mediacongo.net - Petites annonces - Les plateformes CACH et FCC optent pour une coalition gouvernementale

Les plateformes CACH et FCC optent pour une coalition gouvernementale

Les plateformes CACH et FCC optent pour une coalition gouvernementale
Par l’Evangéliste Prof Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Président de l’AFRIQUE-SANTE, Ph D. en santé publique, 3e Cycle en sociologie politique, criminologie, Management Spécialiste en Passation des marchés publics et en leadership de bonne gouvernance et lutte contre la corruption
Les plateformes CACH et FCC ont opté pour la coalition gouvernementale et non pas une cohabitation qui amènerait une seule plateforme à présenter un candidat Premier Ministre. Dans un communiqué cosigné par l’Ancien Directeur de Cabinet du Président sortant Néhémie Mwilanya pour le FCC, et Jean-Marc Kabund pour le CACH , l’Ancien Chef de l’Etat, il y a un problème, l’Ancien Chef de l’Etat SEM Joseph KABILA doit maintenant permettre au Nouveau Président SEM Félix Tshisekedi de désigner le « formateur » du gouvernement en vertu des « devoirs de sa charge », sans préciser lesquels. Cet accord de principe de désignation du Formateur du Gouvernement semble être d’un part une instruction donnée au Président République que le lui proposer les candidats premier ministres, lesquels, le Chef de l’Etat choisira en vertu de son pouvoir discrétionnaire et d’autre part celui de la formation d’une cohabitation et non pas une coalition FCC-CACH. Dans l'accord actuel, il y a toujours un problème quant au respect de l'esprit et de la lettre constitutionnel et la loi sur les partis regroupements politiques. Aussi étant qu’une coalition FCC-CACH NON PAS une cohabitation les Candidats à proposer doivent provenir et de FCC et de CAGH.
Il faudra que seul le pouvoir Discrétionnaire du Chef de l'Etat SEM le Président actuel doive s'exercer dans la désignation du PREMIER MINISTRE pour former le Gouvernement tant attendu. Sinon on est parti pour la gloire dans le non- respect de l’Institution Président de la République et des lois du pays dès le début.
En effet, la semaine dernière, le Nouveau Président avait assuré à la presse que la majorité parlementaire restait à identifier, alors que son Prédécesseur, la revendiquait pour sa coalition, le FCC. Une question importante parce qu’en vertu de la Constitution, le Premier ministre doit provenir des rangs de la majorité et cela est concrétisé par la coalition gouvernementale FCC-CACH. Cela renforce le pouvoir Discrétionnaire de SEM le Président Félix Antoine Tshesekedi à être exercé sans injonction aucune dans la désignation du PREMIER MINISTRE, que peuple approuverai, car à l’UDPS , c’est le peuple d’abord et la promotion de l’Etat de Droit. La coalition actuel doit proposer à SEM le Président Félix Antoine Tshesekedi 3 noms venant de FCC-CACH dans le respect de la géopolitique EST-OUEST-CENTRE, leur cv et projet du programme du Gouvernement et entre en contact PHYSIQUE de candidats Premier ministres avec le Chef de l'Etat ; Bien que toujours problématique , car l’Accord cite les termes comme « l’Autorité morale » du FCC et le « Président de la République honoraire », une fonction qui ne figure pas dans la Constitution ni dans la loi sur les partis et regroupements politiques pour lui demander d’accomplir « les devoirs de sa charge permettant au Chef de l’Etat de procéder à la désignation du formateur de gouvernement » et à le Président Félix Antoine Tshesekedi de le nommer « diligemment » comme instruction donné à un Chef de l’Etat et non pas une proposition de nomination à lui présenter.
La Constitution ne prévoit pas la désignation d’un « formateur » en tant que tel, mais celle d’un Premier ministre issu de la majorité parlementaire qui est Le FCC-Le CACH aujourd’hui. On voit à cause du pouvoir qu’on sort du réalité et fait du politico- juridique vers « d’apolitico-juridisant » et du politicien « au politisant « et du juridique « au juridisant » de l’avocat à la goyave comme on est parti du nationaliste au « nationalisant » et de lumumbiste au « lumumbisant » voir le patriote au patriotisant, c’est vraiment une pathologie sociale et spirutuel que seul recours à Dieu et la conscience nationale peuvent nous libérer de cette iniquité.
En janvier, déjà, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement sortant, avait évoqué une union entre le FCC et le Cach. Il avait déclaré qu’elle s’imposait pour « défendre les intérêts du pays face aux étrangers ». Démontrons –le en laissant la constitution, les lois de notre cher pays le RDC et la crainte de Dieu prendre possession de nos cœurs.
Car sans Seigneur Jésus, le Roi des rois et chef du pouvoir éternel, conquérir ou perdre le pouvoir rend fou. Oui disent la Bible dans proverbe et ecclésiaste, prendre ou le perdre rend fou absolument. Préparés ou improvisés, sanglants ou dérisoires, réprimés dans l’œuf ou célébrés dans la gloire, complots et coup d’État parcourent l’histoire humaine depuis les origines. Ils furent longtemps « un mode presque normal d’accession au pouvoir » comme le souligne Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères.
Ce thème imprègne notre imaginaire, irrigue les grandes tragédies classiques (de Shakespeare à Racine et Corneille) et n’a échappé ni aux romanciers du XIXe siècle ni aux cinéastes du siècle.
L’infinie variété des accessions au pouvoir par les élections, la ruse, la force ou la violence scande. Et tout autant que les réussites, sont étudiés les échecs, les ratages parfois pitoyables, les illusions souvent meurtrières.
Bien qu’on pourrait croire que les sociétés humaines d’aujourd’hui de plus en plus gagnées aux principes démocratiques, moins sensibles à la tentation du complot ou au déclenchement d’un coup d’État. Ce serait oublier qu’ils peuvent toujours se pratiquer à l’ancienne, à base d’uniformes et de blindés en un certain nombre de pays. C’est oublier aussi la longue marche des expériences de la longue lutte des partis de l’opposition de notre pays et du monde et des progrès dans la manipulation des foules et la gestion des opinions publiques.
La RDC a pour vocation Démocratique et instauration de l’Etat de Droit, il ne faut jamais céder à la vogue des théories complotâtes, contre le peuple congolais, des subversions ourdies dans l’ombre, des meneurs occultes et des associations malfaisantes au détriment du bonheur que du peuple attend avec impatience. En évoquant cette mode, ce hors-série ETANT homme de Dieu et Académicien , je vous aide aussi à vous éloigner de la politique de la terre brulée, opportuniste et que vous arriviez à faire œuvre salubre pour la réussite de la Démocratie et de l’Etat de Droit dans notre cher pays, la RDC.
Qu'on ne continue plus à enfoncer dans la boue le SEM le Président Sortant Joseph KABILA comme toujours, pourtant il en ai déjà sortie par la sagesse divine.La jurisprudence quant aux choix du Premier Ministre d'Accord de Saint Sylvestre nous l'oblige et le respect de l'Institution Président de la République qui doit exercer son pouvoir discrétionnaire sans se sentir instruit ou obliger voir intimider par qui que se soit. En plus le Premier ministre DOIT REPONDRE AUX ATTENTES DU PEUPLE SOUVERAIN qui veut voir un nouvel leadership conforme à l'opinion nationale et internationale et non pas aux appétits individuels ou d'un groupe de personnes.
AU NOM DE REPROCITE DE LA GOUVERNANCE POLITIQUE ET DU RESPECT DE L'INSTITUTUION PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE surtout dans l'exercice de son pouvoir discrétionnaire , conseille au Président Sortant SEM Joseph KABILA de proposer trois voir plus de noms ,leur cv et leur projet du Gouvernement à à l'appreciation de SEM le Président Félix Antoine Tshisekedi et je cite par exemple: LUI-Même Joseph KABILA,MAIS IL EST SENATEUR EN VIE IMPOSIBLE, Prof Dr Robert Kikidi Mboso Kama Président de l'AFRIQUE-SANTE ET MEMBRE DU FCC, du KWILU OU DE Kinshasa ,Prof Maître Jean MBUYU du TANGANYKA,MEMBRE DU FCC/PPRD , JEAN KABUND du CACH/UDPS , Vital KAMHERE du CACH / UNC, ETC.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Les plateformes CACH et FCC optent pour une coalition gouvernementale

Postée le: 07.03.2019
Ville : KINSHASA
Description

Les plateformes CACH et FCC optent pour une coalition gouvernementale
Par l’Evangéliste Prof Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Président de l’AFRIQUE-SANTE, Ph D. en santé publique, 3e Cycle en sociologie politique, criminologie, Management Spécialiste en Passation des marchés publics et en leadership de bonne gouvernance et lutte contre la corruption
Les plateformes CACH et FCC ont opté pour la coalition gouvernementale et non pas une cohabitation qui amènerait une seule plateforme à présenter un candidat Premier Ministre. Dans un communiqué cosigné par l’Ancien Directeur de Cabinet du Président sortant Néhémie Mwilanya pour le FCC, et Jean-Marc Kabund pour le CACH , l’Ancien Chef de l’Etat, il y a un problème, l’Ancien Chef de l’Etat SEM Joseph KABILA doit maintenant permettre au Nouveau Président SEM Félix Tshisekedi de désigner le « formateur » du gouvernement en vertu des « devoirs de sa charge », sans préciser lesquels. Cet accord de principe de désignation du Formateur du Gouvernement semble être d’un part une instruction donnée au Président République que le lui proposer les candidats premier ministres, lesquels, le Chef de l’Etat choisira en vertu de son pouvoir discrétionnaire et d’autre part celui de la formation d’une cohabitation et non pas une coalition FCC-CACH. Dans l'accord actuel, il y a toujours un problème quant au respect de l'esprit et de la lettre constitutionnel et la loi sur les partis regroupements politiques. Aussi étant qu’une coalition FCC-CACH NON PAS une cohabitation les Candidats à proposer doivent provenir et de FCC et de CAGH.
Il faudra que seul le pouvoir Discrétionnaire du Chef de l'Etat SEM le Président actuel doive s'exercer dans la désignation du PREMIER MINISTRE pour former le Gouvernement tant attendu. Sinon on est parti pour la gloire dans le non- respect de l’Institution Président de la République et des lois du pays dès le début.
En effet, la semaine dernière, le Nouveau Président avait assuré à la presse que la majorité parlementaire restait à identifier, alors que son Prédécesseur, la revendiquait pour sa coalition, le FCC. Une question importante parce qu’en vertu de la Constitution, le Premier ministre doit provenir des rangs de la majorité et cela est concrétisé par la coalition gouvernementale FCC-CACH. Cela renforce le pouvoir Discrétionnaire de SEM le Président Félix Antoine Tshesekedi à être exercé sans injonction aucune dans la désignation du PREMIER MINISTRE, que peuple approuverai, car à l’UDPS , c’est le peuple d’abord et la promotion de l’Etat de Droit. La coalition actuel doit proposer à SEM le Président Félix Antoine Tshesekedi 3 noms venant de FCC-CACH dans le respect de la géopolitique EST-OUEST-CENTRE, leur cv et projet du programme du Gouvernement et entre en contact PHYSIQUE de candidats Premier ministres avec le Chef de l'Etat ; Bien que toujours problématique , car l’Accord cite les termes comme « l’Autorité morale » du FCC et le « Président de la République honoraire », une fonction qui ne figure pas dans la Constitution ni dans la loi sur les partis et regroupements politiques pour lui demander d’accomplir « les devoirs de sa charge permettant au Chef de l’Etat de procéder à la désignation du formateur de gouvernement » et à le Président Félix Antoine Tshesekedi de le nommer « diligemment » comme instruction donné à un Chef de l’Etat et non pas une proposition de nomination à lui présenter.
La Constitution ne prévoit pas la désignation d’un « formateur » en tant que tel, mais celle d’un Premier ministre issu de la majorité parlementaire qui est Le FCC-Le CACH aujourd’hui. On voit à cause du pouvoir qu’on sort du réalité et fait du politico- juridique vers « d’apolitico-juridisant » et du politicien « au politisant « et du juridique « au juridisant » de l’avocat à la goyave comme on est parti du nationaliste au « nationalisant » et de lumumbiste au « lumumbisant » voir le patriote au patriotisant, c’est vraiment une pathologie sociale et spirutuel que seul recours à Dieu et la conscience nationale peuvent nous libérer de cette iniquité.
En janvier, déjà, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement sortant, avait évoqué une union entre le FCC et le Cach. Il avait déclaré qu’elle s’imposait pour « défendre les intérêts du pays face aux étrangers ». Démontrons –le en laissant la constitution, les lois de notre cher pays le RDC et la crainte de Dieu prendre possession de nos cœurs.
Car sans Seigneur Jésus, le Roi des rois et chef du pouvoir éternel, conquérir ou perdre le pouvoir rend fou. Oui disent la Bible dans proverbe et ecclésiaste, prendre ou le perdre rend fou absolument. Préparés ou improvisés, sanglants ou dérisoires, réprimés dans l’œuf ou célébrés dans la gloire, complots et coup d’État parcourent l’histoire humaine depuis les origines. Ils furent longtemps « un mode presque normal d’accession au pouvoir » comme le souligne Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères.
Ce thème imprègne notre imaginaire, irrigue les grandes tragédies classiques (de Shakespeare à Racine et Corneille) et n’a échappé ni aux romanciers du XIXe siècle ni aux cinéastes du siècle.
L’infinie variété des accessions au pouvoir par les élections, la ruse, la force ou la violence scande. Et tout autant que les réussites, sont étudiés les échecs, les ratages parfois pitoyables, les illusions souvent meurtrières.
Bien qu’on pourrait croire que les sociétés humaines d’aujourd’hui de plus en plus gagnées aux principes démocratiques, moins sensibles à la tentation du complot ou au déclenchement d’un coup d’État. Ce serait oublier qu’ils peuvent toujours se pratiquer à l’ancienne, à base d’uniformes et de blindés en un certain nombre de pays. C’est oublier aussi la longue marche des expériences de la longue lutte des partis de l’opposition de notre pays et du monde et des progrès dans la manipulation des foules et la gestion des opinions publiques.
La RDC a pour vocation Démocratique et instauration de l’Etat de Droit, il ne faut jamais céder à la vogue des théories complotâtes, contre le peuple congolais, des subversions ourdies dans l’ombre, des meneurs occultes et des associations malfaisantes au détriment du bonheur que du peuple attend avec impatience. En évoquant cette mode, ce hors-série ETANT homme de Dieu et Académicien , je vous aide aussi à vous éloigner de la politique de la terre brulée, opportuniste et que vous arriviez à faire œuvre salubre pour la réussite de la Démocratie et de l’Etat de Droit dans notre cher pays, la RDC.
Qu'on ne continue plus à enfoncer dans la boue le SEM le Président Sortant Joseph KABILA comme toujours, pourtant il en ai déjà sortie par la sagesse divine.La jurisprudence quant aux choix du Premier Ministre d'Accord de Saint Sylvestre nous l'oblige et le respect de l'Institution Président de la République qui doit exercer son pouvoir discrétionnaire sans se sentir instruit ou obliger voir intimider par qui que se soit. En plus le Premier ministre DOIT REPONDRE AUX ATTENTES DU PEUPLE SOUVERAIN qui veut voir un nouvel leadership conforme à l'opinion nationale et internationale et non pas aux appétits individuels ou d'un groupe de personnes.
AU NOM DE REPROCITE DE LA GOUVERNANCE POLITIQUE ET DU RESPECT DE L'INSTITUTUION PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE surtout dans l'exercice de son pouvoir discrétionnaire , conseille au Président Sortant SEM Joseph KABILA de proposer trois voir plus de noms ,leur cv et leur projet du Gouvernement à à l'appreciation de SEM le Président Félix Antoine Tshisekedi et je cite par exemple: LUI-Même Joseph KABILA,MAIS IL EST SENATEUR EN VIE IMPOSIBLE, Prof Dr Robert Kikidi Mboso Kama Président de l'AFRIQUE-SANTE ET MEMBRE DU FCC, du KWILU OU DE Kinshasa ,Prof Maître Jean MBUYU du TANGANYKA,MEMBRE DU FCC/PPRD , JEAN KABUND du CACH/UDPS , Vital KAMHERE du CACH / UNC, ETC.
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Devenir Homme ou Femme d'Affaires (DHFA)
left
Annonce Précédente : Quelles perspectives ai-je devant moi, sinon celle de vivre encore quelques décennies puis de mourir ?