mediacongo.net - Petites annonces - PROCESSUS CONSTITUTIONNEL DE LA NOMINATION DU PREMIER MINISTRE EN CAS D-ABSENCE DE LA MAJORITE PARLEMENTAIRE- cas des élections du 30 Décembre 2018

PROCESSUS CONSTITUTIONNEL DE LA NOMINATION DU PREMIER MINISTRE EN CAS D-ABSENCE DE LA MAJORITE PARLEMENTAIRE- cas des élections du 30 Décembre 2018

PROCESSUS CONSTITUTIONNEL DE LA NOMINATION DU PREMIER MINISTRE EN CAS D’ABSENCE DE LA MAJORITE PARLEMENTAIRE- cas des élections du 30 Décembre 2018

Dans un ETAT DE DROIT, comme le nôtre, la Constitution doit être respectée et l'équilibre du pouvoir bloc EST-CENTRE ET OUEST. ART 78b de notre Constitution est clair : Si une telle majorité n’existe pas, le Président de la République confie une mission d’information à une personnalité en vue d’identifier une coalition. Par exemple le Bâtonnier MUKENDI OU le Prof Robert KIKIDI. La mission d’information est de trente jours renouvelable une seule fois. Le Président de la République choisi un informateur pour identifier la majorité parlementaire et cet informateur est désigné par le Président dans son pouvoir discrétionnaire, il choix une personne de son choix. Par exemple Maitre MUKENDI OU Prof KIKIDI. Car jusqu’à preuve du contraire aucun parti politique ou regroupement n'a atteint cette majorité de 251 députés. Il y a une impérieuse nécessité de poser les bases du respect de la constitution dès le débit. Sinon la gouvernance criminelle risque de s’installer et le Chef de l’Etat aura du mal d’appliquer sa vision politique sur la nation et l’ETAT de DROIT, cher au combat Politique de 37 ans de l’UDPS et le feu Patriarche Etienne Tshisekedi. En effet, la majorité au parlement doit être décelée par l'Informateur, et la dite majorité proposera au Chef de l'Etat trois noms des candidats Premiers Ministres en respectant la géopolitique comme on l'a fait pour nommer le Premier Ministre de l'Accord de Saint sylvestre, leurs CV et le projet du programme quinquennal du Gouvernement pour chacun ainsi que le contact physique et seul à seul avec le Président de la République. Et dans son pouvoir Discrétionnaire, le Chef de tous les congolais nommera l'un des trois sans injonction, ni intimidation .
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

PROCESSUS CONSTITUTIONNEL DE LA NOMINATION DU PREMIER MINISTRE EN CAS D-ABSENCE DE LA MAJORITE PARLEMENTAIRE- cas des élections du 30 Décembre 2018

Postée le: 20.02.2019
Ville : KINSHASA
Description

PROCESSUS CONSTITUTIONNEL DE LA NOMINATION DU PREMIER MINISTRE EN CAS D’ABSENCE DE LA MAJORITE PARLEMENTAIRE- cas des élections du 30 Décembre 2018

Dans un ETAT DE DROIT, comme le nôtre, la Constitution doit être respectée et l'équilibre du pouvoir bloc EST-CENTRE ET OUEST. ART 78b de notre Constitution est clair : Si une telle majorité n’existe pas, le Président de la République confie une mission d’information à une personnalité en vue d’identifier une coalition. Par exemple le Bâtonnier MUKENDI OU le Prof Robert KIKIDI. La mission d’information est de trente jours renouvelable une seule fois. Le Président de la République choisi un informateur pour identifier la majorité parlementaire et cet informateur est désigné par le Président dans son pouvoir discrétionnaire, il choix une personne de son choix. Par exemple Maitre MUKENDI OU Prof KIKIDI. Car jusqu’à preuve du contraire aucun parti politique ou regroupement n'a atteint cette majorité de 251 députés. Il y a une impérieuse nécessité de poser les bases du respect de la constitution dès le débit. Sinon la gouvernance criminelle risque de s’installer et le Chef de l’Etat aura du mal d’appliquer sa vision politique sur la nation et l’ETAT de DROIT, cher au combat Politique de 37 ans de l’UDPS et le feu Patriarche Etienne Tshisekedi. En effet, la majorité au parlement doit être décelée par l'Informateur, et la dite majorité proposera au Chef de l'Etat trois noms des candidats Premiers Ministres en respectant la géopolitique comme on l'a fait pour nommer le Premier Ministre de l'Accord de Saint sylvestre, leurs CV et le projet du programme quinquennal du Gouvernement pour chacun ainsi que le contact physique et seul à seul avec le Président de la République. Et dans son pouvoir Discrétionnaire, le Chef de tous les congolais nommera l'un des trois sans injonction, ni intimidation .
mediacongo
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Trop tard !
left
Annonce Précédente : LES REGLES D-ETHIQUE DANS L-ADMINISTRATION PUBLIQUE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO