mediacongo.net - Petites annonces - URGENCE ET NECESSITE DU REMANIEMENT AUCABINET DU PRESIDENT ET AUX GOUVERNEMENTS CENTRAL ET PROVINCIAUX

URGENCE ET NECESSITE DU REMANIEMENT AUCABINET DU PRESIDENT ET AUX GOUVERNEMENTS CENTRAL ET PROVINCIAUX


URGENCE ET NECESSITE DU REMANIEMENT AUCABINET DU PRESIDENT ET AUX GOUVERNEMENTS CENTRAL ET PROVINCIAUX
Par l’Evangéliste Prof Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Ph. D en économie de la santé, 3eme Cycle en Sociologie politique et Criminologie, Président de l’Afrique-Santé, asbl
LES HOMMAGES LES PLUS DEFERENTS A SEM le Président Joseph KABILA PROUVE SON SENS DU RESPECT A LA CONSTITUTION ET A L'ACCORD. Etant homme de parole, ne briguera pas un nouveau mandat et il vient de désigner un dauphin parce que le Chef de l’Etat SEM Joseph Kabila a renoncé à son mandat par rapport à d’autres raisons politiques de la crise qui a conduit aux négociations politiques.
Le candidat du Front Commun pour le Congo, la plateforme électorale de SEM Joseph Kabila, est Emmanuel Ramazani Shadary, le Secrétaire Permanent du PPRD, le parti présidentiel. C'est aussi le temps de faire un remaniement dans son cabinet et dans les Gouvernements Central et provinciaux voir les autres services de sécurité comme, il vient de le faire dans l'armée et la police.
En effet, la plu part des membres du Cabinets du Chef de l'Etat et des Gouvernements central et en provinces sont Candidats, voir certains Mandataires des Entreprises, Etablissements et services publics sont candidats aux élections prochaines et autres et leurs délégués au institutions qui nous réservons de citer leurs noms et partis ont fait preuve de la traitrise à ne pas suivre le mot d'ordre du CHEF DES FCC et de la Majorité Présidentielle, les laisser en place, serait un risque et ils vont utiliser les fonds et bens de l'Etats ou leur influences sur la campagne électorale contre parfois le Dauphin du Président.
Sans Seigneur Jésus, le Roi des rois et chef du pouvoir éternel, conquérir ou perdre le pouvoir rend fou. Oui le prendre ou le perdre rend fou absolument à ceux qui refuse la sagesse divine et l'éthique du pouvoir. Préparés ou improvisés, sanglants ou dérisoires, réprimés dans l’œuf ou célébrés dans la gloire, complots et coup d’État parcourent l’histoire humaine depuis les origines. L’infinie variété des accessions au pouvoir par la ruse, la force ou la violence scande. Et tout autant que les réussites, sont étudiés les échecs, les ratages parfois pitoyables, les illusions souvent meurtrières.
Bien qu’on pourrait croire que les sociétés humaines d’aujourd’hui de plus en plus gagnées aux principes démocratiques, moins sensibles à la tentation du complot ou au déclenchement d’un coup d’État. Ce serait oublier qu’ils peuvent toujours se pratiquer à l’ancienne, à base d’uniformes et de blindés en un certain nombre de pays. C’est oublier aussi la longue marche des expériences et des progrès dans la manipulation des foules et la gestion des opinions publiques.
Il ne faut pas pour autant céder à la vogue des théories complotistes, des subversions ourdies dans l’ombre, des meneurs occultes et des associations malfaisantes. Surtout que le choix du Dauphin n'a pas lus autres présumés Dauphins et son capable maintenant à tout gâcher pour le COMPTE DU CHEF DE L'ETAT à cause de leur déception.
Que Dieu aide notre Président qui depuis sont accession au pouvoir a fait preuve du respect de la constitution et de son peuple malgré certain brebis galeux qui le gravitent dont il avait déjà dénoncé à son temps. URGENCE ET NECESSITE DU REMANIEMENT AUCABINET DU PRESIDENT ET AUX GOUVERNEMENTS CENTRAL ET PROVINCIAUX
Par l’Evangéliste Prof Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Ph. D en économie de la santé, 3eme Cycle en Sociologie politique et Criminologie, Président de l’Afrique-Santé, asbl
LES HOMMAGES LES PLUS DEFERENTS A SEM le Président Joseph KABILA PROUVE SON SENS DU RESPECT A LA CONSTITUTION ET A L'ACCORD. Etant homme de parole, ne briguera pas un nouveau mandat et il vient de désigner un dauphin parce que le Chef de l’Etat SEM Joseph Kabila a renoncé à son mandat par rapport à d’autres raisons politiques de la crise qui a conduit aux négociations politiques.
Le candidat du Front Commun pour le Congo, la plateforme électorale de SEM Joseph Kabila, est Emmanuel Ramazani Shadary, le Secrétaire Permanent du PPRD, le parti présidentiel. C'est aussi le temps de faire un remaniement dans son cabinet et dans les Gouvernements Central et provinciaux voir les autres services de sécurité comme, il vient de le faire dans l'armée et la police.
En effet, la plu part des membres du Cabinets du Chef de l'Etat et des Gouvernements central et en provinces sont Candidats, voir certains Mandataires des Entreprises, Etablissements et services publics sont candidats aux élections prochaines et autres et leurs délégués au institutions qui nous réservons de citer leurs noms et partis ont fait preuve de la traitrise à ne pas suivre le mot d'ordre du CHEF DES FCC et de la Majorité Présidentielle, les laisser en place, serait un risque et ils vont utiliser les fonds et bens de l'Etats ou leur influences sur la campagne électorale contre parfois le Dauphin du Président.
Sans Seigneur Jésus, le Roi des rois et chef du pouvoir éternel, conquérir ou perdre le pouvoir rend fou. Oui le prendre ou le perdre rend fou absolument à ceux qui refuse la sagesse divine et l'éthique du pouvoir. Préparés ou improvisés, sanglants ou dérisoires, réprimés dans l’œuf ou célébrés dans la gloire, complots et coup d’État parcourent l’histoire humaine depuis les origines. L’infinie variété des accessions au pouvoir par la ruse, la force ou la violence scande. Et tout autant que les réussites, sont étudiés les échecs, les ratages parfois pitoyables, les illusions souvent meurtrières.
Bien qu’on pourrait croire que les sociétés humaines d’aujourd’hui de plus en plus gagnées aux principes démocratiques, moins sensibles à la tentation du complot ou au déclenchement d’un coup d’État. Ce serait oublier qu’ils peuvent toujours se pratiquer à l’ancienne, à base d’uniformes et de blindés en un certain nombre de pays. C’est oublier aussi la longue marche des expériences et des progrès dans la manipulation des foules et la gestion des opinions publiques.
Il ne faut pas pour autant céder à la vogue des théories complotistes, des subversions ourdies dans l’ombre, des meneurs occultes et des associations malfaisantes. Surtout que le choix du Dauphin n'a pas lus autres présumés Dauphins et son capable maintenant à tout gâcher pour le COMPTE DU CHEF DE L'ETAT à cause de leur déception.
Que Dieu aide notre Président qui depuis son accession au pouvoir a fait preuve du respect de la constitution et de son peuple malgré certain brebis galeux qui le gravitent dont il avait déjà dénoncé à son temps.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

URGENCE ET NECESSITE DU REMANIEMENT AUCABINET DU PRESIDENT ET AUX GOUVERNEMENTS CENTRAL ET PROVINCIAUX

Postée le: 13.08.2018
Ville : KINSHASA
Description


URGENCE ET NECESSITE DU REMANIEMENT AUCABINET DU PRESIDENT ET AUX GOUVERNEMENTS CENTRAL ET PROVINCIAUX
Par l’Evangéliste Prof Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Ph. D en économie de la santé, 3eme Cycle en Sociologie politique et Criminologie, Président de l’Afrique-Santé, asbl
LES HOMMAGES LES PLUS DEFERENTS A SEM le Président Joseph KABILA PROUVE SON SENS DU RESPECT A LA CONSTITUTION ET A L'ACCORD. Etant homme de parole, ne briguera pas un nouveau mandat et il vient de désigner un dauphin parce que le Chef de l’Etat SEM Joseph Kabila a renoncé à son mandat par rapport à d’autres raisons politiques de la crise qui a conduit aux négociations politiques.
Le candidat du Front Commun pour le Congo, la plateforme électorale de SEM Joseph Kabila, est Emmanuel Ramazani Shadary, le Secrétaire Permanent du PPRD, le parti présidentiel. C'est aussi le temps de faire un remaniement dans son cabinet et dans les Gouvernements Central et provinciaux voir les autres services de sécurité comme, il vient de le faire dans l'armée et la police.
En effet, la plu part des membres du Cabinets du Chef de l'Etat et des Gouvernements central et en provinces sont Candidats, voir certains Mandataires des Entreprises, Etablissements et services publics sont candidats aux élections prochaines et autres et leurs délégués au institutions qui nous réservons de citer leurs noms et partis ont fait preuve de la traitrise à ne pas suivre le mot d'ordre du CHEF DES FCC et de la Majorité Présidentielle, les laisser en place, serait un risque et ils vont utiliser les fonds et bens de l'Etats ou leur influences sur la campagne électorale contre parfois le Dauphin du Président.
Sans Seigneur Jésus, le Roi des rois et chef du pouvoir éternel, conquérir ou perdre le pouvoir rend fou. Oui le prendre ou le perdre rend fou absolument à ceux qui refuse la sagesse divine et l'éthique du pouvoir. Préparés ou improvisés, sanglants ou dérisoires, réprimés dans l’œuf ou célébrés dans la gloire, complots et coup d’État parcourent l’histoire humaine depuis les origines. L’infinie variété des accessions au pouvoir par la ruse, la force ou la violence scande. Et tout autant que les réussites, sont étudiés les échecs, les ratages parfois pitoyables, les illusions souvent meurtrières.
Bien qu’on pourrait croire que les sociétés humaines d’aujourd’hui de plus en plus gagnées aux principes démocratiques, moins sensibles à la tentation du complot ou au déclenchement d’un coup d’État. Ce serait oublier qu’ils peuvent toujours se pratiquer à l’ancienne, à base d’uniformes et de blindés en un certain nombre de pays. C’est oublier aussi la longue marche des expériences et des progrès dans la manipulation des foules et la gestion des opinions publiques.
Il ne faut pas pour autant céder à la vogue des théories complotistes, des subversions ourdies dans l’ombre, des meneurs occultes et des associations malfaisantes. Surtout que le choix du Dauphin n'a pas lus autres présumés Dauphins et son capable maintenant à tout gâcher pour le COMPTE DU CHEF DE L'ETAT à cause de leur déception.
Que Dieu aide notre Président qui depuis sont accession au pouvoir a fait preuve du respect de la constitution et de son peuple malgré certain brebis galeux qui le gravitent dont il avait déjà dénoncé à son temps. URGENCE ET NECESSITE DU REMANIEMENT AUCABINET DU PRESIDENT ET AUX GOUVERNEMENTS CENTRAL ET PROVINCIAUX
Par l’Evangéliste Prof Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Ph. D en économie de la santé, 3eme Cycle en Sociologie politique et Criminologie, Président de l’Afrique-Santé, asbl
LES HOMMAGES LES PLUS DEFERENTS A SEM le Président Joseph KABILA PROUVE SON SENS DU RESPECT A LA CONSTITUTION ET A L'ACCORD. Etant homme de parole, ne briguera pas un nouveau mandat et il vient de désigner un dauphin parce que le Chef de l’Etat SEM Joseph Kabila a renoncé à son mandat par rapport à d’autres raisons politiques de la crise qui a conduit aux négociations politiques.
Le candidat du Front Commun pour le Congo, la plateforme électorale de SEM Joseph Kabila, est Emmanuel Ramazani Shadary, le Secrétaire Permanent du PPRD, le parti présidentiel. C'est aussi le temps de faire un remaniement dans son cabinet et dans les Gouvernements Central et provinciaux voir les autres services de sécurité comme, il vient de le faire dans l'armée et la police.
En effet, la plu part des membres du Cabinets du Chef de l'Etat et des Gouvernements central et en provinces sont Candidats, voir certains Mandataires des Entreprises, Etablissements et services publics sont candidats aux élections prochaines et autres et leurs délégués au institutions qui nous réservons de citer leurs noms et partis ont fait preuve de la traitrise à ne pas suivre le mot d'ordre du CHEF DES FCC et de la Majorité Présidentielle, les laisser en place, serait un risque et ils vont utiliser les fonds et bens de l'Etats ou leur influences sur la campagne électorale contre parfois le Dauphin du Président.
Sans Seigneur Jésus, le Roi des rois et chef du pouvoir éternel, conquérir ou perdre le pouvoir rend fou. Oui le prendre ou le perdre rend fou absolument à ceux qui refuse la sagesse divine et l'éthique du pouvoir. Préparés ou improvisés, sanglants ou dérisoires, réprimés dans l’œuf ou célébrés dans la gloire, complots et coup d’État parcourent l’histoire humaine depuis les origines. L’infinie variété des accessions au pouvoir par la ruse, la force ou la violence scande. Et tout autant que les réussites, sont étudiés les échecs, les ratages parfois pitoyables, les illusions souvent meurtrières.
Bien qu’on pourrait croire que les sociétés humaines d’aujourd’hui de plus en plus gagnées aux principes démocratiques, moins sensibles à la tentation du complot ou au déclenchement d’un coup d’État. Ce serait oublier qu’ils peuvent toujours se pratiquer à l’ancienne, à base d’uniformes et de blindés en un certain nombre de pays. C’est oublier aussi la longue marche des expériences et des progrès dans la manipulation des foules et la gestion des opinions publiques.
Il ne faut pas pour autant céder à la vogue des théories complotistes, des subversions ourdies dans l’ombre, des meneurs occultes et des associations malfaisantes. Surtout que le choix du Dauphin n'a pas lus autres présumés Dauphins et son capable maintenant à tout gâcher pour le COMPTE DU CHEF DE L'ETAT à cause de leur déception.
Que Dieu aide notre Président qui depuis son accession au pouvoir a fait preuve du respect de la constitution et de son peuple malgré certain brebis galeux qui le gravitent dont il avait déjà dénoncé à son temps.
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Anniversaire des 5 ans de l’Émission TA GRANDEUR
left
Annonce Précédente : Recherche et finalité