito qui vient d’être chassé du PALU , prenait la tête, en signe de reconnaissance au Patriarche Gizenga qui a soutenu le Président KABILA A DEUX MANDAT et qui attend la réciprocité, pour avoir fait preuve d’annulation de la dette , atteinte au point d’achèvement , instauré la reformes des finances publiques ,de la justice , la bancarisation et l’ouverture au monde, la Communauté internationale et nationale voir l'opposition peuvent lui faire confiance, suivi de Matata et OLIVE LEMBE, Minaku, Mwilanya ses plus confidentiels
Selon RFI , les consultations vont encore se poursuivre ce mardi 31 juillet. Joseph Kabila attend de ses partenaires du Front commun pour le Congo les noms des possibles candidats à sa succession à la tête du pays. Chacune des composantes de la méga plateforme initiée par le chef de l'Etat est appelée à proposer quatre noms parmi lesquels devra sortir le candidat unique du Front commun pour le Congo à la prochaine présidentielle.
Selon plusieurs membres du Front commun pour le Congo, à ce stade des consultations, plusieurs groupes ont avancé le nom de Joseph Kabila comme candidat valable à la prochaine présidentielle. L'actuel chef de l'Etat serait donc le seul à répondre aux onze critères fixés par lui pour prendre sa relève. Ça c'est pour l'option zéro.
Mais au cas où réellement il ne se présenterait pas au scrutin du 23 décembre prochain, d'autres noms devraient être proposés. Et des membres de l'entourage immédiat du président Kabila seraient en train de courtiser les différentes délégations qui défilent à la ferme privée du chef de l'Etat.
Ministres en fonction, collaborateurs du président, animateurs des institutions, etc., ils sont nombreux à prétendre à la candidature unique du Front commun pour le Congo à la magistrature suprême, chacun avec ses arguments. Et c'est le moment choisi pour les uns de verser dans la spéculation et dans les enchères. Certains parlent de leur poids politique, d'autres évoquent leurs compétences ou encore des capacités de rassembleur ou de patriotisme. Je conseille au politique de ne pas rééditer les erreurs du passé de Mobutu et de se confier leur choix à Dieu qui est la vraie source du pouvoir.
On attend donc d'être fixé d'ici le 8 août, date butoir du dépôt des candidatures à la présidentielle.
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : DESASTRE D_UN PAYS SANS LA CRAINTE DE DIEU
left
Annonce Précédente : C'est “peut-être” pour cela