mediacongo.net - Petites annonces - POUR MARTIN FAYULU PAS DE BOYCOTTE DES ELECTIONS DU DECEMBRE 2018

POUR MARTIN FAYULU PAS DE BOYCOTTE DES ELECTIONS DU DECEMBRE 2018

POUR MARTIN FAYULU PAS DE BOYCOTTE DES ELECTIONS DU DECEMBRE 2018

Martin Fayulu DE LAMUKA : « On ne boycottera pas les élections, Congolaises et Congolais allez voter le 23 décembre »

Le candidat président de la République de la coalition LAMUKA Martin Fayulu ET Initiateur du courant TRANSITION SANS KABILA a rappelé appelle tous les Congolais à se présenter au bureau de vote le 23 décembre 2018 et d’exiger le bulletin à papier.

Martin Fayulu dit ne pas lancer un appel au boycott des élections plutôt ne pas donner lieu aux élections « chaotique et truquée « .

« Nous ne boycotterons jamais les élections, nous n’accepterons jamais une parodie d’élections. Aller voter et demander le bulletin papier parceque c’est dans l’urne qu’on va mettre le bulletin papier » s’est exprimé Martin Fayulu devant la presse Congolaise et étrangère ce jeudi 13 décembre 2018.

A 10 jours de la presidenielle en République démocratique du Congo » RDC », Martin Fayulu se tourne desormais vers le grand Bandundu, le Kongo central et Kinshasa où il devra également convaincre son électorat en vue d’une probable victoire au lendemain du 23 décembre 2018.
Manifeste de la Marche Démocratique


Comme le puissant fleuve Congo, nous sommes irrépressibles !

Notre grande république est destinée à devenir la plus grande démocratie d'Afrique subsaharienne. C'était notre destin depuis notre indépendance, mais des décennies de tyrannie et de corruption perverse ont détruit notre esprit, nous condamnant tous à la pauvreté et au désespoir.

Plus maintenant !

Notre Congo dispose de toutes les données pour fournir de l'électricité à toute l'Afrique, nous libérant tous du sous-développement et de la misère. Des tyrans myopes, des seigneurs de guerre et des ennemis étrangers nous ont empêchés d'être le pivot de la croissance et de la dignité de l'Afrique.

Plus maintenant !

Nous sommes ici pour faire revivre notre pays en créant un Congo démocratique et prospère. Sans démocratie, nous n'avons aucune chance de prospérité. Nous sommes ici pour nous assurer que la tyrannie et l'humiliation sont choses du passé !

Nous sommes ici pour aider et soutenir tous ceux qui s'opposent à la tyrannie. Nous sommes ici pour nous unir dans la fierté et l'espoir. Nous sommes ici pour abattre le mur de l'ignorance, de la peur et du désespoir qui nous maintenait prisonniers du malheur.

Nous levons la tête bien haut en sachant que, comme le puissant fleuve Congo, nous sommes irrépressibles.

C'est l'heure de la libération du Congo ! C'est à nous de bâtir l'espoir ! Telle est la mission sacrée de notre génération !

Nous sommes la Marche Démocratique ! Rejoignez-nous et accomplissez votre destin !


https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

POUR MARTIN FAYULU PAS DE BOYCOTTE DES ELECTIONS DU DECEMBRE 2018

Postée le: 14.12.2018
Ville : KINSHASA
Description

POUR MARTIN FAYULU PAS DE BOYCOTTE DES ELECTIONS DU DECEMBRE 2018

Martin Fayulu DE LAMUKA : « On ne boycottera pas les élections, Congolaises et Congolais allez voter le 23 décembre »

Le candidat président de la République de la coalition LAMUKA Martin Fayulu ET Initiateur du courant TRANSITION SANS KABILA a rappelé appelle tous les Congolais à se présenter au bureau de vote le 23 décembre 2018 et d’exiger le bulletin à papier.

Martin Fayulu dit ne pas lancer un appel au boycott des élections plutôt ne pas donner lieu aux élections « chaotique et truquée « .

« Nous ne boycotterons jamais les élections, nous n’accepterons jamais une parodie d’élections. Aller voter et demander le bulletin papier parceque c’est dans l’urne qu’on va mettre le bulletin papier » s’est exprimé Martin Fayulu devant la presse Congolaise et étrangère ce jeudi 13 décembre 2018.

A 10 jours de la presidenielle en République démocratique du Congo » RDC », Martin Fayulu se tourne desormais vers le grand Bandundu, le Kongo central et Kinshasa où il devra également convaincre son électorat en vue d’une probable victoire au lendemain du 23 décembre 2018.
Manifeste de la Marche Démocratique


Comme le puissant fleuve Congo, nous sommes irrépressibles !

Notre grande république est destinée à devenir la plus grande démocratie d'Afrique subsaharienne. C'était notre destin depuis notre indépendance, mais des décennies de tyrannie et de corruption perverse ont détruit notre esprit, nous condamnant tous à la pauvreté et au désespoir.

Plus maintenant !

Notre Congo dispose de toutes les données pour fournir de l'électricité à toute l'Afrique, nous libérant tous du sous-développement et de la misère. Des tyrans myopes, des seigneurs de guerre et des ennemis étrangers nous ont empêchés d'être le pivot de la croissance et de la dignité de l'Afrique.

Plus maintenant !

Nous sommes ici pour faire revivre notre pays en créant un Congo démocratique et prospère. Sans démocratie, nous n'avons aucune chance de prospérité. Nous sommes ici pour nous assurer que la tyrannie et l'humiliation sont choses du passé !

Nous sommes ici pour aider et soutenir tous ceux qui s'opposent à la tyrannie. Nous sommes ici pour nous unir dans la fierté et l'espoir. Nous sommes ici pour abattre le mur de l'ignorance, de la peur et du désespoir qui nous maintenait prisonniers du malheur.

Nous levons la tête bien haut en sachant que, comme le puissant fleuve Congo, nous sommes irrépressibles.

C'est l'heure de la libération du Congo ! C'est à nous de bâtir l'espoir ! Telle est la mission sacrée de notre génération !

Nous sommes la Marche Démocratique ! Rejoignez-nous et accomplissez votre destin !


mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Un livre qui me comprend (Émile Cailliet (1894-1981)
left
Annonce Précédente : Lettres aux assemblées : Philadelphie (6)