mediacongo.net - Petites annonces - HALTE A LA MORALE DU GRAND NOMBRE OU LA PROMOTION DES ANTIVALEURS COMMUNAUTAIRE

HALTE A LA MORALE DU GRAND NOMBRE OU LA PROMOTION DES ANTIVALEURS COMMUNAUTAIRE

HALTE A LA MORALE DU GRAND NOMBRE OU LA PROMOTION DES ANTIVALEURS COMMUNAUTAIRE

Par l’Evangéliste Robert KIKIDI, Leader d’AREV-MINISTRIES

La Bible dans Esaïe 5 :20 dit : « Malheur à ceux qui appellent le mal le bien et le bien le mal ».Frère et sœur, je vous parle dans mon homélie matinale de l’inversion des valeurs du monde actuel qui sévit dans le soit disant « la morale du grand nombre ou la promotion des antivaleurs communautaire»; le soit disant la voix du peuple c’est la voix de Dieu ou le faire accepter à tout le monde ce que la Bible condamne notamment l'officialisation de la corruption ou pot de vin, les pratiques de contre nature au non de droit de l'homme, comme l'homo sexualité, lesbisme, prostitution, impudicité l'adultère, la gouvernance criminelle et toutes sorte de dégradation des mœurs comme collectif. La Bible nous donne des avertissements sévères là-dessus. Lisez avec moi dans Mathieu 7 :13 : « Entrer par la porte étroite ; car large est la porte, et spacieux le chemin qui conduit à la perdition, et nombreux sont ceux qui s’y engagent. »
Un philosophe du début du 20e siècle a défini la morale de manière renversée comme "ce qui plaît au plus grand nombre", Si tous disent tuer c’est bien donc, c’est ça la morale, tuer est le bien à faire et ne pas tuer est le mal selon lui. Pourtant le Seigneur est formelle sur cette conception diabolique et maçonnique de la morale ou mieux de la promotion des antivaleurs dans Esaïe 5 :20 : « Malheur à ceux qui appellent le mal le bien et le bien le mal ».
Et Soljenitsyne, le célèbre combattant russe pour la liberté, s'indigne lui aussi d'une telle conception. "Dans ces conditions écrit-il : « Le mal peut devenir bien s'il recueille une majorité de voix, et le bien devenir mal s'il se révèle minoritaire". ET ON LE VOIT DANS NOS PARLEMENTS DU MONDE LES LOIS DE CONTRE NATURE VOTE PARCE QU'il ont eu la majorité de voies. Donc l'anomie devient la norme et les antivaleurs les valeurs. Combien dans nos services publics et privés, ceux ont dénoncé la corruption et la mauvaise gestion sont stigmatisés et mis dans la liste noire en lieu et place des corrupteurs et pilleurs?
Frère et sœur, le relâchement des mœurs que nous connaissons est une conséquence de cette manière de voir et de faire les choses. Car elle ouvre la porte aux pires excès, comme la légalisation des avortements, de la prostitution, la polygamie et à des pratiques abominables ainsi que de contre nature comme homosexualités et le lesbisme déjà cités. A tel point mêmes certaines églises acceptent de bénir les mariages des personnes de même sexe, allant à la rencontre de la Parole de Dieu. c'est comme Pilate a accepté de crucifier Jésus contre sa propre conscience suite à la voix du grand nombre de juifs qui créer crucifiez-le. C’est revenir à nier toute vraie distinction entre le mal et le bien, et à faire taire la conscience naturelle.
La Parole de Dieu ne laisse aucun doute sur ce qui attend une humanité refusant toute référence à Dieu.
Elle annonce qu'aux derniers temps les hommes seront égoïstes, orgueilleux, sans affection naturelle, sans respect des valeurs morales (2 Timothée 3. 2; Jude 18). Elle mentionne le feu du ciel qui a frappé Sodome, pour annoncer le jugement de ceux qui se rendent ainsi coupables en méprisant les instructions divines (Jude 7).
Cette prétention du grand nombre à dicter la morale nous rappelle que le chemin qui mène au jugement est
large et spacieux, et que beaucoup l'empruntent. Voulez-vous suivre cette foule? Cherchez plutôt le chemin qui mène à la vie. Il est moins fréquenté, il n'y en a qu'un: c'est Jésus Christ. Il nous dit: "Moi, je suis la porte: si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé" (jean 10.9). "Moi, je suis le chemin, et la vérité et la vie; personne ne vient au père si ce n'est par moi" (jean 14. 6).
Pour cette méditation à domicile, je fais appel dans ma conclusion en citant suivre l'exemple de jeunes gens qui n’ont pas suivi le soit disant la morale du grand nombre. Lisons dans Daniel 1 :3-21 : « Le roi donna l'ordre à Aschpenaz, chef de ses eunuques, d'amener quelques-uns des enfants d'Israël de race royale ou de famille noble, de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d'intelligence et d'instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l'on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens. Le roi leur assigna pour chaque jour une portion des mets de sa table et du vin dont il buvait, voulant les élever pendant trois années, au bout desquelles ils seraient au service du roi. Il y avait parmi eux, d'entre les enfants de Juda, Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria.
Le chef des eunuques leur donna des noms, à Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d'Abed Nego. Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l'obliger à se souiller. Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques. Le chef des eunuques dit à Daniel: Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge? Vous exposeriez ma tête auprès du roi.
Alors Daniel dit à l'intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d'Azaria: Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu'on nous donne des légumes à manger et de l'eau à boire; tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d'après ce que tu auras vu. Il leur accorda ce qu'ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours. Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d'embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi. L'intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes. Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l'intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes. Au terme fixé par le roi pour qu'on les lui amenât, le chef des eunuques les présenta à Nebucadnetsar. Le roi s'entretint avec eux; et, parmi tous ces jeunes gens, il ne s'en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Ils furent donc admis au service du roi. Sur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l'intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume.
Ainsi fut Daniel jusqu'à la première année du roi Cyrus."
Soyez bénis.
Evangéliste Robert KIKIDI, Leader D'AREV-Ministries.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

HALTE A LA MORALE DU GRAND NOMBRE OU LA PROMOTION DES ANTIVALEURS COMMUNAUTAIRE

Postée le: 13.11.2018
Ville : KINSHASA
Description

HALTE A LA MORALE DU GRAND NOMBRE OU LA PROMOTION DES ANTIVALEURS COMMUNAUTAIRE

Par l’Evangéliste Robert KIKIDI, Leader d’AREV-MINISTRIES

La Bible dans Esaïe 5 :20 dit : « Malheur à ceux qui appellent le mal le bien et le bien le mal ».Frère et sœur, je vous parle dans mon homélie matinale de l’inversion des valeurs du monde actuel qui sévit dans le soit disant « la morale du grand nombre ou la promotion des antivaleurs communautaire»; le soit disant la voix du peuple c’est la voix de Dieu ou le faire accepter à tout le monde ce que la Bible condamne notamment l'officialisation de la corruption ou pot de vin, les pratiques de contre nature au non de droit de l'homme, comme l'homo sexualité, lesbisme, prostitution, impudicité l'adultère, la gouvernance criminelle et toutes sorte de dégradation des mœurs comme collectif. La Bible nous donne des avertissements sévères là-dessus. Lisez avec moi dans Mathieu 7 :13 : « Entrer par la porte étroite ; car large est la porte, et spacieux le chemin qui conduit à la perdition, et nombreux sont ceux qui s’y engagent. »
Un philosophe du début du 20e siècle a défini la morale de manière renversée comme "ce qui plaît au plus grand nombre", Si tous disent tuer c’est bien donc, c’est ça la morale, tuer est le bien à faire et ne pas tuer est le mal selon lui. Pourtant le Seigneur est formelle sur cette conception diabolique et maçonnique de la morale ou mieux de la promotion des antivaleurs dans Esaïe 5 :20 : « Malheur à ceux qui appellent le mal le bien et le bien le mal ».
Et Soljenitsyne, le célèbre combattant russe pour la liberté, s'indigne lui aussi d'une telle conception. "Dans ces conditions écrit-il : « Le mal peut devenir bien s'il recueille une majorité de voix, et le bien devenir mal s'il se révèle minoritaire". ET ON LE VOIT DANS NOS PARLEMENTS DU MONDE LES LOIS DE CONTRE NATURE VOTE PARCE QU'il ont eu la majorité de voies. Donc l'anomie devient la norme et les antivaleurs les valeurs. Combien dans nos services publics et privés, ceux ont dénoncé la corruption et la mauvaise gestion sont stigmatisés et mis dans la liste noire en lieu et place des corrupteurs et pilleurs?
Frère et sœur, le relâchement des mœurs que nous connaissons est une conséquence de cette manière de voir et de faire les choses. Car elle ouvre la porte aux pires excès, comme la légalisation des avortements, de la prostitution, la polygamie et à des pratiques abominables ainsi que de contre nature comme homosexualités et le lesbisme déjà cités. A tel point mêmes certaines églises acceptent de bénir les mariages des personnes de même sexe, allant à la rencontre de la Parole de Dieu. c'est comme Pilate a accepté de crucifier Jésus contre sa propre conscience suite à la voix du grand nombre de juifs qui créer crucifiez-le. C’est revenir à nier toute vraie distinction entre le mal et le bien, et à faire taire la conscience naturelle.
La Parole de Dieu ne laisse aucun doute sur ce qui attend une humanité refusant toute référence à Dieu.
Elle annonce qu'aux derniers temps les hommes seront égoïstes, orgueilleux, sans affection naturelle, sans respect des valeurs morales (2 Timothée 3. 2; Jude 18). Elle mentionne le feu du ciel qui a frappé Sodome, pour annoncer le jugement de ceux qui se rendent ainsi coupables en méprisant les instructions divines (Jude 7).
Cette prétention du grand nombre à dicter la morale nous rappelle que le chemin qui mène au jugement est
large et spacieux, et que beaucoup l'empruntent. Voulez-vous suivre cette foule? Cherchez plutôt le chemin qui mène à la vie. Il est moins fréquenté, il n'y en a qu'un: c'est Jésus Christ. Il nous dit: "Moi, je suis la porte: si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé" (jean 10.9). "Moi, je suis le chemin, et la vérité et la vie; personne ne vient au père si ce n'est par moi" (jean 14. 6).
Pour cette méditation à domicile, je fais appel dans ma conclusion en citant suivre l'exemple de jeunes gens qui n’ont pas suivi le soit disant la morale du grand nombre. Lisons dans Daniel 1 :3-21 : « Le roi donna l'ordre à Aschpenaz, chef de ses eunuques, d'amener quelques-uns des enfants d'Israël de race royale ou de famille noble, de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d'intelligence et d'instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l'on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens. Le roi leur assigna pour chaque jour une portion des mets de sa table et du vin dont il buvait, voulant les élever pendant trois années, au bout desquelles ils seraient au service du roi. Il y avait parmi eux, d'entre les enfants de Juda, Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria.
Le chef des eunuques leur donna des noms, à Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d'Abed Nego. Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l'obliger à se souiller. Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques. Le chef des eunuques dit à Daniel: Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge? Vous exposeriez ma tête auprès du roi.
Alors Daniel dit à l'intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d'Azaria: Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu'on nous donne des légumes à manger et de l'eau à boire; tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d'après ce que tu auras vu. Il leur accorda ce qu'ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours. Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d'embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi. L'intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes. Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l'intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes. Au terme fixé par le roi pour qu'on les lui amenât, le chef des eunuques les présenta à Nebucadnetsar. Le roi s'entretint avec eux; et, parmi tous ces jeunes gens, il ne s'en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Ils furent donc admis au service du roi. Sur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l'intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume.
Ainsi fut Daniel jusqu'à la première année du roi Cyrus."
Soyez bénis.
Evangéliste Robert KIKIDI, Leader D'AREV-Ministries.
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Pour l'opinion générale, le meurtre, la trahison, le vol sont des fautes graves, si on les compare au fait de mentir, tromper, convoiter…
left
Annonce Précédente : Pourquoi Honrable Martin Fayulu est officiellement désigné candidat unique de l-opposition pour les élections du 23 décembre 2018