mediacongo.net - Petites annonces - NOTRE MISSION EVANGELIQUE FACE A UN ETAT CRIMINEL ET LES POLITICIENS OPPORTINUSTES SANS VISION POUR LE PAYS ET SON PEUPLE

NOTRE MISSION EVANGELIQUE FACE A UN ETAT CRIMINEL ET LES POLITICIENS OPPORTINUSTES SANS VISION POUR LE PAYS ET SON PEUPLE

NOTRE MISSION EVANGELIQUE FACE A UN ETAT CRIMINEL ET LES POLITICIENS OPPORTINUSTES SANS VISION POUR LE PAYS ET SON PEUPLE.
Par Evangéliste Prof. Dr.Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Président d’AFRIQUE-SANTE,asbl et leader d’AREV-MINISTRIES .
Je reviens ce matin dans Mathieu 20:20-28:"Les dix, ayant entendu cela, furent indignés contre les deux frères.
Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent.
Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur;
et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave.
C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs."
Le texte que nous venons de lire parle de l'exhortation du Seigneur adressée aux disciples qui se sont indignés contre les propos de la Mère de Jean et André qui avait sollicitée la place de choix auprès du Seigneur Jésus pour ses fils dans ton royaume des cieux, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche et la gestion pacifique des conflits ou se faire serviteur des autres sans tyrannie. C'est un ordre du Seigneur donné à nous ses disciples face aux ambitions de gouverner qui nous caractérise tous. Puisque pour le SEIGNEUR sont appelés fils et filles de Dieu sont ceux qui promouvaient la paix sociale et surtout la paix du Cœur et qui se mettent au service des autres sans dictature aucune. Il faut que chacun sache que nous sommes incontestablement au service de notre pays et peuple et de surcroit, les artisans de la paix. Notre lutte est pacifique et non violente contre la non Etat ou Etat criminel voir voyou et contre les politiciens et toutes les personnes maîtres de la violence et sans vision réelle pour le pays et son peuple et les injustices de tous bords.
C'est en cela que le Seigneur Jésus voit en nous la lumière du monde et le sel de la terre; autrement nous ne serons pas différents de ces médiocres qui se battent sur la scène politique, sociale et économico-culturelle sans idéal. Mais qui ne visent que les titres de commandement et leur ventre tout en sacrifiant les populations innocentes.
IL NOUS FAUT PRIER et DENONCER LES CRIMES DE MANIERE RESPONSABLE SANS LACHETE EN PLUS, NOUS ENGAGER A LUTTER PACIFIQUEMENT SANS VIOLENCE POUR QUE LE REIGNE DU SEIGNEUR VIENNE ET SA VOLONTE D’EN HAUT S’EXERCE SUR CETTE TERRE OU DANS NOTRE PAYS. Chacun de nous là où on est ou on travaille, nous avons la mission sacrée d’apporter la lumière contre la criminalité et les antivaleurs sous toutes leurs formes sans compromissions aucune. Car quelque soient les nombres d'années de tyrannie, de gouvernance criminelle et de nébulosité, la lumière divine finira par resplendir sur ses fils et filles de la RDC ; Dieu est le même hier et aujourd’hui. Les vrais ennemis d’un Chefs ne sont pas ceux qui lui disent la vérité en face, mais plutôt ceux qui le flattent à la longueur de la journée et qui l les trompent par les bulletins d’informations manipulés et du mensonge. Je vous demande de vous rappeler sur les précédents historiques des enfants d’Israël en Egypte dans EXODE 3 :7-10 : « L'Éternel dit: J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu'habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens. Voici, les cris d'Israël sont venus jusqu'à moi, et j'ai vu l'oppression que leur font souffrir les Égyptiens. Maintenant, va, je t'enverrai auprès de Pharaon, et tu feras sortir d'Égypte mon peuple, les enfants d'Israël.
En Babylone dans Daniel 2 :13-49 : « « La sentence fut publiée, les sages étaient mis à mort, et l'on cherchait Daniel et ses compagnons pour les faire périr. Alors Daniel s'adressa d'une manière prudente et sensée à Arjoc, chef des gardes du roi, qui était sorti pour mettre à mort les sages de Babylone. Il prit la parole et dit à Arjoc, commandant du roi: Pourquoi la sentence du roi est-elle si sévère? Arjoc exposa la chose à Daniel. Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi l'explication. Ensuite Daniel alla dans sa maison, et il instruisit de cette affaire Hanania, Mischaël et Azaria, ses compagnons, les engageant à implorer la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu'on ne fît pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone. Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux. Daniel prit la parole et dit: Béni soit le nom de Dieu, d'éternité en éternité! A lui appartiennent la sagesse et la force. C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l'intelligence. Il révèle ce qui est profond et caché, il connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière demeure avec lui. Dieu de mes pères, je te glorifie et je te loue de ce que tu m'as donné la sagesse et la force, et de ce que tu m'as fait connaître ce que nous t'avons demandé, de ce que tu nous as révélé le secret du roi. Après cela, Daniel se rendit auprès d'Arjoc, à qui le roi avait ordonné de faire périr les sages de Babylone; il alla, et lui parla ainsi: Ne fais pas périr les sages de Babylone! Conduis-moi devant le roi, et je donnerai au roi l'explication. Arjoc conduisit promptement Daniel devant le roi, et lui parla ainsi: J'ai trouvé parmi les captifs de Juda un homme qui donnera l'explication au roi. Le roi prit la parole et dit à Daniel, qu'on nommait Beltschatsar: Es-tu capable de me faire connaître le songe que j'ai eu et son explication? Daniel répondit en présence du roi et dit: Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins, ne sont pas capables de découvrir au roi. Mais il y a dans les cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps. Voici ton songe et les visions que tu as eues sur ta couche. Sur ta couche, ô roi, il t'est monté des pensées touchant ce qui sera après ce temps-ci; et celui qui révèle les secrets t'a fait connaître ce qui arrivera. Si ce secret m'a été révélé, ce n'est point qu'il y ait en moi une sagesse supérieure à celle de tous les vivants; mais c'est afin que l'explication soit donnée au roi, et que tu connaisses les pensées de ton coeur. O roi, tu regardais, et tu voyais une grande statue; cette statue était immense, et d'une splendeur extraordinaire; elle était debout devant toi, et son aspect était terrible. La tête de cette statue était d'or pur; sa poitrine et ses bras étaient d'argent; son ventre et ses cuisses étaient d'airain; ses jambes, de fer; ses pieds, en partie de fer et en partie d'argile. Tu regardais, lorsqu'une pierre se détacha sans le secours d'aucune main, frappa les pieds de fer et d'argile de la statue, et les mit en pièces. Alors le fer, l'argile, l'airain, l'argent et l'or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s'échappe d'une aire en été; le vent les emporta, et nulle trace n'en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre. Voilà le songe. Nous en donnerons l'explication devant le roi.O roi, tu es le roi des rois, car le Dieu des cieux t'a donné l'empire, la puissance, la force et la gloire; il a remis entre tes mains, en quelque lieu qu'ils habitent, les enfants des hommes, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel, et il t'a fait dominer sur eux tous: c'est toi qui es la tête d'or. Après toi, il s'élèvera un autre royaume, moindre que le tien; puis un troisième royaume, qui sera d'airain, et qui dominera sur toute la terre. Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces. Et comme tu as vu les pieds et les orteils en partie d'argile de potier et en partie de fer, ce royaume sera divisé; mais il y aura en lui quelque chose de la force du fer, parce que tu as vu le fer mêlé avec l'argile. Et comme les doigts des pieds étaient en partie de fer et en partie d'argile, ce royaume sera en partie fort et en partie fragile. Tu as vu le fer mêlé avec l'argile, parce qu'ils se mêleront par des alliances humaines; mais ils ne seront point unis l'un à l'autre, de même que le fer ne s'allie point avec l'argile. Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d'un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement. C'est ce qu'indique la pierre que tu as vue se détacher de la montagne sans le secours d'aucune main, et qui a brisé le fer, l'airain, l'argile, l'argent et l'or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver après cela. Le songe est véritable, et son explication est certaine. Alors le roi Nebucadnetsar tomba sur sa face et se prosterna devant Daniel, et il ordonna qu'on lui offrît des sacrifices et des parfums. Le roi adressa la parole à Daniel et dit: En vérité, votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des rois, et il révèle les secrets, puisque tu as pu découvrir ce secret. Ensuite le roi éleva Daniel, et lui fit de nombreux et riches présents; il lui donna le commandement de toute la province de Babylone, et l'établit chef suprême de tous les sages de Babylone. Daniel pria le roi de remettre l'intendance de la province de Babylone à Schadrac, Méschac et Abed Nego. Et Daniel était à la cour du roi.
Et sans omettre celles dictatures dans le monde en général et en RDC particulièrement notamment celle du Marechal MOBUTU SESE SEKO ET LES OPPOSANTS HISTORIQUES qui se jouaient du peuple par leurs arrangements éphémères, nocturne voir occultes et quelle a été leur suite parce qu’on se moque pas de DIEU. Le Seigneur nous avertit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur.
Evangéliste Prof. Dr.Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

NOTRE MISSION EVANGELIQUE FACE A UN ETAT CRIMINEL ET LES POLITICIENS OPPORTINUSTES SANS VISION POUR LE PAYS ET SON PEUPLE

Postée le: 07.08.2018
Ville : KINSHASA
Description

NOTRE MISSION EVANGELIQUE FACE A UN ETAT CRIMINEL ET LES POLITICIENS OPPORTINUSTES SANS VISION POUR LE PAYS ET SON PEUPLE.
Par Evangéliste Prof. Dr.Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Président d’AFRIQUE-SANTE,asbl et leader d’AREV-MINISTRIES .
Je reviens ce matin dans Mathieu 20:20-28:"Les dix, ayant entendu cela, furent indignés contre les deux frères.
Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent.
Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur;
et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave.
C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs."
Le texte que nous venons de lire parle de l'exhortation du Seigneur adressée aux disciples qui se sont indignés contre les propos de la Mère de Jean et André qui avait sollicitée la place de choix auprès du Seigneur Jésus pour ses fils dans ton royaume des cieux, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche et la gestion pacifique des conflits ou se faire serviteur des autres sans tyrannie. C'est un ordre du Seigneur donné à nous ses disciples face aux ambitions de gouverner qui nous caractérise tous. Puisque pour le SEIGNEUR sont appelés fils et filles de Dieu sont ceux qui promouvaient la paix sociale et surtout la paix du Cœur et qui se mettent au service des autres sans dictature aucune. Il faut que chacun sache que nous sommes incontestablement au service de notre pays et peuple et de surcroit, les artisans de la paix. Notre lutte est pacifique et non violente contre la non Etat ou Etat criminel voir voyou et contre les politiciens et toutes les personnes maîtres de la violence et sans vision réelle pour le pays et son peuple et les injustices de tous bords.
C'est en cela que le Seigneur Jésus voit en nous la lumière du monde et le sel de la terre; autrement nous ne serons pas différents de ces médiocres qui se battent sur la scène politique, sociale et économico-culturelle sans idéal. Mais qui ne visent que les titres de commandement et leur ventre tout en sacrifiant les populations innocentes.
IL NOUS FAUT PRIER et DENONCER LES CRIMES DE MANIERE RESPONSABLE SANS LACHETE EN PLUS, NOUS ENGAGER A LUTTER PACIFIQUEMENT SANS VIOLENCE POUR QUE LE REIGNE DU SEIGNEUR VIENNE ET SA VOLONTE D’EN HAUT S’EXERCE SUR CETTE TERRE OU DANS NOTRE PAYS. Chacun de nous là où on est ou on travaille, nous avons la mission sacrée d’apporter la lumière contre la criminalité et les antivaleurs sous toutes leurs formes sans compromissions aucune. Car quelque soient les nombres d'années de tyrannie, de gouvernance criminelle et de nébulosité, la lumière divine finira par resplendir sur ses fils et filles de la RDC ; Dieu est le même hier et aujourd’hui. Les vrais ennemis d’un Chefs ne sont pas ceux qui lui disent la vérité en face, mais plutôt ceux qui le flattent à la longueur de la journée et qui l les trompent par les bulletins d’informations manipulés et du mensonge. Je vous demande de vous rappeler sur les précédents historiques des enfants d’Israël en Egypte dans EXODE 3 :7-10 : « L'Éternel dit: J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu'habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens. Voici, les cris d'Israël sont venus jusqu'à moi, et j'ai vu l'oppression que leur font souffrir les Égyptiens. Maintenant, va, je t'enverrai auprès de Pharaon, et tu feras sortir d'Égypte mon peuple, les enfants d'Israël.
En Babylone dans Daniel 2 :13-49 : « « La sentence fut publiée, les sages étaient mis à mort, et l'on cherchait Daniel et ses compagnons pour les faire périr. Alors Daniel s'adressa d'une manière prudente et sensée à Arjoc, chef des gardes du roi, qui était sorti pour mettre à mort les sages de Babylone. Il prit la parole et dit à Arjoc, commandant du roi: Pourquoi la sentence du roi est-elle si sévère? Arjoc exposa la chose à Daniel. Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi l'explication. Ensuite Daniel alla dans sa maison, et il instruisit de cette affaire Hanania, Mischaël et Azaria, ses compagnons, les engageant à implorer la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu'on ne fît pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone. Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux. Daniel prit la parole et dit: Béni soit le nom de Dieu, d'éternité en éternité! A lui appartiennent la sagesse et la force. C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l'intelligence. Il révèle ce qui est profond et caché, il connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière demeure avec lui. Dieu de mes pères, je te glorifie et je te loue de ce que tu m'as donné la sagesse et la force, et de ce que tu m'as fait connaître ce que nous t'avons demandé, de ce que tu nous as révélé le secret du roi. Après cela, Daniel se rendit auprès d'Arjoc, à qui le roi avait ordonné de faire périr les sages de Babylone; il alla, et lui parla ainsi: Ne fais pas périr les sages de Babylone! Conduis-moi devant le roi, et je donnerai au roi l'explication. Arjoc conduisit promptement Daniel devant le roi, et lui parla ainsi: J'ai trouvé parmi les captifs de Juda un homme qui donnera l'explication au roi. Le roi prit la parole et dit à Daniel, qu'on nommait Beltschatsar: Es-tu capable de me faire connaître le songe que j'ai eu et son explication? Daniel répondit en présence du roi et dit: Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins, ne sont pas capables de découvrir au roi. Mais il y a dans les cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps. Voici ton songe et les visions que tu as eues sur ta couche. Sur ta couche, ô roi, il t'est monté des pensées touchant ce qui sera après ce temps-ci; et celui qui révèle les secrets t'a fait connaître ce qui arrivera. Si ce secret m'a été révélé, ce n'est point qu'il y ait en moi une sagesse supérieure à celle de tous les vivants; mais c'est afin que l'explication soit donnée au roi, et que tu connaisses les pensées de ton coeur. O roi, tu regardais, et tu voyais une grande statue; cette statue était immense, et d'une splendeur extraordinaire; elle était debout devant toi, et son aspect était terrible. La tête de cette statue était d'or pur; sa poitrine et ses bras étaient d'argent; son ventre et ses cuisses étaient d'airain; ses jambes, de fer; ses pieds, en partie de fer et en partie d'argile. Tu regardais, lorsqu'une pierre se détacha sans le secours d'aucune main, frappa les pieds de fer et d'argile de la statue, et les mit en pièces. Alors le fer, l'argile, l'airain, l'argent et l'or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s'échappe d'une aire en été; le vent les emporta, et nulle trace n'en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre. Voilà le songe. Nous en donnerons l'explication devant le roi.O roi, tu es le roi des rois, car le Dieu des cieux t'a donné l'empire, la puissance, la force et la gloire; il a remis entre tes mains, en quelque lieu qu'ils habitent, les enfants des hommes, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel, et il t'a fait dominer sur eux tous: c'est toi qui es la tête d'or. Après toi, il s'élèvera un autre royaume, moindre que le tien; puis un troisième royaume, qui sera d'airain, et qui dominera sur toute la terre. Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces. Et comme tu as vu les pieds et les orteils en partie d'argile de potier et en partie de fer, ce royaume sera divisé; mais il y aura en lui quelque chose de la force du fer, parce que tu as vu le fer mêlé avec l'argile. Et comme les doigts des pieds étaient en partie de fer et en partie d'argile, ce royaume sera en partie fort et en partie fragile. Tu as vu le fer mêlé avec l'argile, parce qu'ils se mêleront par des alliances humaines; mais ils ne seront point unis l'un à l'autre, de même que le fer ne s'allie point avec l'argile. Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d'un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement. C'est ce qu'indique la pierre que tu as vue se détacher de la montagne sans le secours d'aucune main, et qui a brisé le fer, l'airain, l'argile, l'argent et l'or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver après cela. Le songe est véritable, et son explication est certaine. Alors le roi Nebucadnetsar tomba sur sa face et se prosterna devant Daniel, et il ordonna qu'on lui offrît des sacrifices et des parfums. Le roi adressa la parole à Daniel et dit: En vérité, votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des rois, et il révèle les secrets, puisque tu as pu découvrir ce secret. Ensuite le roi éleva Daniel, et lui fit de nombreux et riches présents; il lui donna le commandement de toute la province de Babylone, et l'établit chef suprême de tous les sages de Babylone. Daniel pria le roi de remettre l'intendance de la province de Babylone à Schadrac, Méschac et Abed Nego. Et Daniel était à la cour du roi.
Et sans omettre celles dictatures dans le monde en général et en RDC particulièrement notamment celle du Marechal MOBUTU SESE SEKO ET LES OPPOSANTS HISTORIQUES qui se jouaient du peuple par leurs arrangements éphémères, nocturne voir occultes et quelle a été leur suite parce qu’on se moque pas de DIEU. Le Seigneur nous avertit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur.
Evangéliste Prof. Dr.Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Être ou avoir
left
Annonce Précédente : Que reste-t-il de l'occident chrétien quand il n'est plus chrétien? S'il n'en reste rien, nous sommes une civilisation morte”, écrit le philosophe A. Comte-Sponville.